Nos balades à vélo
Texte à méditer :  

Le Vélo est un Véhicule Emprunt de Liberté Optimale

  
Inconnu
Texte à méditer :  

Le vélo permet à un enfant de devenir adulte et à un adulte de devenir enfant   Claude Marthaler

Texte à méditer :  

une fois en chemin, tout se simplifie   Alexandra David Neel

Texte à méditer :   "les voyages à vélo, c'est comme être une cuillère dans un café, elle est imbibée de café"   Marc
Texte à méditer :  

Même un chemin de mille lieues commence par un pas   Proverbe Japonais

Texte à méditer :  

C'est parce que le vélo est un remarquable engin de perception du monde que le cyclotourisme est une source d'enrichissement perpétuel.   Jacques Vicart

Texte à méditer :  

Peu importe la lenteur de ta course. Tu seras toujours plus rapide que ceux qui restent sur le divan.   Inconnu

Texte à méditer :  

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse. Je vous propose d'essayer la routine... elle est mortelle   Paulo Coelho

Texte à méditer :  

Le vélo est un jeu d'enfant qui dure longtemps   Eric Fottorino

Texte à méditer :  

Un cyclotouriste n'a pas de palmares, il n'a que des souvenirs.   Jean Taboureau

Texte à méditer :  

Juché sur une simple bicyclette, vous aurez vite l'impression de rouler sur l'échine de la terre.   Pierre Sansot

Texte à méditer :   Qui écoute trop la météo reste au bistrot   proverbe breton
Calendrier
Texte à méditer :  

Le Vélo est un Véhicule Emprunt de Liberté Optimale

  
Inconnu
Texte à méditer :  

Le vélo permet à un enfant de devenir adulte et à un adulte de devenir enfant   Claude Marthaler

Texte à méditer :  

une fois en chemin, tout se simplifie   Alexandra David Neel

Texte à méditer :   "les voyages à vélo, c'est comme être une cuillère dans un café, elle est imbibée de café"   Marc
Texte à méditer :  

Même un chemin de mille lieues commence par un pas   Proverbe Japonais

Texte à méditer :  

C'est parce que le vélo est un remarquable engin de perception du monde que le cyclotourisme est une source d'enrichissement perpétuel.   Jacques Vicart

Texte à méditer :  

Peu importe la lenteur de ta course. Tu seras toujours plus rapide que ceux qui restent sur le divan.   Inconnu

Texte à méditer :  

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse. Je vous propose d'essayer la routine... elle est mortelle   Paulo Coelho

Texte à méditer :  

Le vélo est un jeu d'enfant qui dure longtemps   Eric Fottorino

Texte à méditer :  

Un cyclotouriste n'a pas de palmares, il n'a que des souvenirs.   Jean Taboureau

Texte à méditer :  

Juché sur une simple bicyclette, vous aurez vite l'impression de rouler sur l'échine de la terre.   Pierre Sansot

Texte à méditer :   Qui écoute trop la météo reste au bistrot   proverbe breton
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://nosvoyagesavelo.ocinquieme.ch/data/fr-docsrss-28

Dimanche 11 août 2012 : Hello ! tout va bien nous avons fait un super  voyage et voilà, nous sommes à l'aéroport de New York et il nous faut remonter les vélos avant de traverser la ville pour nous rendre dans notre hôtel tout au nord de NY, dans le Bronx.img-1

 

Nous avons eu beaucoup de plaisir à traverser new York du nord au sud avec nos vélos.

Nous avons commencé par nous croire en Afrique, puisque nous avons traversé tout Brooklyn, c'est un quartier vraiment chouette, et, pas de doute nous n'étions plus en Europe !  

Après le quartier nous avons traversé le pont Brooklyn avec une superbe vue sur Manhattan (nous, les cylistes, on peut s'arrêter sur le pont ..pour faire des photos et profiter de la vue..nanana!). La descente du pont nous a amené directement dans le quartier Chinois et enfin nous voici à Manhattan qu'il a fallu remonter complètement (en remontant la 1ère avenue, on aurait aimé prendre la 5ème, mais elle descend uniquement et ..nous ne sommes pas des kamikazes tout de même) pour arriver à Harlem puis enfin le Bronx et évidemment alors là, ça été le bronx...pour trouver l'hôtel ! On est finalement arrivé vers 21h3O!!  Pas de bistrot tout près et on allait quand même pas redescendre sur Manhattant..alors...ouille ça fait mal...on s'est ...comment dire ...ta..fait ..un Macdo !! Nice !! On dira que ce fut une assez longue journée : levés à 5h du mat à Genève et couchés à 23h locale mais 5h du mat heure Genève. Sinon pour ceux qui aiment les chiffres :  41km en 5h30 et sur du plat en plus ! pas vraiment un record ! Mais c'est vrai  qu'avec des stops tous les 50 ou 100m ça ne permet pas de prendre de la vitesse et de plus il a fait très chaud et encore...on a quand même pas mal cherché notre chemin (merci GPS mais ce fut pas toujours très clair tes infos..)

Lundi 12 août : New York

Après une bonne nuit nous avons pris le métro pour nous rendre dans Low Manathan et sommes tranquillemenimg-1-copie-1.jpgt (!) remontés à pieds jusqu'à Central park avec une halte à l'empire img-5-copie-1State Building pour aller voir la vue !!  Avant l'ascenceur, ils nous ont fait la surprise (ce sont des farceurs ces américains..) de nous faire une simulation d'une visite de NY en hélicoptère ..et avec un pilote fou...(Martine a dû fermer les yeux tout du long car nauséeuse après le premier virage..mmmh elle a beaucoup aimé..). Sinon, fait qques bistrots smypas et bien profité de l'ambiance !img-6.jpg

Mardi 13 août : Nous avons passê la journée sur les îles .. Liberty et Ellis

Avec visite du musée de l'immigration et fait le tour de dame Liverty, écouteur à l'oreille. C'était bien intéressant de se rappeler les débuts de toute cette migration qui a créé ce bout de continent que nous allons visiter ces prochaines semaines. Au retour,  visite de Soho et Broadway à pied toujours et toujours avec des restos sympas, un énorme supermarché bio (nous avons fait le plein de barres de céréales) et plein de beaux ou étonnants endroits. Nous aimons les gratte-ciels, les nouveaux qui sont en verre et où toute la ville se reflète à l'intérieur sont nos préférés.

Demain nous reprendrons nos vélos afin de débuter la montée sur Montréal

Mercredi 15 août : Départ pour le Canada.

Magnifique ! Départ vers 7h30 du  Bronx. Arrivée facile au pont Georges Washington (merci le GPS) que l'on a traversé avec une vue superbe sur New Yorkimg-2, on a profité pour faire des photos car à part en vélo ou à pied il est impossible d'avoir ce coup d'oeil ! Puis à 10h 30 nous avons pris plein nord, la bike 9,img-11  pour remonter l'Hudson River.

Par contre, là, surprise! c'est pas si plat que ça l'Amérique 0UF ça grimpe, il fait très chaud et l'orage nous court après tout l'après midi. Finalement on a reçu une belle rincée, un gars nous a pris dans son pick up et nous a amené dans un Bed and Breakfast un peu cher mais bienvenu ! 0n a donc roulé du Bronx à Cold Spring , 97km avec une moyenne de 16,5km heure en suivant la voie cyclable no 9 qui va nous mener jusqu'à la frontière.

Jeudi 16 août : de Cold Spring à Hudson, moyenne 17,6 km/heure, 102 km avec 443 m de dénivelé.img-5

Nos voyages à vélo se suivent mais ne se ressemblent pas. L'année dernière nous avions roulé sur des pistes cyclables pour environ 80 % du trajet, cette année, 98 % du trajet se déroule au milieu des voitures sur une route avec juste une bande blanche pour nous séparer .. (le 2% correspondant aux environ 3km roulé dans Central Park). Sinon, vu qques animaux sauvages : 2 biches, 1 grosse marmotte et plusieurs vautours (mais pas de souci, des carcasses musclées et transpirantes comme les notres ne doivent pas trop les tenter).

Le soir, arrêt dans un motel style Bagdad Café, donc bien paumé.. avec au menu du soir..une pizza mangée sur les genoux !  img-1-copie-1.jpg

Vendredi 17 août : de Hudson à Saratoga en passant par Albany. 126 km avec 483 m de dénivelé, env 15km/h.

Superbe début sans trop de voiture et dans la forêt. Puis un bon repas pris dans un pub anglais à Albany, tout va très bien..jusque là. La soirée par contre a été

img-8

plus difficile. Une belle tempête se prépare à nouveau et, pas de motel ou camping su r notre route avant 30 km. On décide alors, sous la pluie, de faire un détour de 10km pour aller au motel le plus proche. Evidemment ça monte et ça descend..et au motel : pas de restau proche et pas de wifi (on doit  absolument téléphoner à Agnès pour fixer un RV pour le lendemain..) On repart donc pour Saratoga. Là aucune chambre de libre, il y a une course hipique le week end ! On tente au moins de se connecter à du Wifi dans les motels que l'on visite...rien ne marche. On est trempé, on a faim et on se d emande si c'est une bonne idée de partir comme ça à l'aventure sans avoir tout organisé à l'avance, le moral chute ! Finalement tout "s'arrange"..: une cham bre super chère pour sa propreté limite limite...et du wifi...mais Martine réalise qu'elle a oublié le chargeur américain à New York..le moral chute encore de qques degrés.. On fait un tél rapide et on va se boire un coup pour oublier..pas faim ce soir !! Pas de photos de Saratoga...on se demande pourquoi ??

 

Samedi 18 août : de Saratoga à Fort Ann, 64km et 170m de dénivelé, 16,9 km/h.

On fait qques courses (un chargeur américain par exemple...) à Saratoga et on se rend au lac Saratoga où nous croyons avoir RV avec Agnès, Juliette et Marco pour 11h. En les attendant et comme il me reste un tout petit peu de batterie, je regarde mes mails...ils ont eu un contre temps...ils ne viendront pas ... lieu du rendez-vous manqué img-6On se rhabille en cycliste et on reprend la route vers le nord, vers Montréal.. La route est moins jolie, mais il y a moins de voiture, le moral remonte, il fait beau et pas d'orage à l'horizon.. Par contre pas de bistrot sympa non plus, mais on n'a déjà pas beaucoup manger hier soir, on se fait des haltes dans des stations services et on mange des hamburgers...imprègnation totale ! Pour dormir on s'arrête pas trop tard dans un motel (toujours pas de camping sur la route).

Dimanche 19 août : de Fort Ann à Mapple Ridge Park. 76 km, 636m de dénivellé (pire que lorsque l'on monte à Evires à vélo...) et donc 14,7 km/h de moyenne.

La fatigue se fait sentir..surtout après le repas de midi. Et, enfin nous passons devant un camping...depuis le temps que l'on se trimballe, enfin que Marc se trimballe (...voir les voyages précédants pour comprendre la technique de Martine pour ne pas trop traîner derrière et frimer parfois en dépassant l'homme fort!!) la tente et tout le matos qui va avec ! On décide de s'arrêter et de faire reposer les montures. Oups..surprise ! Le seul bistrot se trouve tout en bas de la colline...benh..on va se contenter d'un bouillon et des 2-3 barres de céréales qui nous restent...frugal, mais bonne nuit sous tente !

Lundi 20 août : Mapple Ridge Park au Sable Chasm, 80km, 787 m de dénivelé (pour ceux qui lisent entre les lignes...je vous fais remarquer que le dénivelé devient de plus en plus important..).

Départ sans petit déjeuner, le bistrots n'est pas monté jusqu'au camping durant la nuit...et nous avançons, nous avançons et au bout de quasi deux heures, un Subway..bon benh l'aventure, c'est l'aventure, allons-y..on aura au moins un café !  img-7

Belle journée avec une route sans trop de voiture. Un col à 300m et beaucoup de dénivelé..  Un repas bien sympa dans un bistrot au bord du lac Champlain. Une descente vers Essex avec un passage en longeant le lac.. Magnifique! Un ciel bleu et à perte de vue! Mais, comme chaque jour...un orage nous tombe dessus, mais, un peu plus tôt que d'habitude, vers 15h, du coup tout a eu le temps de sécher directement sur les vélos (nous aussi d'ailleurs) avant d'arriver dans un superbe camping perdu dans la forêt.

img-1-copie-3.jpg

Mardi 21 août : ...151 km... (ah nous, quand on s'est fixé un objectif...y en a aucun des deux qui lâche...et comme on avait décidé que ce soir on dormait chez Agnès et Juliette (Marco étant en Suisse !!)), par contre que 113 m de dénivelé.. et donc une bonne moyenne de 17km/heure

Très belle étape. Fin du lac Champlain avec jolies maisons à gauche et lac à droite, repas américain à 2 pas de la frontière (on est devenu prudent..quand on trouve un bistrot sur la route on s'arrête..et on a bien fait car avant le prochain ...il y a bien eu 20km..), img-13passage de la frontière vers14h, sans problème (Marc est "déçu", on lui avait tellement dit que ce serait dur et on s'est retrouvé devant une jolie et souriante garde frontière!). Par contre, surprise ! il nous reste 84km pour se rendre à Montréal... Autre surprise mais sympathique cette fois, nous avons enfin pu rouler sur une vraie piste cyclable en site propre (la voie verte no 1), sans voiture, longeant le canal de Richelieu puis de Chambly...Magnifique et reposant ..pour la tête (les jambes elles par contre...). Nous arrivons à Saint Jean de Richelieu vers 18h (on pensait aller boire un verre avec le frère d'Agnès...benh non vu qu'il nous reste une quarantaine de kil...on va continuer d'avancer en faisant juste de petits arrêts dans l'herbe avec une barre de céréales et de bonnes gorgées d'eau et hop on repart..(quand on vous dit qu'on est peut être de vrais pit-bulls!!).img-14 Enfin on arrive à Montréal et là..çà été galère...on a laissé la piste cyclable et on s'est retrouvé au milieu des voitures, du bruit, avec des routes dans un état catastrophique (enfin ça c'est un avis de cycliste..après avec des bons amortissements ça doit pouvoir être supportable !!) 

Finalement vers 20h30 "coucou on est là" Agnès et Juliette n'y croyait plus, mais oui nous passons la nuit chez elles et resterons qques jours le temps de se reposer, de reprendre contact après tant d'année, de faire un peu de réflexo à Juliette qui sort d'une grosse opération à la mâchoire, de faire connaissance avec le serpent de Marco (Merci Marco pour la poussée d'adrénaline du matin où Marc s'est trouvé en face de ton serpent dans l'escalier !!!!), de visiter Montréal, de refaire le monde, d'échanger et de rigoler

Totaux de l'étape New York - Montréal : 735 kim, 3215 m de dénivelé et ume moyenne de env 16 km/h

Après cette belle étape de 150 kil à remonter vers Montréal, nous nous sommes reposés les mollets deux jours en passant 2 jours auprès d'Agnès et Juliette et en allant nous promener et visiter Montréal (Centre d'histoire de Montréal et Vieux Port, avec traversée à bicyclette du pont Jacques Cartier).

Vendredi 24 août : Départ pour le nord ... en voiture, avec notre collègue du centre Magali, son mari Yoyo et Arno leur fils de 5 ans. 

Surprise de Yoyo qui avait reservé un camping dans une réserve faunique, le parc national de la Mauricie au bord du lac Normandin (gag : Marc avait compris rèserve phonique). Pour se rendre à notre place de camping, il nous a fallu après avoir passé le village de la Tuque, rentrer dans la réserve et faire 44 km de piste. A 21h, à la lueur des frontales et bougies, nous avons monté les tentes et souper au son ...du cri d'un loup ou deux loups provenant de l'autre côté du lac (Marc avait raison niveau phonique c'était un super camping). S'endormir au son du loup...grandiôse !!!

Samedi 25 août : Nous commençons la journée par un petit dejeuner au bord du lac, img-1suivi d'une baignade dans un lac bleu au milieu des sapins...

Ballade dans la réserve avec des paysage correspondant vraiment à l'idée que l'on se fait du Canada : lacs, rivières, tourbières, couleurs des plantes et des fleurs et nous sommes entourrés de plusieurs sortes d'écureuils émettant des bruits divers comme un crissement d'aile ou de dent. Réserve phonique et faunique.....Belle journée dans un environnement magnifique et tellement sauvage !

Dimanche 26 août : Départ pour le Lac Saint Jean en voiture et début du tour du lac à vélo.

 

Tout d'abord, retour sur nos 44km de piste avant de retrouver la route. Nous effectuons encore 150 km en voiture et dans le courant de l'après midi ouf, nous atteignons le lac et la vélo route des Bleuets !! img-25img-13Nous ré-enfourchons nos vélos avec un immense plaisir, pour une première petite étape de Chambord à Mashteuiatsh de seulement 28 km et sans bagage. Quel luxe....Nous retrouvons la petite famille et nos bagages pour la fin de journée. Nouvelle surprise, le lac Saint Jean est...rouge...pas très avenant, on hésite..puis quand même c'est tellement agréable de se retrouver dans l'eau. Finalement on apprendra que l'eau du lac Saint Jean, n'est pas rouge mais jaune (effectivement, on voit nos pieds comme à travers un masque de ski brouillard) et que c'est dû à l'amas de bois dans les rivières se déversant dans le lac (l'eau du lac serait renouvelée 4 fois par année), ainsi que de la roche rouge du nord Québec et également aux minerais de fer! De l'eau ferrugineuse en fait !

Lundi 27 août : Mashteuiatsh - Dolbeau Mistassini, 81 km, 120 m de dénivelé et belle moyenne de 18 km/heure

... mais, sans bagage,  puisque nous allons retrouver Magali &co plus tard.. Belle étape faite de pistes cyclables traversant les forêtsimg-11 passant par dessus des rivières et d'un peu de route partagée avec les voitures. img-8Vent dans le dos en plus...donc pour une fois, nous nous trouvons au camping..à 15h. Pas de possibililtés de se baigner car la route des Bleuets nous a fait monter le long d'une riviére peu profonde mais avec de belles chutes d'eauimg-12. Nous soupons et dormons face à un magnifique panorama sur une chute d'eau.

Petite annecdote de voyage : notre apareil photo faisait un bruit anormal depuis qques jours et il était impossible de se mettre en auto focus. Martine propose d'aller voir un photographe. Mais là où nous nous trouvions il paraissait peu probable de tomber sur une boutique photo. Un seul village sur la carte, donc nous décidons de nous y arrêter pour acheter notre pick nick de midi. Le village est pas trés grand, avec au max, une centaine de maisons. Nous trouvons une épicerie et, juste en face... un photographe professionel installé dans sa maison. Son avis de pro nous intéresse, lui, comme tant de québequois rencontrés est très disposé à nous aider...son diagnostic est rapide, l'objectif ne fonctionne plus. Encore mieux, il a une solution pour que nous puissions continuer à faire de bimg-9elles photos de son pays : il allait mettre en vente sur internet un objectif d'occasion de très bonne facture et opérationnel (il en avait acheté un neuf vendredi). Quand tout se "goupille" si bien...sans hésiter, nous l'avons inséré dans nos bagages et fait plein de photos !

Autre annecdote : nous passons à travers Girardland...

Mardi 28 août : Dolbeau Mistassini - Saint Gédéon, 112 km, 400 m de dénivelé et 17,3 km/h.

Le soir face à notre chute, nous avions prévu une petite étape afin de profiter du lac...Mais, en se réveillant le matin, Martine se dit que finalement non, elle souhaite revenir sur Montréal plus tôt afin de profiter d'Agnès et Juliette. Donc il est décidé de foncer...et de finir le tour de lac ce soir, afin de pouvoir prendre le train à Chambord mercredi matin. Ceci exigeait une étape de 150 km. Nous partons la fleur au fusil, confiant..afin de réaliser ce nouveau challenge. Par contre, nous sommes tout tristes de laisser Magali, Yoyo et Arno avec qui nous avons eu vraiment des beaux moments. A nouveau, nous nous retrouvons sur des pistes cyclables dans la forêt, magnifique. Temps frais, nous nous sentons des ailes.... Nous faisons une impasse sur le passage dans la réserve de Saint Henri de Taillon, ayant raté la navette qui amène à cette réserve et prenons le cap sur la ville d'Alma. Puis le vent se lève, mais nous ne l'avons plus dans le dos...pfff ça avance plus doucement... En route nous nous arrêtons pour visiter la maison du véloimg-22 et nous profitons pour revérfier les horaires de train... ah ! surprise... il n'y a pas de train le mercredi pour Montréal, mais le jeudi matin! Re-changement de programme : nous décidons de nous arrêter à St Gédéonimg-23 et de repartir le lendemain matin pour finir le tour du lac et aller chercher le train un peu plus loin, à la Jonquière. Belle plage, camping nul et pas sympa. Il y a un vent d'enfer, le lac est démonté, pas de possibilité de se baigner, il fait un peu froid en plus.  img-28

Mercredi 29 août : Saint Gédéon - Sarguenay La Jonquière, 74 km, 443 m de dénivelé et 14,3 km/h

Temps frais et pluvieux. Nous partons sans prendre le petit déjeuner. Le lac est déchaîné et donc magnfique! Avant de le quitter pour se rendre plus à l'est, nous nous arrêtons face à lui, à Metabetchouan, pour un petit déjeuner sympathique et réchauffant, grâce à notre réchaud. img-29Sur la plage un petit bistrot fermé mais avec du wifi...nous réservons nos billets de train pour le lendemain (ce qui nous fait réaliser une écononmie de 25 $...merci petit Androïd!). Nous faisons un bye bye bye au lac jaune et nous suivons un nouveau balisage. Trajet toujours aussi agréable (forêts, rivières, lacs, champs cultivés etc). Nous longeons le lac Kénogami et nous nous arrêtons à 5 km de la gare dans un petit hôtel au milieu de la forêt. img-3

 Petite annecdote : Girardland continue mais cette fois il s'agit de politique internationale.....

 eheheh

img-32

  Jeudi 30 août : Réveil à 6 h pour prendre le train.

Prise en charge de nos vélos et bagages par les gens de la compagnie, à raison de 46 $. Et, en voiture, pour 10h de train ! 506 km de train à travers ...les forêts, les lacs et les riviéres...

Un drôle de train qui s'arrête partout et avec une ambiance très ..familiale...et de drôles de gares :

img-33

Arrivée à Montréal à 18h30 avec une température de plus de 25 degrés, contre 7 degrés au Lac Saint jean.

A Longueuil, nous retrouvons Juliette qui a un tout joli visage bien désenflé et Agnès avec qui nous refaisons, une fois encore, le monde...

Total pour le tour du lac  : 290 km, 1420 m de dénivelé (ce qui est assez surprenant car le pays semble, à première vue, tout plat...)

Dernier périple à vélo de ce sympathique voyage

Petite fête bien sympa le dimanche soir à Longueuil.  Marc a bien rit en écoutant parler Lynne en particulier avec son accent et ses expressions canadiennes. Une fois encore nous avons eu des discussions enflammées sur la politique québecoise (avec des partis comme le PQ et la CAQ...sans commentaire, mais faut le faire quand même...il parle pourtant bien français...incroyable mais à la radio c'est du CAQ par là et du PQ par ici...!!! pour des européens...dur de rester sérieux..) et la politique internationale et le 11 septembre...et ...

Il fait chaud à Montréal. Dans les paroles comme à l'extérieur... img-1-copie-2.jpg

img-1-copie-1.jpg

Lundi 3 septembre de Montréal à Ottawa en train, puis d'Ottawa à Quyon, 72km, dénivelé 225m et moyenne de 16,6 km/h

Nous nous rendons à la gare centrale de Montréal en passant par le pont Jacques Cartier que nous connaissons par coeur maintenant ! Nous prenons les billets de train réservés la veille par Martine, les vélos sont pris en charge par les employés de viarail et nous voilà partis en train pour Ottawa afin de nous rendre à Deep River. Deep River est une petite ville à l'ouest d'Ottawa (220 km) où nous attend une petite cousine à Martine : Murielle.

Lundi midi nous arrivons à la gare d'Ottawa qui est complètement excentrée à plus de 5 km du centre. Nous suivons notre GPS et rapidement nous trouvons des pistes cyclables avec à nouveau des rivières.

img-1

 Nous traversons la ville, puis la rivière Ottawa pour se retrouver au Québec chez les Ottawais. Ces québecois là parlent américains. Au départ nous suivons une superbe piste cyclable img-4

sur une quinzaine de km..qui se termine en route nationale, sans voies spéciales vélo.  C'est une grande route sans rien d'intéressant que  nous suivons pourtant sur plus de 30km..et sous un soleil de plomb. Il n'y a pas d'autres possibilités, les autres voies que nous traversons sont des pistes.. C'est le genre de route où Martine pique sa crise (contre les automobilistes..) et où Marc pédale à bonne distance de sa belle pour ne pas trop essuyer les plâtres au cas où !!!! 

Pour traverser le Canada d'est en ouest...pas trop de choix ! Ce ne fut pas notre meilleur moment du voyage. Une idée pour les autorités canadiennes, prévoir une voie cyclable d'est en ouest et vice versa...En Europe nous avons cette possibilité..(voir notre voyage 2011) ils sont en retard ces canadiens !!

 Fatigués et déçus de ce trajet qu'on avait cru plus sympa (sur une carte ça passe toujours bien), nous trouvons heureusement un hôtel un peu miteux (à 40 $ la chambre, la moins cher du voyage), mais propre et surtout pas trop loin de la voie cyclable qu'on nous a promise ! Nous nous retrouvons dans un village très campagnard et anglophone. Pas de restau mais une échoppe d'été où nous mangeons le traditionnel hamburger avec un plat de frites au vinaigre digne de ce nom...! Ah on pourra pas dire qu'on cherche pas à s'intégrer..

Mardi 4 septembre de Quyon à Pembroke, 113 km, dénivelé de 157 m... et moyenne de 16km/h

Levé tôt, petit crachin et évidemment nulle part où se prendre un café..Mais, et c'est là toute la magie des voyages à vélo, nous somme d'excellente humeur, tous les deux, car nous nous retrouvons presque immédiatement sur une piste, qui va nous permettre de faire 90 km à travers la forêt, les castors et autres animaux sauvages, des peitits parkings (à vélo...oui oui..) pour faire une halte ..pipi..ou repas..ou autre et cela au milieu de rien, en plein désert ! .

img-1-copie-2.jpg Devant nous img-1-copie-3.jpg Derrière nous

 Un peu monotone mais tranquille...si ce n'est la présence variés d'animaux sauvages

img-9 Castors tumber                          

img-1-copie-4.jpg

img-1-copie-5.jpg

Dindons sauvage, ne connaissant pas le code de la route "Allez les ptites dindes on laisse passer la da-dame à vélo !"

img-1-copie-7  img-1-copie-6

Beaucoup plus joli..des biches, de l'autre côté de la rivière. Magnifique, ils étaient 3 et se promenaient tranquillement sans savoir que des vélocipèdes les ont observés pendant de longues minutes !

  Et là, moins joli, mais très tendance ! img-1-copie-8.jpg

Je vous prie d'admirer ma nouvelle cape pour les ballades à vélo sous la pluie...elle vient directement de Paris...oui oui ! et Marc a la même...croyez-moi nous sommes magnifiques sous la pluie !!!

Mais comme il n'y avait personne pour admirer nos capes et qu'il pleuvait toujours, nous n'irons pas ce soir juqu'à Deep River. Nous arrivons tout crotté en Ontario (pour ceux qui suivent, oui, nous avons retraversé le fleuve en fin de journée) sous une belle pluie et nous arrêtons dans un bon motel à Pembroke.

 Mercredi 5 septembre, de Pembroke à Deep River, 61km de route et chemins et env 8 km de piste, dénivelé 61km...mais que 13,8km/h..!

Mercredi matin, cap sur Deep River. Premier village : "pédale wawa", selon Marc... Petawawa selon les canadiens....

 Nous trouvons rapidement grâce au gps et l'android de Martine, une route sans camion ni voiture qui longe un lac...sympa quoi, tout commence bien

Arrivée à Petawawa. Nous traversons une zone non industrielle, ni commerçante, mais une zone religieuse avec tous les 100 m une nouvelle église, ou un temple, avec des panneaux publicitaires vantant les mérites de Dieu ou exhortant l'humain par un verset...du jamais vu... pour Marc !

Nous croisons une piste de ski (c'est écrit à côté de la rampe de lancement..) et du coup Marc attend la neige ....img-14

De l'autre coté de la ville, l'armée Canadienne a fait ces quartiers. Cela ressemble à Canjuers dans le midi de la France.

img-1-copie-9.jpg

Wouw..nous faisons quelques km sur la trans-canadienne, ..et nous nous prenons à rêver à une traversée du Canada à vélo... 

Pour aller à Deep River, il y a la possibilité de prendre la transcanadienne ou...des pistes, comme nous avons la journée et "que" 70km à faire, on décide de chercher les petites routes...et on trouve une belle petite route, dans une forêt très dense, avec de grands arbres (contrairement au lac Saint Jean), à nouveau un peu de route et...tiens le GPS propose un chemin qui a l'air sympa... img-1-copie-11.jpgEt nous voilà en train de faire du VTT avec des vélos de randonnées chargés...

Petit jeu :  devinez qui a pensé quoi !...

"mais qu'est-ce que je

img-18

suis venue faire ici"  "bon benh je vais faire tout ça à pied...ça tombe bien mon vélo est si léger et si maniable...mais j'y crois pas !!!"img-1-copie-13.jpg

"Ŷes, c'est l'éclate totale ici" "Quelle belle ballade,  et ces arbres...ma.gni.fiques."

 Résultat, nos deux vélos étaient des tas de boue à l'arrivée ainsi que nos jambes et nos chaussures...

Finalement nous sommes arrivés enfin de journée...mais heureux d'être accueilli par Muriel, Richard son mari et Alexandre (super petit gars dynamique et aventurier..)  dans leur home sweet home au milieu de leur jardin sauvage (c'est exactement ce qu'il faut à leur petit sauvageon d'Alexandre !)

2012-09-Muriel-Richard-Alexandre.jpg

Par contre, c'est vrai nous n'avons pas vu d'ours...MAIS nous avons rencontré la femme qui a vu l'ours ! Eh oui, ma cousine Murielle, un matin alors qu'elle travaillait à la maison elle a entendu un bruit dans son jardin et en levant la tête :Bears-002-Deep-River.jpg  Bears-012-Deep-River.jpg

Nous nous sommes endormis en rêvant que l'ourse et son petit serait à nouveau dans l'arbre demain matin...ce n'est pas tous les jours que nous dormons dans un pays où les ours viennent squatter votre jardin !!

Le lendemain matin petite visite de Deep River avec plage (de l'autre côté c'est le Québec..avec rien...de la forêt et c'est tout...). Mais on est au Québec et donc il y a de la neige aussi. Et des enfants qui aiment skier..donc chaque village ou presque a sa propre piste. Voici celle de Deep River..mais attention à ne pas rater le dernier virage en octobre et en avril, sinon , c'est plouf dans l'eau ! Le reste de l'hiver, le fleuve est complètement verglacé et les pêcheurs se rendent au milieu avec leur 4/4 !

img-20img-23

L'après midi, Murielle nous a ramené en voiture jusqu'à la gare d'Ottawa. 2h30 de trajet que nous avons fait en 2 jours 2 nuits et 2 tonnes de sables..

Merci petite famille du Canada..on pense souvent à vous

Revenu d'Ottawa, nous retrouvons Juliette, qui enfin peut ouvrir la bouche pour nous parler et nous sourire...Elle est toute belle !

Le 1er soir, à part re-re-re-refaire le monde avec Agnès et un peu Juliette qui nous donne aussi sa version du monde ! Les élections se sont bien passées, a priori tout le monde ici est rassuré.

Vendredi, nous allons nous promener à Montréal img-1-copie-3et Juliette en fin limier nous a amenés directement chez un super beau marchand de vélo (je comprends qu'elle avait envie de profiter pour lui dire bonjour ......) avec un chien adorable (ah vous aviez pas que Martine aimait les chiens...elle non plus mais ce paragraphe est un pur délire...!!) et

img-1-copie-4 voilà Marc qui se trouve affublé de 2 immenses cartons vélo en plein Montréal.... Il se dépêche de prendre le métro avant la ruée de la fin du travail...pour les amener à Longueuil (merci mon amoureux tu es si gentil...non non c'est vrai...! j'ai de la chance et pour voyager à vélo ça aide d'avoir un gars comme lui...!).

Nous avec Juliette on a continué à se ballader dans des endroits complètement inédits de Montréal et où aucun touriste ne pense jamais à aller...Merci chère Juliette (...d'avoir passé un après midi entier avec ta tata!)

Pour le remercier, nous nous retrouvons tous à côté de la maison du vélo, pour qu'il goute enfin à la fameuse "Poutine" !

Bon benh ça c'est fait ...comme dirait notre petit cops Arno (voir Lac St Jean).

Pour finir en beauté, quelques photos bien sympas prises lors de notre soirée "Homards".

img-1-copie-5.jpgQuel plaisir ça été de partager tous ces beaux moments avec vous...on se réjouit de vous revoir ...ici ou là bas...ou encore ailleurs...avec cette carte du monde devant les yeux on rêve bien souvent d'ailleurs ! MERCI MERCI MERCI  On vous aime fort !img-1-copie-7.jpgimg-1-copie-6.jpg

Dimanche 11 août 2012 : Hello ! tout va bien nous avons fait un super  voyage et voilà, nous sommes à l'aéroport de New York et il nous faut remonter les vélos avant de traverser la ville pour nous rendre dans notre hôtel tout au nord de NY, dans le Bronx.img-1

 

Nous avons eu beaucoup de plaisir à traverser new York du nord au sud avec nos vélos.

Nous avons commencé par nous croire en Afrique, puisque nous avons traversé tout Brooklyn, c'est un quartier vraiment chouette, et, pas de doute nous n'étions plus en Europe !  

Après le quartier nous avons traversé le pont Brooklyn avec une superbe vue sur Manhattan (nous, les cylistes, on peut s'arrêter sur le pont ..pour faire des photos et profiter de la vue..nanana!). La descente du pont nous a amené directement dans le quartier Chinois et enfin nous voici à Manhattan qu'il a fallu remonter complètement (en remontant la 1ère avenue, on aurait aimé prendre la 5ème, mais elle descend uniquement et ..nous ne sommes pas des kamikazes tout de même) pour arriver à Harlem puis enfin le Bronx et évidemment alors là, ça été le bronx...pour trouver l'hôtel ! On est finalement arrivé vers 21h3O!!  Pas de bistrot tout près et on allait quand même pas redescendre sur Manhattant..alors...ouille ça fait mal...on s'est ...comment dire ...ta..fait ..un Macdo !! Nice !! On dira que ce fut une assez longue journée : levés à 5h du mat à Genève et couchés à 23h locale mais 5h du mat heure Genève. Sinon pour ceux qui aiment les chiffres :  41km en 5h30 et sur du plat en plus ! pas vraiment un record ! Mais c'est vrai  qu'avec des stops tous les 50 ou 100m ça ne permet pas de prendre de la vitesse et de plus il a fait très chaud et encore...on a quand même pas mal cherché notre chemin (merci GPS mais ce fut pas toujours très clair tes infos..)

Lundi 12 août : New York

Après une bonne nuit nous avons pris le métro pour nous rendre dans Low Manathan et sommes tranquillemenimg-1-copie-1.jpgt (!) remontés à pieds jusqu'à Central park avec une halte à l'empire img-5-copie-1State Building pour aller voir la vue !!  Avant l'ascenceur, ils nous ont fait la surprise (ce sont des farceurs ces américains..) de nous faire une simulation d'une visite de NY en hélicoptère ..et avec un pilote fou...(Martine a dû fermer les yeux tout du long car nauséeuse après le premier virage..mmmh elle a beaucoup aimé..). Sinon, fait qques bistrots smypas et bien profité de l'ambiance !img-6.jpg

Mardi 13 août : Nous avons passê la journée sur les îles .. Liberty et Ellis

Avec visite du musée de l'immigration et fait le tour de dame Liverty, écouteur à l'oreille. C'était bien intéressant de se rappeler les débuts de toute cette migration qui a créé ce bout de continent que nous allons visiter ces prochaines semaines. Au retour,  visite de Soho et Broadway à pied toujours et toujours avec des restos sympas, un énorme supermarché bio (nous avons fait le plein de barres de céréales) et plein de beaux ou étonnants endroits. Nous aimons les gratte-ciels, les nouveaux qui sont en verre et où toute la ville se reflète à l'intérieur sont nos préférés.

Demain nous reprendrons nos vélos afin de débuter la montée sur Montréal

Mercredi 15 août : Départ pour le Canada.

Magnifique ! Départ vers 7h30 du  Bronx. Arrivée facile au pont Georges Washington (merci le GPS) que l'on a traversé avec une vue superbe sur New Yorkimg-2, on a profité pour faire des photos car à part en vélo ou à pied il est impossible d'avoir ce coup d'oeil ! Puis à 10h 30 nous avons pris plein nord, la bike 9,img-11  pour remonter l'Hudson River.

Par contre, là, surprise! c'est pas si plat que ça l'Amérique 0UF ça grimpe, il fait très chaud et l'orage nous court après tout l'après midi. Finalement on a reçu une belle rincée, un gars nous a pris dans son pick up et nous a amené dans un Bed and Breakfast un peu cher mais bienvenu ! 0n a donc roulé du Bronx à Cold Spring , 97km avec une moyenne de 16,5km heure en suivant la voie cyclable no 9 qui va nous mener jusqu'à la frontière.

Jeudi 16 août : de Cold Spring à Hudson, moyenne 17,6 km/heure, 102 km avec 443 m de dénivelé.img-5

Nos voyages à vélo se suivent mais ne se ressemblent pas. L'année dernière nous avions roulé sur des pistes cyclables pour environ 80 % du trajet, cette année, 98 % du trajet se déroule au milieu des voitures sur une route avec juste une bande blanche pour nous séparer .. (le 2% correspondant aux environ 3km roulé dans Central Park). Sinon, vu qques animaux sauvages : 2 biches, 1 grosse marmotte et plusieurs vautours (mais pas de souci, des carcasses musclées et transpirantes comme les notres ne doivent pas trop les tenter).

Le soir, arrêt dans un motel style Bagdad Café, donc bien paumé.. avec au menu du soir..une pizza mangée sur les genoux !  img-1-copie-1.jpg

Vendredi 17 août : de Hudson à Saratoga en passant par Albany. 126 km avec 483 m de dénivelé, env 15km/h.

Superbe début sans trop de voiture et dans la forêt. Puis un bon repas pris dans un pub anglais à Albany, tout va très bien..jusque là. La soirée par contre a été

img-8

plus difficile. Une belle tempête se prépare à nouveau et, pas de motel ou camping su r notre route avant 30 km. On décide alors, sous la pluie, de faire un détour de 10km pour aller au motel le plus proche. Evidemment ça monte et ça descend..et au motel : pas de restau proche et pas de wifi (on doit  absolument téléphoner à Agnès pour fixer un RV pour le lendemain..) On repart donc pour Saratoga. Là aucune chambre de libre, il y a une course hipique le week end ! On tente au moins de se connecter à du Wifi dans les motels que l'on visite...rien ne marche. On est trempé, on a faim et on se d emande si c'est une bonne idée de partir comme ça à l'aventure sans avoir tout organisé à l'avance, le moral chute ! Finalement tout "s'arrange"..: une cham bre super chère pour sa propreté limite limite...et du wifi...mais Martine réalise qu'elle a oublié le chargeur américain à New York..le moral chute encore de qques degrés.. On fait un tél rapide et on va se boire un coup pour oublier..pas faim ce soir !! Pas de photos de Saratoga...on se demande pourquoi ??

 

Samedi 18 août : de Saratoga à Fort Ann, 64km et 170m de dénivelé, 16,9 km/h.

On fait qques courses (un chargeur américain par exemple...) à Saratoga et on se rend au lac Saratoga où nous croyons avoir RV avec Agnès, Juliette et Marco pour 11h. En les attendant et comme il me reste un tout petit peu de batterie, je regarde mes mails...ils ont eu un contre temps...ils ne viendront pas ... lieu du rendez-vous manqué img-6On se rhabille en cycliste et on reprend la route vers le nord, vers Montréal.. La route est moins jolie, mais il y a moins de voiture, le moral remonte, il fait beau et pas d'orage à l'horizon.. Par contre pas de bistrot sympa non plus, mais on n'a déjà pas beaucoup manger hier soir, on se fait des haltes dans des stations services et on mange des hamburgers...imprègnation totale ! Pour dormir on s'arrête pas trop tard dans un motel (toujours pas de camping sur la route).

Dimanche 19 août : de Fort Ann à Mapple Ridge Park. 76 km, 636m de dénivellé (pire que lorsque l'on monte à Evires à vélo...) et donc 14,7 km/h de moyenne.

La fatigue se fait sentir..surtout après le repas de midi. Et, enfin nous passons devant un camping...depuis le temps que l'on se trimballe, enfin que Marc se trimballe (...voir les voyages précédants pour comprendre la technique de Martine pour ne pas trop traîner derrière et frimer parfois en dépassant l'homme fort!!) la tente et tout le matos qui va avec ! On décide de s'arrêter et de faire reposer les montures. Oups..surprise ! Le seul bistrot se trouve tout en bas de la colline...benh..on va se contenter d'un bouillon et des 2-3 barres de céréales qui nous restent...frugal, mais bonne nuit sous tente !

Lundi 20 août : Mapple Ridge Park au Sable Chasm, 80km, 787 m de dénivelé (pour ceux qui lisent entre les lignes...je vous fais remarquer que le dénivelé devient de plus en plus important..).

Départ sans petit déjeuner, le bistrots n'est pas monté jusqu'au camping durant la nuit...et nous avançons, nous avançons et au bout de quasi deux heures, un Subway..bon benh l'aventure, c'est l'aventure, allons-y..on aura au moins un café !  img-7

Belle journée avec une route sans trop de voiture. Un col à 300m et beaucoup de dénivelé..  Un repas bien sympa dans un bistrot au bord du lac Champlain. Une descente vers Essex avec un passage en longeant le lac.. Magnifique! Un ciel bleu et à perte de vue! Mais, comme chaque jour...un orage nous tombe dessus, mais, un peu plus tôt que d'habitude, vers 15h, du coup tout a eu le temps de sécher directement sur les vélos (nous aussi d'ailleurs) avant d'arriver dans un superbe camping perdu dans la forêt.

img-1-copie-3.jpg

Mardi 21 août : ...151 km... (ah nous, quand on s'est fixé un objectif...y en a aucun des deux qui lâche...et comme on avait décidé que ce soir on dormait chez Agnès et Juliette (Marco étant en Suisse !!)), par contre que 113 m de dénivelé.. et donc une bonne moyenne de 17km/heure

Très belle étape. Fin du lac Champlain avec jolies maisons à gauche et lac à droite, repas américain à 2 pas de la frontière (on est devenu prudent..quand on trouve un bistrot sur la route on s'arrête..et on a bien fait car avant le prochain ...il y a bien eu 20km..), img-13passage de la frontière vers14h, sans problème (Marc est "déçu", on lui avait tellement dit que ce serait dur et on s'est retrouvé devant une jolie et souriante garde frontière!). Par contre, surprise ! il nous reste 84km pour se rendre à Montréal... Autre surprise mais sympathique cette fois, nous avons enfin pu rouler sur une vraie piste cyclable en site propre (la voie verte no 1), sans voiture, longeant le canal de Richelieu puis de Chambly...Magnifique et reposant ..pour la tête (les jambes elles par contre...). Nous arrivons à Saint Jean de Richelieu vers 18h (on pensait aller boire un verre avec le frère d'Agnès...benh non vu qu'il nous reste une quarantaine de kil...on va continuer d'avancer en faisant juste de petits arrêts dans l'herbe avec une barre de céréales et de bonnes gorgées d'eau et hop on repart..(quand on vous dit qu'on est peut être de vrais pit-bulls!!).img-14 Enfin on arrive à Montréal et là..çà été galère...on a laissé la piste cyclable et on s'est retrouvé au milieu des voitures, du bruit, avec des routes dans un état catastrophique (enfin ça c'est un avis de cycliste..après avec des bons amortissements ça doit pouvoir être supportable !!) 

Finalement vers 20h30 "coucou on est là" Agnès et Juliette n'y croyait plus, mais oui nous passons la nuit chez elles et resterons qques jours le temps de se reposer, de reprendre contact après tant d'année, de faire un peu de réflexo à Juliette qui sort d'une grosse opération à la mâchoire, de faire connaissance avec le serpent de Marco (Merci Marco pour la poussée d'adrénaline du matin où Marc s'est trouvé en face de ton serpent dans l'escalier !!!!), de visiter Montréal, de refaire le monde, d'échanger et de rigoler

Totaux de l'étape New York - Montréal : 735 kim, 3215 m de dénivelé et ume moyenne de env 16 km/h

Après cette belle étape de 150 kil à remonter vers Montréal, nous nous sommes reposés les mollets deux jours en passant 2 jours auprès d'Agnès et Juliette et en allant nous promener et visiter Montréal (Centre d'histoire de Montréal et Vieux Port, avec traversée à bicyclette du pont Jacques Cartier).

Vendredi 24 août : Départ pour le nord ... en voiture, avec notre collègue du centre Magali, son mari Yoyo et Arno leur fils de 5 ans. 

Surprise de Yoyo qui avait reservé un camping dans une réserve faunique, le parc national de la Mauricie au bord du lac Normandin (gag : Marc avait compris rèserve phonique). Pour se rendre à notre place de camping, il nous a fallu après avoir passé le village de la Tuque, rentrer dans la réserve et faire 44 km de piste. A 21h, à la lueur des frontales et bougies, nous avons monté les tentes et souper au son ...du cri d'un loup ou deux loups provenant de l'autre côté du lac (Marc avait raison niveau phonique c'était un super camping). S'endormir au son du loup...grandiôse !!!

Samedi 25 août : Nous commençons la journée par un petit dejeuner au bord du lac, img-1suivi d'une baignade dans un lac bleu au milieu des sapins...

Ballade dans la réserve avec des paysage correspondant vraiment à l'idée que l'on se fait du Canada : lacs, rivières, tourbières, couleurs des plantes et des fleurs et nous sommes entourrés de plusieurs sortes d'écureuils émettant des bruits divers comme un crissement d'aile ou de dent. Réserve phonique et faunique.....Belle journée dans un environnement magnifique et tellement sauvage !

Dimanche 26 août : Départ pour le Lac Saint Jean en voiture et début du tour du lac à vélo.

 

Tout d'abord, retour sur nos 44km de piste avant de retrouver la route. Nous effectuons encore 150 km en voiture et dans le courant de l'après midi ouf, nous atteignons le lac et la vélo route des Bleuets !! img-25img-13Nous ré-enfourchons nos vélos avec un immense plaisir, pour une première petite étape de Chambord à Mashteuiatsh de seulement 28 km et sans bagage. Quel luxe....Nous retrouvons la petite famille et nos bagages pour la fin de journée. Nouvelle surprise, le lac Saint Jean est...rouge...pas très avenant, on hésite..puis quand même c'est tellement agréable de se retrouver dans l'eau. Finalement on apprendra que l'eau du lac Saint Jean, n'est pas rouge mais jaune (effectivement, on voit nos pieds comme à travers un masque de ski brouillard) et que c'est dû à l'amas de bois dans les rivières se déversant dans le lac (l'eau du lac serait renouvelée 4 fois par année), ainsi que de la roche rouge du nord Québec et également aux minerais de fer! De l'eau ferrugineuse en fait !

Lundi 27 août : Mashteuiatsh - Dolbeau Mistassini, 81 km, 120 m de dénivelé et belle moyenne de 18 km/heure

... mais, sans bagage,  puisque nous allons retrouver Magali &co plus tard.. Belle étape faite de pistes cyclables traversant les forêtsimg-11 passant par dessus des rivières et d'un peu de route partagée avec les voitures. img-8Vent dans le dos en plus...donc pour une fois, nous nous trouvons au camping..à 15h. Pas de possibililtés de se baigner car la route des Bleuets nous a fait monter le long d'une riviére peu profonde mais avec de belles chutes d'eauimg-12. Nous soupons et dormons face à un magnifique panorama sur une chute d'eau.

Petite annecdote de voyage : notre apareil photo faisait un bruit anormal depuis qques jours et il était impossible de se mettre en auto focus. Martine propose d'aller voir un photographe. Mais là où nous nous trouvions il paraissait peu probable de tomber sur une boutique photo. Un seul village sur la carte, donc nous décidons de nous y arrêter pour acheter notre pick nick de midi. Le village est pas trés grand, avec au max, une centaine de maisons. Nous trouvons une épicerie et, juste en face... un photographe professionel installé dans sa maison. Son avis de pro nous intéresse, lui, comme tant de québequois rencontrés est très disposé à nous aider...son diagnostic est rapide, l'objectif ne fonctionne plus. Encore mieux, il a une solution pour que nous puissions continuer à faire de bimg-9elles photos de son pays : il allait mettre en vente sur internet un objectif d'occasion de très bonne facture et opérationnel (il en avait acheté un neuf vendredi). Quand tout se "goupille" si bien...sans hésiter, nous l'avons inséré dans nos bagages et fait plein de photos !

Autre annecdote : nous passons à travers Girardland...

Mardi 28 août : Dolbeau Mistassini - Saint Gédéon, 112 km, 400 m de dénivelé et 17,3 km/h.

Le soir face à notre chute, nous avions prévu une petite étape afin de profiter du lac...Mais, en se réveillant le matin, Martine se dit que finalement non, elle souhaite revenir sur Montréal plus tôt afin de profiter d'Agnès et Juliette. Donc il est décidé de foncer...et de finir le tour de lac ce soir, afin de pouvoir prendre le train à Chambord mercredi matin. Ceci exigeait une étape de 150 km. Nous partons la fleur au fusil, confiant..afin de réaliser ce nouveau challenge. Par contre, nous sommes tout tristes de laisser Magali, Yoyo et Arno avec qui nous avons eu vraiment des beaux moments. A nouveau, nous nous retrouvons sur des pistes cyclables dans la forêt, magnifique. Temps frais, nous nous sentons des ailes.... Nous faisons une impasse sur le passage dans la réserve de Saint Henri de Taillon, ayant raté la navette qui amène à cette réserve et prenons le cap sur la ville d'Alma. Puis le vent se lève, mais nous ne l'avons plus dans le dos...pfff ça avance plus doucement... En route nous nous arrêtons pour visiter la maison du véloimg-22 et nous profitons pour revérfier les horaires de train... ah ! surprise... il n'y a pas de train le mercredi pour Montréal, mais le jeudi matin! Re-changement de programme : nous décidons de nous arrêter à St Gédéonimg-23 et de repartir le lendemain matin pour finir le tour du lac et aller chercher le train un peu plus loin, à la Jonquière. Belle plage, camping nul et pas sympa. Il y a un vent d'enfer, le lac est démonté, pas de possibilité de se baigner, il fait un peu froid en plus.  img-28

Mercredi 29 août : Saint Gédéon - Sarguenay La Jonquière, 74 km, 443 m de dénivelé et 14,3 km/h

Temps frais et pluvieux. Nous partons sans prendre le petit déjeuner. Le lac est déchaîné et donc magnfique! Avant de le quitter pour se rendre plus à l'est, nous nous arrêtons face à lui, à Metabetchouan, pour un petit déjeuner sympathique et réchauffant, grâce à notre réchaud. img-29Sur la plage un petit bistrot fermé mais avec du wifi...nous réservons nos billets de train pour le lendemain (ce qui nous fait réaliser une écononmie de 25 $...merci petit Androïd!). Nous faisons un bye bye bye au lac jaune et nous suivons un nouveau balisage. Trajet toujours aussi agréable (forêts, rivières, lacs, champs cultivés etc). Nous longeons le lac Kénogami et nous nous arrêtons à 5 km de la gare dans un petit hôtel au milieu de la forêt. img-3

 Petite annecdote : Girardland continue mais cette fois il s'agit de politique internationale.....

 eheheh

img-32

  Jeudi 30 août : Réveil à 6 h pour prendre le train.

Prise en charge de nos vélos et bagages par les gens de la compagnie, à raison de 46 $. Et, en voiture, pour 10h de train ! 506 km de train à travers ...les forêts, les lacs et les riviéres...

Un drôle de train qui s'arrête partout et avec une ambiance très ..familiale...et de drôles de gares :

img-33

Arrivée à Montréal à 18h30 avec une température de plus de 25 degrés, contre 7 degrés au Lac Saint jean.

A Longueuil, nous retrouvons Juliette qui a un tout joli visage bien désenflé et Agnès avec qui nous refaisons, une fois encore, le monde...

Total pour le tour du lac  : 290 km, 1420 m de dénivelé (ce qui est assez surprenant car le pays semble, à première vue, tout plat...)

Dernier périple à vélo de ce sympathique voyage

Petite fête bien sympa le dimanche soir à Longueuil.  Marc a bien rit en écoutant parler Lynne en particulier avec son accent et ses expressions canadiennes. Une fois encore nous avons eu des discussions enflammées sur la politique québecoise (avec des partis comme le PQ et la CAQ...sans commentaire, mais faut le faire quand même...il parle pourtant bien français...incroyable mais à la radio c'est du CAQ par là et du PQ par ici...!!! pour des européens...dur de rester sérieux..) et la politique internationale et le 11 septembre...et ...

Il fait chaud à Montréal. Dans les paroles comme à l'extérieur... img-1-copie-2.jpg

img-1-copie-1.jpg

Lundi 3 septembre de Montréal à Ottawa en train, puis d'Ottawa à Quyon, 72km, dénivelé 225m et moyenne de 16,6 km/h

Nous nous rendons à la gare centrale de Montréal en passant par le pont Jacques Cartier que nous connaissons par coeur maintenant ! Nous prenons les billets de train réservés la veille par Martine, les vélos sont pris en charge par les employés de viarail et nous voilà partis en train pour Ottawa afin de nous rendre à Deep River. Deep River est une petite ville à l'ouest d'Ottawa (220 km) où nous attend une petite cousine à Martine : Murielle.

Lundi midi nous arrivons à la gare d'Ottawa qui est complètement excentrée à plus de 5 km du centre. Nous suivons notre GPS et rapidement nous trouvons des pistes cyclables avec à nouveau des rivières.

img-1

 Nous traversons la ville, puis la rivière Ottawa pour se retrouver au Québec chez les Ottawais. Ces québecois là parlent américains. Au départ nous suivons une superbe piste cyclable img-4

sur une quinzaine de km..qui se termine en route nationale, sans voies spéciales vélo.  C'est une grande route sans rien d'intéressant que  nous suivons pourtant sur plus de 30km..et sous un soleil de plomb. Il n'y a pas d'autres possibilités, les autres voies que nous traversons sont des pistes.. C'est le genre de route où Martine pique sa crise (contre les automobilistes..) et où Marc pédale à bonne distance de sa belle pour ne pas trop essuyer les plâtres au cas où !!!! 

Pour traverser le Canada d'est en ouest...pas trop de choix ! Ce ne fut pas notre meilleur moment du voyage. Une idée pour les autorités canadiennes, prévoir une voie cyclable d'est en ouest et vice versa...En Europe nous avons cette possibilité..(voir notre voyage 2011) ils sont en retard ces canadiens !!

 Fatigués et déçus de ce trajet qu'on avait cru plus sympa (sur une carte ça passe toujours bien), nous trouvons heureusement un hôtel un peu miteux (à 40 $ la chambre, la moins cher du voyage), mais propre et surtout pas trop loin de la voie cyclable qu'on nous a promise ! Nous nous retrouvons dans un village très campagnard et anglophone. Pas de restau mais une échoppe d'été où nous mangeons le traditionnel hamburger avec un plat de frites au vinaigre digne de ce nom...! Ah on pourra pas dire qu'on cherche pas à s'intégrer..

Mardi 4 septembre de Quyon à Pembroke, 113 km, dénivelé de 157 m... et moyenne de 16km/h

Levé tôt, petit crachin et évidemment nulle part où se prendre un café..Mais, et c'est là toute la magie des voyages à vélo, nous somme d'excellente humeur, tous les deux, car nous nous retrouvons presque immédiatement sur une piste, qui va nous permettre de faire 90 km à travers la forêt, les castors et autres animaux sauvages, des peitits parkings (à vélo...oui oui..) pour faire une halte ..pipi..ou repas..ou autre et cela au milieu de rien, en plein désert ! .

img-1-copie-2.jpg Devant nous img-1-copie-3.jpg Derrière nous

 Un peu monotone mais tranquille...si ce n'est la présence variés d'animaux sauvages

img-9 Castors tumber                          

img-1-copie-4.jpg

img-1-copie-5.jpg

Dindons sauvage, ne connaissant pas le code de la route "Allez les ptites dindes on laisse passer la da-dame à vélo !"

img-1-copie-7  img-1-copie-6

Beaucoup plus joli..des biches, de l'autre côté de la rivière. Magnifique, ils étaient 3 et se promenaient tranquillement sans savoir que des vélocipèdes les ont observés pendant de longues minutes !

  Et là, moins joli, mais très tendance ! img-1-copie-8.jpg

Je vous prie d'admirer ma nouvelle cape pour les ballades à vélo sous la pluie...elle vient directement de Paris...oui oui ! et Marc a la même...croyez-moi nous sommes magnifiques sous la pluie !!!

Mais comme il n'y avait personne pour admirer nos capes et qu'il pleuvait toujours, nous n'irons pas ce soir juqu'à Deep River. Nous arrivons tout crotté en Ontario (pour ceux qui suivent, oui, nous avons retraversé le fleuve en fin de journée) sous une belle pluie et nous arrêtons dans un bon motel à Pembroke.

 Mercredi 5 septembre, de Pembroke à Deep River, 61km de route et chemins et env 8 km de piste, dénivelé 61km...mais que 13,8km/h..!

Mercredi matin, cap sur Deep River. Premier village : "pédale wawa", selon Marc... Petawawa selon les canadiens....

 Nous trouvons rapidement grâce au gps et l'android de Martine, une route sans camion ni voiture qui longe un lac...sympa quoi, tout commence bien

Arrivée à Petawawa. Nous traversons une zone non industrielle, ni commerçante, mais une zone religieuse avec tous les 100 m une nouvelle église, ou un temple, avec des panneaux publicitaires vantant les mérites de Dieu ou exhortant l'humain par un verset...du jamais vu... pour Marc !

Nous croisons une piste de ski (c'est écrit à côté de la rampe de lancement..) et du coup Marc attend la neige ....img-14

De l'autre coté de la ville, l'armée Canadienne a fait ces quartiers. Cela ressemble à Canjuers dans le midi de la France.

img-1-copie-9.jpg

Wouw..nous faisons quelques km sur la trans-canadienne, ..et nous nous prenons à rêver à une traversée du Canada à vélo... 

Pour aller à Deep River, il y a la possibilité de prendre la transcanadienne ou...des pistes, comme nous avons la journée et "que" 70km à faire, on décide de chercher les petites routes...et on trouve une belle petite route, dans une forêt très dense, avec de grands arbres (contrairement au lac Saint Jean), à nouveau un peu de route et...tiens le GPS propose un chemin qui a l'air sympa... img-1-copie-11.jpgEt nous voilà en train de faire du VTT avec des vélos de randonnées chargés...

Petit jeu :  devinez qui a pensé quoi !...

"mais qu'est-ce que je

img-18

suis venue faire ici"  "bon benh je vais faire tout ça à pied...ça tombe bien mon vélo est si léger et si maniable...mais j'y crois pas !!!"img-1-copie-13.jpg

"Ŷes, c'est l'éclate totale ici" "Quelle belle ballade,  et ces arbres...ma.gni.fiques."

 Résultat, nos deux vélos étaient des tas de boue à l'arrivée ainsi que nos jambes et nos chaussures...

Finalement nous sommes arrivés enfin de journée...mais heureux d'être accueilli par Muriel, Richard son mari et Alexandre (super petit gars dynamique et aventurier..)  dans leur home sweet home au milieu de leur jardin sauvage (c'est exactement ce qu'il faut à leur petit sauvageon d'Alexandre !)

2012-09-Muriel-Richard-Alexandre.jpg

Par contre, c'est vrai nous n'avons pas vu d'ours...MAIS nous avons rencontré la femme qui a vu l'ours ! Eh oui, ma cousine Murielle, un matin alors qu'elle travaillait à la maison elle a entendu un bruit dans son jardin et en levant la tête :Bears-002-Deep-River.jpg  Bears-012-Deep-River.jpg

Nous nous sommes endormis en rêvant que l'ourse et son petit serait à nouveau dans l'arbre demain matin...ce n'est pas tous les jours que nous dormons dans un pays où les ours viennent squatter votre jardin !!

Le lendemain matin petite visite de Deep River avec plage (de l'autre côté c'est le Québec..avec rien...de la forêt et c'est tout...). Mais on est au Québec et donc il y a de la neige aussi. Et des enfants qui aiment skier..donc chaque village ou presque a sa propre piste. Voici celle de Deep River..mais attention à ne pas rater le dernier virage en octobre et en avril, sinon , c'est plouf dans l'eau ! Le reste de l'hiver, le fleuve est complètement verglacé et les pêcheurs se rendent au milieu avec leur 4/4 !

img-20img-23

L'après midi, Murielle nous a ramené en voiture jusqu'à la gare d'Ottawa. 2h30 de trajet que nous avons fait en 2 jours 2 nuits et 2 tonnes de sables..

Merci petite famille du Canada..on pense souvent à vous

Revenu d'Ottawa, nous retrouvons Juliette, qui enfin peut ouvrir la bouche pour nous parler et nous sourire...Elle est toute belle !

Le 1er soir, à part re-re-re-refaire le monde avec Agnès et un peu Juliette qui nous donne aussi sa version du monde ! Les élections se sont bien passées, a priori tout le monde ici est rassuré.

Vendredi, nous allons nous promener à Montréal img-1-copie-3et Juliette en fin limier nous a amenés directement chez un super beau marchand de vélo (je comprends qu'elle avait envie de profiter pour lui dire bonjour ......) avec un chien adorable (ah vous aviez pas que Martine aimait les chiens...elle non plus mais ce paragraphe est un pur délire...!!) et

img-1-copie-4 voilà Marc qui se trouve affublé de 2 immenses cartons vélo en plein Montréal.... Il se dépêche de prendre le métro avant la ruée de la fin du travail...pour les amener à Longueuil (merci mon amoureux tu es si gentil...non non c'est vrai...! j'ai de la chance et pour voyager à vélo ça aide d'avoir un gars comme lui...!).

Nous avec Juliette on a continué à se ballader dans des endroits complètement inédits de Montréal et où aucun touriste ne pense jamais à aller...Merci chère Juliette (...d'avoir passé un après midi entier avec ta tata!)

Pour le remercier, nous nous retrouvons tous à côté de la maison du vélo, pour qu'il goute enfin à la fameuse "Poutine" !

Bon benh ça c'est fait ...comme dirait notre petit cops Arno (voir Lac St Jean).

Pour finir en beauté, quelques photos bien sympas prises lors de notre soirée "Homards".

img-1-copie-5.jpgQuel plaisir ça été de partager tous ces beaux moments avec vous...on se réjouit de vous revoir ...ici ou là bas...ou encore ailleurs...avec cette carte du monde devant les yeux on rêve bien souvent d'ailleurs ! MERCI MERCI MERCI  On vous aime fort !img-1-copie-7.jpgimg-1-copie-6.jpg

Fermer Fermer


Date de création : 02/10/2016 • 12:24


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » New York - Montréal - Lac Saint Jean
 
 
Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
2X33Ag
Recopier le code :


  3462 visiteurs
  57 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 4 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
2X33Ag
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 ↑