Nos balades à vélo
Texte à méditer :  

Le Vélo est un Véhicule Emprunt de Liberté Optimale

  
Inconnu
Texte à méditer :  

Le vélo permet à un enfant de devenir adulte et à un adulte de devenir enfant   Claude Marthaler

Texte à méditer :  

une fois en chemin, tout se simplifie   Alexandra David Neel

Texte à méditer :   "les voyages à vélo, c'est comme être une cuillère dans un café, elle est imbibée de café"   Marc
Texte à méditer :  

Même un chemin de mille lieues commence par un pas   Proverbe Japonais

Texte à méditer :  

C'est parce que le vélo est un remarquable engin de perception du monde que le cyclotourisme est une source d'enrichissement perpétuel.   Jacques Vicart

Texte à méditer :  

Peu importe la lenteur de ta course. Tu seras toujours plus rapide que ceux qui restent sur le divan.   Inconnu

Texte à méditer :  

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse. Je vous propose d'essayer la routine... elle est mortelle   Paulo Coelho

Texte à méditer :  

Le vélo est un jeu d'enfant qui dure longtemps   Eric Fottorino

Texte à méditer :  

Un cyclotouriste n'a pas de palmares, il n'a que des souvenirs.   Jean Taboureau

Texte à méditer :  

Juché sur une simple bicyclette, vous aurez vite l'impression de rouler sur l'échine de la terre.   Pierre Sansot

Calendrier
Texte à méditer :  

Le Vélo est un Véhicule Emprunt de Liberté Optimale

  
Inconnu
Texte à méditer :  

Le vélo permet à un enfant de devenir adulte et à un adulte de devenir enfant   Claude Marthaler

Texte à méditer :  

une fois en chemin, tout se simplifie   Alexandra David Neel

Texte à méditer :   "les voyages à vélo, c'est comme être une cuillère dans un café, elle est imbibée de café"   Marc
Texte à méditer :  

Même un chemin de mille lieues commence par un pas   Proverbe Japonais

Texte à méditer :  

C'est parce que le vélo est un remarquable engin de perception du monde que le cyclotourisme est une source d'enrichissement perpétuel.   Jacques Vicart

Texte à méditer :  

Peu importe la lenteur de ta course. Tu seras toujours plus rapide que ceux qui restent sur le divan.   Inconnu

Texte à méditer :  

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse. Je vous propose d'essayer la routine... elle est mortelle   Paulo Coelho

Texte à méditer :  

Le vélo est un jeu d'enfant qui dure longtemps   Eric Fottorino

Texte à méditer :  

Un cyclotouriste n'a pas de palmares, il n'a que des souvenirs.   Jean Taboureau

Texte à méditer :  

Juché sur une simple bicyclette, vous aurez vite l'impression de rouler sur l'échine de la terre.   Pierre Sansot

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://nosvoyagesavelo.ocinquieme.ch/data/fr-docsrss-28

Semaine no 2 du mercredi 13.12 au mardi 19.12
 

Mercredi 13 décembre : Ban Rai - Lan Sak. 56km   Et le voyage continue. Nous nous sommes levés à 5h30 pour "rider" dans la fraîcheur du matin car la météo de Martine donnait 34° à midi. Nous avons décidé durant notre journée de repos d'hier de faire une petite étape de 56 km afin de ménager nos montures. D'ailleurs nos montures vérifiées vont beaucoup mieux aujourd'hui. Le GPS nous a donné un joli circuit avec un baptême de "piste" sur quelques centaines de mètres: sable rouge vif et poussières vives aussi.

Magnifique !paysage1.JPG

Nous avons vu tellement de fruits et de cultures différentes comme la canne à sucre, l'huile de palme, culture d'ananas , riz, cacahuètes. Au milieu de collines  et rivières avec pécheurs.
pecheur.JPG

En montant une petite côte, 4 femmes nous ont interpellés pour nous offrir de l'ananas. Quel bonheur et quel accueil ! et du coup on sort l'appareil photo tellement elles sont sympas.

Elles ont félicité Martine de la force qu'elle a pour aller jusqu'à Lan Sak en vélo.
ananas_women.JPG

Vers 10h30 nous étions arrivés mais la chaleur aussi. Du coup nous avons pris un home stay qui semble fait pour une colonie de vacances mais avec que deux familles.

Jeudi 14 décembre. Lan Sak à Mae Wong 45 km. Marc est surpris chaque jour par la date! En parlant de dates : en Thaïlande, nous sommes en 2560 et nous allons passer en 2561! Si si si nos vélos vont si vite que nous avons fait un voyage vers le futur et le futur n'est pas trop mal......

Départ vers 6h30. Etape  pas très intéressant, avec un début assez joli paysage2.JPGmais après, une ligne droite qui a duré au moins 15 à 20 km. La motivation de pédaler se perdait petit à petit avec les km qui passaient et du coup vers 11h30 nous n'avions plus envie d'avancer, la chaleur montait. Du coup nous avons fait halte dans une Home stay assez moche avec 4 blocs posés sur un bout de terrain et rien à faire sinon la sieste, attendre et regarder les cartes.bouddha.JPG

Du coup, nous avons réfléchi à notre trajet et l'avons modifié. L'idée serait de squatter le Myanmar pour rester plus longtemps au Laos. La première raison est la simplicité car depuis Chang Mai nous pouvons traverser la frontière facilement pour aller au Laos, ce qui n'est pas le cas pour le Myanmar. La seconde raison est la température car il fait frais au Laos et la troisième raison est qu'il faudrait prendre 2 fois l'avion, de Chang Mai vers Mandallay puis de Mandallay vers Lang Prabang ce qui rend le voyage plus difficile (surtout à cause des vélos) et, on n'a pas envie de la difficulté....A voir....

Au restau (le seul sur une bonne vingtaine de km), le proprio est en train d'apprendre le français, pour nous faire plaisir, il a mis les meilleures 25 chansons françaises (on ne les citera pas ...). Tous les hommes des autres tables sont venus nous parler et l'un d'eux nous a escorté avec son 4x4 du restau à notre Home stay en nous éclairant avec ses phares.

Vendredi 15 décembre. Mae Wong à Kamphaeng Phet, 102 km  Petit panneau sympathique au départ . panneaux.JPG

Cette étape m'a scotché de la force de Martine. Nous sommes partis de nuit vers 6h15 le matin car le soleil se lève vite. Encore une longue ligne droite mais le paysage est plus joli. Nous avions décidé de faire une étape de 55 km et le Home stay éait bien noté sur le GPS. Arrivés vers 10h30 devant cette halte, Martine me propose de continuer en allant jusqu'à la grande ville Kamphaeng Phet qui était à 50 km plus loin. Avec une moyenne de 20 kmh nous sommes arrivés  vers 16h30 après avoir réservé une Ghesthouse un peu déjantée , mais sympa et conseillée par le routard. Bravo et félicitation à Martine.

Après ces félicitations, je vous propose un petit conte : il était une fois dans un pays lointain, une famille qui vivait tranquillement de la vente de ses productions (bananes, ananas). Leur maison en tôle est pas grande, mais le lieu de vente donne directement sur une route et ils passent la journée là tous ensemble. Un jour, voilà 2 huluberlus qui posent leurs vélos devant leur étal. Ils ont des casques sur la tête, ils sont tout transpirants, leur peau est laiteuse, on voit leurs genoux, leurs jambes, leurs bras, ils ont les cheveux collés. Ils savent juste dire bonjour en thaï et...merci. On comprend qu'ils aimeraient des bananes et un ananas. Pendant qu'on leur prépare les ananas, on leur offre des chaises, une banane, des mandarines et plein de sourires, on essaie de leur parler, on veut qu'ils se sentent bien dans cette maison. Chaque regard est accompagné d'un beau sourire. Les étrangers font des photos, tentent aussi de parler, puis ils repartent sur leurs vélos en disant 15 fois merci ! Les étrangers partis, la famille se dit qu'ils iraient bien eux aussi en France ou en Suisse, pour les vacances. Ils se réjouissent déjà de se faire accueillir dans les maisons et de recevoir plein de sourires, parce qu'on verra bien qu'ils sont étrangers et donc un peu perdus. famille.JPG

Samedi 16 et dimanche 17 décembre

Deux jours de repos à Kampaeng Peth. Samedi nous avons expérimenté le massage thaïlandais. Une petite boutique sur une grande avenue..et c'était génial. Comme on est 2 bouts de bois et qu'on avait les 100km d'hier dans les jambes, les deux masseuses n'ont pas arrêtés de rire et de faire des commentaires en thaï tout en nous malaxant jusqu'à ce que ça lâche...quitte à monter debout sur nos jambes et nous marcher dessus ! Grandiose ! En plus avec Tom&Jerry à la TV en face de nous. Mais bon ça a lâché et franchement on a adoré. Il faudra que l'on remette ça.

Dimanche : visite du parc archéologique Aranyik de Kampaeng Peth et de 2 beaux temples dans la ville. On ne va rien en dire mais poster quelques une de nos photos qui en diront bien mieux.

boudacouche.JPG Elephant.JPG    ruine.JPG  

Puis petit repas selon une adresse du Routard (franchement bravo, les adresses sont tops), dans un bistrot au bord la rivière Ping et ce fut un régal.

Lundi 18 Décembre Kampaeng Phet - Old Sukothai 94 Km. Super ! 94km, avec une moyenne de 19.5 kmh. On n'a jamais été aussi vite. En fait les routes sont excellentes, on a 2m de large rien que pour les deux roues que l'on partage facilement avec les vélomoteurs, les motoculteurs transformés en petits tracteurs, les scooters et quelques vélos (deux par jour dit Martine). Bref levés a 5h30, départ à 6h15 et hop arrivés à 13h30. Ensuite piscine, sieste, bouffe et couchés "la vie est belle" ! Nos vélos sont moins chargés que d'habitude ( 2 sacoches au lieu de 4, et la tente en moins ) cela se sent. Bref vive les vacances. martinelabienheureuse.JPG piscinne.JPGmarclebienheureux.JPG

camionbasique.JPG

Pays de contraste, comme souvent dans ces pays d'Asie, on croise autant des camions comme celui-ci que des cars avec les dernières technologies à l'intérieur :bus_robokop.JPG

Plus sérieux on fait aussi de belles rencontres architecturales, comme ce monastère sur pilotis. D'ailleurs, un grand nombre de maisons dans cette région, sont sur pilotis.monasteresurpilotis.JPG

Mardi 19 Décembre comme le temps passe vite

Aujourd'hui nous n'avons enfourché nos vélos que pour visiter Old Sukothai. Sukothai était un royaume avant de succomber au charme d'Ayutthaya. Ces vestiges ont entre 1000 ans et 600 ans à peu près. C'est seulement dans les années 1950 que l'état a souhaité sortir de la jungle ces parcs et monuments. Certains bouddhas qui semblent très bien conservés ont été restaurés à cette période. Les sites sont immenses et pourtant tout n'a pas encore été débroussaillé, il faut les visiter à vélo et tôt le matin afin que  la lumière soit idéale. Voici quelques exemples :

bouddhasuk.JPG bouddhasuk2.JPG Ce bouddha semble avoir  une silhouette de femme. Mais les thaïlandais  sont formels,  Bouddha est un homme.....

bouddhsuk3.JPG Celui là, plus récent est en train d'enseigner et de dicter les textes des préceptes du bouddhisme parcsuk.JPG

Vous avez la possibilité de nous laisser un commentaire, une idée, une remarque, un sourire, un bisou..enfin ce que vous voulez en allant dans la rubrique "Livre d'Or".

Au plaisir de vous lire !

Semaine no 2 du mercredi 13.12 au mardi 19.12
 

Mercredi 13 décembre : Ban Rai - Lan Sak. 56km   Et le voyage continue. Nous nous sommes levés à 5h30 pour "rider" dans la fraîcheur du matin car la météo de Martine donnait 34° à midi. Nous avons décidé durant notre journée de repos d'hier de faire une petite étape de 56 km afin de ménager nos montures. D'ailleurs nos montures vérifiées vont beaucoup mieux aujourd'hui. Le GPS nous a donné un joli circuit avec un baptême de "piste" sur quelques centaines de mètres: sable rouge vif et poussières vives aussi.

Magnifique !paysage1.JPG

Nous avons vu tellement de fruits et de cultures différentes comme la canne à sucre, l'huile de palme, culture d'ananas , riz, cacahuètes. Au milieu de collines  et rivières avec pécheurs.
pecheur.JPG

En montant une petite côte, 4 femmes nous ont interpellés pour nous offrir de l'ananas. Quel bonheur et quel accueil ! et du coup on sort l'appareil photo tellement elles sont sympas.

Elles ont félicité Martine de la force qu'elle a pour aller jusqu'à Lan Sak en vélo.
ananas_women.JPG

Vers 10h30 nous étions arrivés mais la chaleur aussi. Du coup nous avons pris un home stay qui semble fait pour une colonie de vacances mais avec que deux familles.

Jeudi 14 décembre. Lan Sak à Mae Wong 45 km. Marc est surpris chaque jour par la date! En parlant de dates : en Thaïlande, nous sommes en 2560 et nous allons passer en 2561! Si si si nos vélos vont si vite que nous avons fait un voyage vers le futur et le futur n'est pas trop mal......

Départ vers 6h30. Etape  pas très intéressant, avec un début assez joli paysage2.JPGmais après, une ligne droite qui a duré au moins 15 à 20 km. La motivation de pédaler se perdait petit à petit avec les km qui passaient et du coup vers 11h30 nous n'avions plus envie d'avancer, la chaleur montait. Du coup nous avons fait halte dans une Home stay assez moche avec 4 blocs posés sur un bout de terrain et rien à faire sinon la sieste, attendre et regarder les cartes.bouddha.JPG

Du coup, nous avons réfléchi à notre trajet et l'avons modifié. L'idée serait de squatter le Myanmar pour rester plus longtemps au Laos. La première raison est la simplicité car depuis Chang Mai nous pouvons traverser la frontière facilement pour aller au Laos, ce qui n'est pas le cas pour le Myanmar. La seconde raison est la température car il fait frais au Laos et la troisième raison est qu'il faudrait prendre 2 fois l'avion, de Chang Mai vers Mandallay puis de Mandallay vers Lang Prabang ce qui rend le voyage plus difficile (surtout à cause des vélos) et, on n'a pas envie de la difficulté....A voir....

Au restau (le seul sur une bonne vingtaine de km), le proprio est en train d'apprendre le français, pour nous faire plaisir, il a mis les meilleures 25 chansons françaises (on ne les citera pas ...). Tous les hommes des autres tables sont venus nous parler et l'un d'eux nous a escorté avec son 4x4 du restau à notre Home stay en nous éclairant avec ses phares.

Vendredi 15 décembre. Mae Wong à Kamphaeng Phet, 102 km  Petit panneau sympathique au départ . panneaux.JPG

Cette étape m'a scotché de la force de Martine. Nous sommes partis de nuit vers 6h15 le matin car le soleil se lève vite. Encore une longue ligne droite mais le paysage est plus joli. Nous avions décidé de faire une étape de 55 km et le Home stay éait bien noté sur le GPS. Arrivés vers 10h30 devant cette halte, Martine me propose de continuer en allant jusqu'à la grande ville Kamphaeng Phet qui était à 50 km plus loin. Avec une moyenne de 20 kmh nous sommes arrivés  vers 16h30 après avoir réservé une Ghesthouse un peu déjantée , mais sympa et conseillée par le routard. Bravo et félicitation à Martine.

Après ces félicitations, je vous propose un petit conte : il était une fois dans un pays lointain, une famille qui vivait tranquillement de la vente de ses productions (bananes, ananas). Leur maison en tôle est pas grande, mais le lieu de vente donne directement sur une route et ils passent la journée là tous ensemble. Un jour, voilà 2 huluberlus qui posent leurs vélos devant leur étal. Ils ont des casques sur la tête, ils sont tout transpirants, leur peau est laiteuse, on voit leurs genoux, leurs jambes, leurs bras, ils ont les cheveux collés. Ils savent juste dire bonjour en thaï et...merci. On comprend qu'ils aimeraient des bananes et un ananas. Pendant qu'on leur prépare les ananas, on leur offre des chaises, une banane, des mandarines et plein de sourires, on essaie de leur parler, on veut qu'ils se sentent bien dans cette maison. Chaque regard est accompagné d'un beau sourire. Les étrangers font des photos, tentent aussi de parler, puis ils repartent sur leurs vélos en disant 15 fois merci ! Les étrangers partis, la famille se dit qu'ils iraient bien eux aussi en France ou en Suisse, pour les vacances. Ils se réjouissent déjà de se faire accueillir dans les maisons et de recevoir plein de sourires, parce qu'on verra bien qu'ils sont étrangers et donc un peu perdus. famille.JPG

Samedi 16 et dimanche 17 décembre

Deux jours de repos à Kampaeng Peth. Samedi nous avons expérimenté le massage thaïlandais. Une petite boutique sur une grande avenue..et c'était génial. Comme on est 2 bouts de bois et qu'on avait les 100km d'hier dans les jambes, les deux masseuses n'ont pas arrêtés de rire et de faire des commentaires en thaï tout en nous malaxant jusqu'à ce que ça lâche...quitte à monter debout sur nos jambes et nous marcher dessus ! Grandiose ! En plus avec Tom&Jerry à la TV en face de nous. Mais bon ça a lâché et franchement on a adoré. Il faudra que l'on remette ça.

Dimanche : visite du parc archéologique Aranyik de Kampaeng Peth et de 2 beaux temples dans la ville. On ne va rien en dire mais poster quelques une de nos photos qui en diront bien mieux.

boudacouche.JPG Elephant.JPG    ruine.JPG  

Puis petit repas selon une adresse du Routard (franchement bravo, les adresses sont tops), dans un bistrot au bord la rivière Ping et ce fut un régal.

Lundi 18 Décembre Kampaeng Phet - Old Sukothai 94 Km. Super ! 94km, avec une moyenne de 19.5 kmh. On n'a jamais été aussi vite. En fait les routes sont excellentes, on a 2m de large rien que pour les deux roues que l'on partage facilement avec les vélomoteurs, les motoculteurs transformés en petits tracteurs, les scooters et quelques vélos (deux par jour dit Martine). Bref levés a 5h30, départ à 6h15 et hop arrivés à 13h30. Ensuite piscine, sieste, bouffe et couchés "la vie est belle" ! Nos vélos sont moins chargés que d'habitude ( 2 sacoches au lieu de 4, et la tente en moins ) cela se sent. Bref vive les vacances. martinelabienheureuse.JPG piscinne.JPGmarclebienheureux.JPG

camionbasique.JPG

Pays de contraste, comme souvent dans ces pays d'Asie, on croise autant des camions comme celui-ci que des cars avec les dernières technologies à l'intérieur :bus_robokop.JPG

Plus sérieux on fait aussi de belles rencontres architecturales, comme ce monastère sur pilotis. D'ailleurs, un grand nombre de maisons dans cette région, sont sur pilotis.monasteresurpilotis.JPG

Mardi 19 Décembre comme le temps passe vite

Aujourd'hui nous n'avons enfourché nos vélos que pour visiter Old Sukothai. Sukothai était un royaume avant de succomber au charme d'Ayutthaya. Ces vestiges ont entre 1000 ans et 600 ans à peu près. C'est seulement dans les années 1950 que l'état a souhaité sortir de la jungle ces parcs et monuments. Certains bouddhas qui semblent très bien conservés ont été restaurés à cette période. Les sites sont immenses et pourtant tout n'a pas encore été débroussaillé, il faut les visiter à vélo et tôt le matin afin que  la lumière soit idéale. Voici quelques exemples :

bouddhasuk.JPG bouddhasuk2.JPG Ce bouddha semble avoir  une silhouette de femme. Mais les thaïlandais  sont formels,  Bouddha est un homme.....

bouddhsuk3.JPG Celui là, plus récent est en train d'enseigner et de dicter les textes des préceptes du bouddhisme parcsuk.JPG

Vous avez la possibilité de nous laisser un commentaire, une idée, une remarque, un sourire, un bisou..enfin ce que vous voulez en allant dans la rubrique "Livre d'Or".

Au plaisir de vous lire !

Fermer Fermer




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Semaine du 13 au 19 décembre
 
 
Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
PARykb
Recopier le code :


  234318 visiteurs
  3 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 4 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
PARykb
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 ↑