Nos balades à vélo
Texte à méditer :  

Le Vélo est un Véhicule Emprunt de Liberté Optimale

  
Inconnu
Texte à méditer :  

Le vélo permet à un enfant de devenir adulte et à un adulte de devenir enfant   Claude Marthaler

Texte à méditer :  

une fois en chemin, tout se simplifie   Alexandra David Neel

Texte à méditer :   "les voyages à vélo, c'est comme être une cuillère dans un café, elle est imbibée de café"   Marc
Texte à méditer :  

Même un chemin de mille lieues commence par un pas   Proverbe Japonais

Texte à méditer :  

C'est parce que le vélo est un remarquable engin de perception du monde que le cyclotourisme est une source d'enrichissement perpétuel.   Jacques Vicart

Texte à méditer :  

Peu importe la lenteur de ta course. Tu seras toujours plus rapide que ceux qui restent sur le divan.   Inconnu

Texte à méditer :  

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse. Je vous propose d'essayer la routine... elle est mortelle   Paulo Coelho

Texte à méditer :  

Le vélo est un jeu d'enfant qui dure longtemps   Eric Fottorino

Texte à méditer :  

Un cyclotouriste n'a pas de palmares, il n'a que des souvenirs.   Jean Taboureau

Texte à méditer :  

Juché sur une simple bicyclette, vous aurez vite l'impression de rouler sur l'échine de la terre.   Pierre Sansot

Texte à méditer :   Qui écoute trop la météo reste au bistrot   proverbe breton
Calendrier
Texte à méditer :  

Le Vélo est un Véhicule Emprunt de Liberté Optimale

  
Inconnu
Texte à méditer :  

Le vélo permet à un enfant de devenir adulte et à un adulte de devenir enfant   Claude Marthaler

Texte à méditer :  

une fois en chemin, tout se simplifie   Alexandra David Neel

Texte à méditer :   "les voyages à vélo, c'est comme être une cuillère dans un café, elle est imbibée de café"   Marc
Texte à méditer :  

Même un chemin de mille lieues commence par un pas   Proverbe Japonais

Texte à méditer :  

C'est parce que le vélo est un remarquable engin de perception du monde que le cyclotourisme est une source d'enrichissement perpétuel.   Jacques Vicart

Texte à méditer :  

Peu importe la lenteur de ta course. Tu seras toujours plus rapide que ceux qui restent sur le divan.   Inconnu

Texte à méditer :  

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse. Je vous propose d'essayer la routine... elle est mortelle   Paulo Coelho

Texte à méditer :  

Le vélo est un jeu d'enfant qui dure longtemps   Eric Fottorino

Texte à méditer :  

Un cyclotouriste n'a pas de palmares, il n'a que des souvenirs.   Jean Taboureau

Texte à méditer :  

Juché sur une simple bicyclette, vous aurez vite l'impression de rouler sur l'échine de la terre.   Pierre Sansot

Texte à méditer :   Qui écoute trop la météo reste au bistrot   proverbe breton
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://nosvoyagesavelo.ocinquieme.ch/data/fr-docsrss-28

L'objectif était de descendre tranquillement en vélo pour aller à une réunion des propriétaires et autant le faire en vélo.....

Vous pouvez télécharger le fichier en cliquant ici

 

Mardi 15 Juin 2010

Evires - Belley 99 km

Evires, la fête est finie! Réveil à 6h30 : il pleut à verse. Nous repoussons le réveil à 7h30 : il pleut encore. Finalement comme Marc le dit toujours "si on attend le soleil pour faire des trucs sympas on en fait jamais !" Donc nous décidons à 8h de partir ce jour quel que soit le temps.

Départ à 11h. Ouf il ne pleut plus, il y a même un peu de soleil nous partons direction {fwgallery id:335} le pont de la Caille , Cercier, Frangy. Juste après Frangy la chaîne neuve du vélo de Martine casse. 1ère réparation de Marc qui enlève un maillon.

A Seyssel premier petit pique nique sous un joli toit couvert avec vue sur le Rhône, fleuve que nous prévoyons de suivre un bon bout de temps. Nous empruntons la voie verte dite aussi la "ViaRhona" .{fwgallery id:336} A l'arrivée à Belley, une grosse pluie nous accueille, nous décidons donc de faire la nuit au chaud, une possibilité dans cette ville d'avoir un lit est une clinique catholique. Nous nous retrouvons donc dans une chambre de curé au milieu de vieux curé à la retraite. Pour nous changer les idées nous allons au restaurant (moules frites bien sûr).

Mercredi 16 juin

Belley - Siccieu 80 km

Reveil à 7h30, bien dormi chez les moines ! Le petit déjeuner inclus dans la cantine de l'hôpital est bien un petit déj de moines..frugal !

Départ à 9 h avec la cape car il peut des cordes et il fait froid. Nous sommes les seuls à partir... Nous voulons suivre la voie verte mais Martine propose de couper les méandres du Rhône pour éviter Lyon en allant directement sur Vienne. Le relief est là avec de bonnes montées et aussi descentes. Le petit déjeuner ayant été frugal, nous nous arrêtons sur la nationale pour le pic nic de midi, avec vue sur les voitures et camions, le pied quoi !!!

Direction Crémieux, mais l'orage gronde ..et juste avant d'arriver à un village, la chaîne du vélo de Marc casse et l'orage nous tombe dessus, les capes sont nos seuls abris.. Nous rigolons de la situation.  Heureusement nous trouvons un gîte super sympa Soleil et Cacao qui nous propose une chambre très bien et un petit repas bien sympa, voir leur site http://www.soleiletcacao.fr/

Jeudi 17 Juin

Siccieu - Vienne, 70 km

Debout tardif et départ seulement à 11h. Il fait très moche, mais la campagne est belle.  Il y a beaucoup de relief pour rejoindre Vienne et la chaîne du vélo de Martine casse à nouveau. Elle doit demander à un automobiliste "d'aller arrêter le gars en vélo et sous une cape jaune qui avance comme un malade là devant"..Car Marc est   loin devant, il avance, il en veut..et il ne veut pas que des petits rigolos de cyclistes le dépasse...

Repas vers 14 h  àl'Isle d'Abeau sur une aire de jeu. Il se remet à pleuviner. Nous traversons une très belle forêt. En fin de journée, nous passons devant un camping en se disant que nous en trouverons bien un autre. Hélas, cela ne fut pas le cas... Du coup, discrètement, nous installons notre campement derrière une église sur un joli coin de verdure...

Vendredi 18 juin

Vienne -  Beauchétel, 82 km

On retrouve la piste "viaRhona" qui est super agréable au début puis qui se finit avec 5 km de pierraille. Nous avançons à 3 km/heure .{fwgallery id:337}

On passe Valence en achetant une chaîne à vélo.. au cas où. Les pistes sont fait de cailloux, ce qui n'est pas le plus agréable mais nous avançons toute de même. Un gentil couple rencontré dans une superette.. nous explique où se trouve un très bon camping. Nous ne comptons pas le nombre de fois que nous avons traversé le Rhône {fwgallery id:340} Une super paella finit super bien notre journée.

 Samedi 19 juin

Beauchétel - Bagnole sur Cèze, 102 km

Il y a un vent incroyable..en plus de la pluie. Marc, le courageux, prépare tout de même le thé pour sa belle. Puis, Marc dehors et Martine sous la tente.. nous organisons et  rangeons tout notre barda. Nous partons à 9h. Super ! Un vent arrière nous pousse, nous faisons des pointes à 30 km/h et à midi nous avons déjà effectué 50 km,  incroyable !

Comme on se perd quand même pas mal..normal on a pas de topo. Martine discrètement va en acheter un..mais, du coup elle est obligée de porter 2 paires de lunettes en circulant..Une contre le soleil et une pour voir... Les personnes qui la croisent la regardent à 2 fois.. C'est un crapaud ou une dame ?

Comme d'habitude on observe les oiseaux , les animaux {fwgallery id:341} un petit renardeau. Après Pont saint Esprit on recherche un camping sur la route. Martine s'est fait une tendinite à la cheville. Marc, super pro en la matière lui répare ça dare dare !

Dimanche 20 juin : Vent, froid, camping, repas frugal..ambiance itou ! L'appareil photo est en panne ! Et on sais plus pourquoi, mais nous n'avons plus pris le temps de noter nos km, nos rencontres et nos sentiments sur notre calepin... ! Donc en très bref la suite du voyage !

Lundi 21 juin : Camping à Frontignan Plage. Jolie ballade à vélo le soir pour se rendre à Sète, à la fête de la musique

Mardi 22 juin :  58 km Camping sur le bord du canal du midi. Il n'y a plus de pluie, il fait beau. L'étape a été un peu difficile car la voie cyclable qui longe le canal du Midi nous offre une vue très sympa mais les racines nous secouent et nous n'avançons pas bien vite. Baignade dans la piscine du camping !

Mercredi 23 Juin :  67 km.  Camping Figurotta à Bizanet, très joli et sauvage mais sur le haut d'une colline... Nous sommes en pleine nature !

Jeudi 24 juin : 80 km. Nous passons les Pyrénées !

1er col...c'est dur mais ça passe,

2ème col, Martine fait la tête : c'est quoi tous ces cyclistes qui nous dépassent avec leurs gros mollets et leur vélo de course tout léger.. Elle ne veut pas être vue comme une sportive, elle ne veut pas des mollets pareils, elle veut se promener à vélo avec son amoureux..

3ème col, assis à la table d'un bistrot avec vue sur le col, Martine déprime.. et retarde au maximum le départ... On rencontre un gars à vélo qui vient de Norvége sauf erreur et qui est pélerin..il a le bâton (super agréable à porter en vélo...) et va jusqu'à Compostelle. Bon allez, on y va...on monte..un peu et ! Surprise ! Un tunnel...un tunnel qui laisse passer les vélos...mmmmh Martine est heureuse et le traverse en sifflotant !

Vendredi 25 juin : 75km Après une journée harassante sur les routes d'Espagne, sous un soleil de plomb (on n'est pas habitué cela fait 2 mois qu'on est sous la flotte...), en se trompant de route (on n'a de nouveau pas de topo et nous basons sur les souvenirs de Martine...autant dire ...sur ...que dalle...!!) en croisant des dames dénudées et des villages écrasés de soleil....nous arrivons à Rosas ! quel plaisir, ce superbe appartement, avec sa vue magnifique ! Nous en profitons une bonne semaine avant de rentrer en train avec nos vélos (avec tous les problèmes que cela engendre...le train et le vélo...pffff y a du boulot !!9

L'objectif était de descendre tranquillement en vélo pour aller à une réunion des propriétaires et autant le faire en vélo.....

Vous pouvez télécharger le fichier en cliquant ici

 

Mardi 15 Juin 2010

Evires - Belley 99 km

Evires, la fête est finie! Réveil à 6h30 : il pleut à verse. Nous repoussons le réveil à 7h30 : il pleut encore. Finalement comme Marc le dit toujours "si on attend le soleil pour faire des trucs sympas on en fait jamais !" Donc nous décidons à 8h de partir ce jour quel que soit le temps.

Départ à 11h. Ouf il ne pleut plus, il y a même un peu de soleil nous partons direction {fwgallery id:335} le pont de la Caille , Cercier, Frangy. Juste après Frangy la chaîne neuve du vélo de Martine casse. 1ère réparation de Marc qui enlève un maillon.

A Seyssel premier petit pique nique sous un joli toit couvert avec vue sur le Rhône, fleuve que nous prévoyons de suivre un bon bout de temps. Nous empruntons la voie verte dite aussi la "ViaRhona" .{fwgallery id:336} A l'arrivée à Belley, une grosse pluie nous accueille, nous décidons donc de faire la nuit au chaud, une possibilité dans cette ville d'avoir un lit est une clinique catholique. Nous nous retrouvons donc dans une chambre de curé au milieu de vieux curé à la retraite. Pour nous changer les idées nous allons au restaurant (moules frites bien sûr).

Mercredi 16 juin

Belley - Siccieu 80 km

Reveil à 7h30, bien dormi chez les moines ! Le petit déjeuner inclus dans la cantine de l'hôpital est bien un petit déj de moines..frugal !

Départ à 9 h avec la cape car il peut des cordes et il fait froid. Nous sommes les seuls à partir... Nous voulons suivre la voie verte mais Martine propose de couper les méandres du Rhône pour éviter Lyon en allant directement sur Vienne. Le relief est là avec de bonnes montées et aussi descentes. Le petit déjeuner ayant été frugal, nous nous arrêtons sur la nationale pour le pic nic de midi, avec vue sur les voitures et camions, le pied quoi !!!

Direction Crémieux, mais l'orage gronde ..et juste avant d'arriver à un village, la chaîne du vélo de Marc casse et l'orage nous tombe dessus, les capes sont nos seuls abris.. Nous rigolons de la situation.  Heureusement nous trouvons un gîte super sympa Soleil et Cacao qui nous propose une chambre très bien et un petit repas bien sympa, voir leur site http://www.soleiletcacao.fr/

Jeudi 17 Juin

Siccieu - Vienne, 70 km

Debout tardif et départ seulement à 11h. Il fait très moche, mais la campagne est belle.  Il y a beaucoup de relief pour rejoindre Vienne et la chaîne du vélo de Martine casse à nouveau. Elle doit demander à un automobiliste "d'aller arrêter le gars en vélo et sous une cape jaune qui avance comme un malade là devant"..Car Marc est   loin devant, il avance, il en veut..et il ne veut pas que des petits rigolos de cyclistes le dépasse...

Repas vers 14 h  àl'Isle d'Abeau sur une aire de jeu. Il se remet à pleuviner. Nous traversons une très belle forêt. En fin de journée, nous passons devant un camping en se disant que nous en trouverons bien un autre. Hélas, cela ne fut pas le cas... Du coup, discrètement, nous installons notre campement derrière une église sur un joli coin de verdure...

Vendredi 18 juin

Vienne -  Beauchétel, 82 km

On retrouve la piste "viaRhona" qui est super agréable au début puis qui se finit avec 5 km de pierraille. Nous avançons à 3 km/heure .{fwgallery id:337}

On passe Valence en achetant une chaîne à vélo.. au cas où. Les pistes sont fait de cailloux, ce qui n'est pas le plus agréable mais nous avançons toute de même. Un gentil couple rencontré dans une superette.. nous explique où se trouve un très bon camping. Nous ne comptons pas le nombre de fois que nous avons traversé le Rhône {fwgallery id:340} Une super paella finit super bien notre journée.

 Samedi 19 juin

Beauchétel - Bagnole sur Cèze, 102 km

Il y a un vent incroyable..en plus de la pluie. Marc, le courageux, prépare tout de même le thé pour sa belle. Puis, Marc dehors et Martine sous la tente.. nous organisons et  rangeons tout notre barda. Nous partons à 9h. Super ! Un vent arrière nous pousse, nous faisons des pointes à 30 km/h et à midi nous avons déjà effectué 50 km,  incroyable !

Comme on se perd quand même pas mal..normal on a pas de topo. Martine discrètement va en acheter un..mais, du coup elle est obligée de porter 2 paires de lunettes en circulant..Une contre le soleil et une pour voir... Les personnes qui la croisent la regardent à 2 fois.. C'est un crapaud ou une dame ?

Comme d'habitude on observe les oiseaux , les animaux {fwgallery id:341} un petit renardeau. Après Pont saint Esprit on recherche un camping sur la route. Martine s'est fait une tendinite à la cheville. Marc, super pro en la matière lui répare ça dare dare !

Dimanche 20 juin : Vent, froid, camping, repas frugal..ambiance itou ! L'appareil photo est en panne ! Et on sais plus pourquoi, mais nous n'avons plus pris le temps de noter nos km, nos rencontres et nos sentiments sur notre calepin... ! Donc en très bref la suite du voyage !

Lundi 21 juin : Camping à Frontignan Plage. Jolie ballade à vélo le soir pour se rendre à Sète, à la fête de la musique

Mardi 22 juin :  58 km Camping sur le bord du canal du midi. Il n'y a plus de pluie, il fait beau. L'étape a été un peu difficile car la voie cyclable qui longe le canal du Midi nous offre une vue très sympa mais les racines nous secouent et nous n'avançons pas bien vite. Baignade dans la piscine du camping !

Mercredi 23 Juin :  67 km.  Camping Figurotta à Bizanet, très joli et sauvage mais sur le haut d'une colline... Nous sommes en pleine nature !

Jeudi 24 juin : 80 km. Nous passons les Pyrénées !

1er col...c'est dur mais ça passe,

2ème col, Martine fait la tête : c'est quoi tous ces cyclistes qui nous dépassent avec leurs gros mollets et leur vélo de course tout léger.. Elle ne veut pas être vue comme une sportive, elle ne veut pas des mollets pareils, elle veut se promener à vélo avec son amoureux..

3ème col, assis à la table d'un bistrot avec vue sur le col, Martine déprime.. et retarde au maximum le départ... On rencontre un gars à vélo qui vient de Norvége sauf erreur et qui est pélerin..il a le bâton (super agréable à porter en vélo...) et va jusqu'à Compostelle. Bon allez, on y va...on monte..un peu et ! Surprise ! Un tunnel...un tunnel qui laisse passer les vélos...mmmmh Martine est heureuse et le traverse en sifflotant !

Vendredi 25 juin : 75km Après une journée harassante sur les routes d'Espagne, sous un soleil de plomb (on n'est pas habitué cela fait 2 mois qu'on est sous la flotte...), en se trompant de route (on n'a de nouveau pas de topo et nous basons sur les souvenirs de Martine...autant dire ...sur ...que dalle...!!) en croisant des dames dénudées et des villages écrasés de soleil....nous arrivons à Rosas ! quel plaisir, ce superbe appartement, avec sa vue magnifique ! Nous en profitons une bonne semaine avant de rentrer en train avec nos vélos (avec tous les problèmes que cela engendre...le train et le vélo...pffff y a du boulot !!9

Fermer Fermer


Date de création : 02/10/2016 • 11:40
Dernière modification : 02/10/2016 • 22:07


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Descendre en Espagne à vélo
 
 
Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
XAy3
Recopier le code :


  367004 visiteurs
  88 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 4 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
XAy3
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 ↑