Nos balades à vélo
Texte à méditer :  

Le Vélo est un Véhicule Emprunt de Liberté Optimale

  
Inconnu
Texte à méditer :  

Le vélo permet à un enfant de devenir adulte et à un adulte de devenir enfant   Claude Marthaler

Texte à méditer :  

une fois en chemin, tout se simplifie   Alexandra David Neel

Texte à méditer :   "les voyages à vélo, c'est comme être une cuillère dans un café, elle est imbibée de café"   Marc
Texte à méditer :  

Même un chemin de mille lieues commence par un pas   Proverbe Japonais

Texte à méditer :  

C'est parce que le vélo est un remarquable engin de perception du monde que le cyclotourisme est une source d'enrichissement perpétuel.   Jacques Vicart

Texte à méditer :  

Peu importe la lenteur de ta course. Tu seras toujours plus rapide que ceux qui restent sur le divan.   Inconnu

Texte à méditer :  

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse. Je vous propose d'essayer la routine... elle est mortelle   Paulo Coelho

Texte à méditer :  

Le vélo est un jeu d'enfant qui dure longtemps   Eric Fottorino

Texte à méditer :  

Un cyclotouriste n'a pas de palmares, il n'a que des souvenirs.   Jean Taboureau

Texte à méditer :  

Juché sur une simple bicyclette, vous aurez vite l'impression de rouler sur l'échine de la terre.   Pierre Sansot

Texte à méditer :   Qui écoute trop la météo reste au bistrot   proverbe breton
Calendrier
Texte à méditer :  

Le Vélo est un Véhicule Emprunt de Liberté Optimale

  
Inconnu
Texte à méditer :  

Le vélo permet à un enfant de devenir adulte et à un adulte de devenir enfant   Claude Marthaler

Texte à méditer :  

une fois en chemin, tout se simplifie   Alexandra David Neel

Texte à méditer :   "les voyages à vélo, c'est comme être une cuillère dans un café, elle est imbibée de café"   Marc
Texte à méditer :  

Même un chemin de mille lieues commence par un pas   Proverbe Japonais

Texte à méditer :  

C'est parce que le vélo est un remarquable engin de perception du monde que le cyclotourisme est une source d'enrichissement perpétuel.   Jacques Vicart

Texte à méditer :  

Peu importe la lenteur de ta course. Tu seras toujours plus rapide que ceux qui restent sur le divan.   Inconnu

Texte à méditer :  

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse. Je vous propose d'essayer la routine... elle est mortelle   Paulo Coelho

Texte à méditer :  

Le vélo est un jeu d'enfant qui dure longtemps   Eric Fottorino

Texte à méditer :  

Un cyclotouriste n'a pas de palmares, il n'a que des souvenirs.   Jean Taboureau

Texte à méditer :  

Juché sur une simple bicyclette, vous aurez vite l'impression de rouler sur l'échine de la terre.   Pierre Sansot

Texte à méditer :   Qui écoute trop la météo reste au bistrot   proverbe breton
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://nosvoyagesavelo.ocinquieme.ch/data/fr-docsrss-28

Lundi 1er janvier 2018   BONNE ANNEE 2018 A VOUS TOUS !!!

Un peu de tristesse en cette fin de matinée, nous laissons Olivier et Ivann après 6 jours d'échange, de discussions et de vie commune ! Tous deux sont adorables !

Chiang Mai - Ban Huan Kaeo, 43 mais quelques belles montées.. Et les montées en Thaïlande sont facilement à plus de 10 %!! Mais sinon, une fois qu'on quitte les nationales ce sont des routes magnifiques route_1-1-18.JPGbuffle.JPGpassant dans des petits villages et une belle nature très verte avec des cultures différentes : bananes, fraises, ananas, herbes thaïlandaises, liserons d'eau (pour le plat préféré d'Ivann : le morning glory), fleurs de toutes les couleurs, arbres et riz.

La journée se fini dans une magnifique guesthouse.GH1-1-18.JPG

Mardi 2 janvier

De Ban Pong Din à Ban Pa Miang, 14,5km en 4heures : record de lenteur battu, puisque moins de 4km/h (autant aller à pieds).

Explication : 1200m de dénivelé sur 14km, avec des pentes entre 25 et 30 %. Donc une bonne partie à pied en poussant le vélo    et parfois, à deux pour pousser un vélo, avec des arrêts toutes les 2-3 minutes. Par contre magnifique route, très étroite mais sans trop de voiture. A 3km du sommet, en pleine montée : un village hypra touristique et, pour corser encore la difficulté, plein de touristes à pied grimpant la même pente que nous et que les 4x4. Certains 4x4 restant coincés en pleine montée (comme lors des routes enneigées!).  ! A 1km du sommet, mais encore 150m de dénivelé à 25%, nous nous sommes résignés à arrêter 02-01monteeespickup.JPG un pick up pour lui demander de nous pousser un bout ! C'est pas si grand que ça ces voitures..Martine tenait Marc qui lui tenait les vélos!!

A 15h30, le pick up s'est arrêté..dans un petit village perdu au milieu de la jungle, mais avec un home stay  02-01GH.JPG.

La  proprio ne parlait pas anglais, mais elle avait tellement envie de nous parler, ça faisait mal au coeur. Nous avons alors partagé l'ambiance familiale à défaut de paroles.

02-01GHfamille.JPG

Mercredi 3 janvier

De Ban Pa Miang à  un coin paumé sur la 1035 entre Chae Hom et Huang Nua, 45km et un peu moins de 1000m de dénivelé

GH02-03-01.JPGAprès un nouvel échange plein de tendresse et de sourires, nous repartons à l'assaut du sommet. Ouf, il n'est pas trop loin ! Par contre toujours des belles pentes et pour certaines finies à pied en poussant le vélo ( vous allez finir par croire qu'on aime ça...mais en fait pas du tout, du tout !!).

La route est toujours aussi, belle, il y a encore moins de voiture (tu m'étonnes pour arriver là, faut le vouloir !). Belles descentes (mais on est à fond sur les freins, car ça dérupe!).vue03-01.JPG Nous nous arrêtons au Parc de Chaeson Ill, et nous y promenons un moment. Sources d'eau chaude ou plutôt bouillante et chutes d'eau. 

Devinette : que font tous ces gens au bord de ces bassins d'eau bouillante ? Vous pouvez répondre directement sur le blog. Le ou la première qui aura trouvé (sans l'aide de google bien sûr..) gagnera d'être le premier à avoir trouvé ! et toutes nos félicitations pour sa perspicacité ou sa connaissance de la Thaïlande.devinette.JPG

Nous finissons dans un motel avec un look bien à lui ! Et 2ème devinette mais trop facile.. quelle chambre est la nôtre ?GH03-01.JPG

Jeudi 4 janvier

Du coin paumé sur la 1035 entre Chae Hom et Huang Nua à Phayao, 102 km et 1700 m de dénivelé !!! bouddha04-01.JPG

Le matelas était dur comme du béton et comme Martine est une digne héritière de la princesse sur un pois, elle a mal dormit et quand elle sait qu'il y a de l'effort devant...ouh...l'ambiance se rafraîchit. Mais, impossible de rester dans ce trou à rats..donc départ vers 7h30. Première partie sur une jolie route avec pas  trop de voiture.

Un Bouddha rencontré en pleine campagne explique à Martine que ce n'est pas grave une nuit sans dormir.

Arrêt à midi dans le seul vrai bled traversé et décision prise après relecture des cartes et constat que le trou à rats va continuer sur plusieurs km de rallier la deuxième ville du tronçon à plus de 60km de là. On prend pas le temps de digérer et hop en selles pour 60km avec un col à 1300 ! Ce qui nous a décidé et qui du coup a réchauffé l'atmosphère c'est que la ville de Phayao est au bord d'un grand lac et que nous comptons y rester 2 ou 3 jours.

vue_04-01.JPGLa route aura été tout du long magnifique. La température est fraîche, nous aurons même de la pluie et le sommet sera dans la brume.

Arrivés au lac, fourbus mais la première guesthouse visitée est sympa, belle et au calme. Nous nous y installons pour quelques jours.gh05.jpg

On ne peut finir cette nouvelle sans faire de la pub ! En effet, pour trouver notre route, vérifier les dénivelés, trouver les guesthouses et nous repérer tout au long de notre voyage nous utilisons outre le GPS avec sa carte intelligente Navitrax (et non les cartes Garmin, qui ont de la peine à enregistrer que nous sommes à vélos et qui ne nous font passer que sur des grands axes), l'application Maps.me (merci Christelle qui a convaincu son aventurière maman de la télécharger !) et bien sûr les cartes routières. Avec tout ce matos, on s'en sort, même en dehors des sentiers battus !!

Vendredi 5 janvier

Il n'est que 18h00 mais vu la journée de fous que nous sommes en train de réaliser nous ne risquons pas grand chose de s'en arrêter là : dormir, manger, visiter la ville, acheter des nouvelles chaussures "de sortie" (on met pas de photo...) pour Martine (les vieilles ont simplement pourris...), préparer notre route au Laos, massage à l'huile, manger, dormir. Parfait.

Samedi 6 janvier

Nous avons prévus de faire le tour du lac avec nos vélos mais sans les bagages . Ouf super, le vélo est léger et le pays est plat. De plus nous avons commencé par une piste cyclable. Et oui ici ils font un peu de vélo, pas beaucoup à nos goûts.  Et puis un , et deux dragons sortent de l'eau, non ce n'était pas Nessie il n'est pas d'ici.

Phayao06-01.JPG. Ensuite quelques horribles personnages qui ont voulu semer la zizanie dans la tête de bouddha mais n'y sont pas arrivés . Pour  Martine non plus, ces monstres ne l'ont pas impressionnée.

martine_forte.jpgNous continuons ce tour qui serait un plaisir pour des ornithologues car le lac est une merveille. Zones humides avec aigrettes blanches, grandes aigrettes, sorte de gallinacées bleues à crête rouge, serpents, et puis des pêcheurs qui se fondent au calme du lac.

Ici les gens ne semblent pas risquer l'infarctus. De plus, le sourire étant une source de vie pour soi même, ils l'utilisent à chaque moment. Comme ces pêcheurs qui nous ont appelé à partager leurs joies de leur pêche miraculeuse. Et quand je dit miraculeuse, elle l'était car ils posaient leur filet et 2 à 3 mn après ils remontait environ 3 à 4 poissons. Un poisson vivant de 700 grammes est vendu environ 120 bt soit 3 €.

peecheurs06-02bis.JPGpeecheurs06-01ter.JPG

 Ici, il n'y a pas que les poissons et les serpents dans l'eau il y a aussi des buffles, qui vivent en harmonie avec le lac :

buffleetlac.jpg

Dimanche 7 janvier

De Phayao à Thoeng, 95 km

Etape facile, toute plate. Quelques longueurs sur les nationales sinon de jolies routes avec des gens souriants et qui comme d'hab, nous saluent en rigolant (pourtant on a vérifié ...y a pas un gros gag sur nos casques!).

Jolie pause de midi dans le hamac près d'un lac.

hamac07-01.JPG

Lundi 8 Janvier

Thoeng Chiang Khong 77 km  ( frontière du Laos )

Départ tranquille vers 8h et route plate n° 1020 tout le long. La motivation était peu présente jusqu'au moment où une guesthouse avec café nous a  accueilli avec une petite musique douce, des allées de fausses fleurs et une décoration très sympa et originale. Ensuite petite halte à midi avec un porteur de bananes bien costaud. Ensuite la route n'était pas bucolique, assez ligne droite , plate mais rapide , on circule facilement avec une moyenne de 23 à 25 km/h on n'a jamais fait cela avec les autres vélos et le chargement . Nous sommes arrivés à une guesthouse au bord du Mékong avec le Laos en face de nous, on les entends chanter et les chiens aboyer.  Je ferai un petit film demain. Demain c'est journée repos.

1227 km ont été parcourus jusqu'à ce jour ........

Lundi 1er janvier 2018   BONNE ANNEE 2018 A VOUS TOUS !!!

Un peu de tristesse en cette fin de matinée, nous laissons Olivier et Ivann après 6 jours d'échange, de discussions et de vie commune ! Tous deux sont adorables !

Chiang Mai - Ban Huan Kaeo, 43 mais quelques belles montées.. Et les montées en Thaïlande sont facilement à plus de 10 %!! Mais sinon, une fois qu'on quitte les nationales ce sont des routes magnifiques route_1-1-18.JPGbuffle.JPGpassant dans des petits villages et une belle nature très verte avec des cultures différentes : bananes, fraises, ananas, herbes thaïlandaises, liserons d'eau (pour le plat préféré d'Ivann : le morning glory), fleurs de toutes les couleurs, arbres et riz.

La journée se fini dans une magnifique guesthouse.GH1-1-18.JPG

Mardi 2 janvier

De Ban Pong Din à Ban Pa Miang, 14,5km en 4heures : record de lenteur battu, puisque moins de 4km/h (autant aller à pieds).

Explication : 1200m de dénivelé sur 14km, avec des pentes entre 25 et 30 %. Donc une bonne partie à pied en poussant le vélo    et parfois, à deux pour pousser un vélo, avec des arrêts toutes les 2-3 minutes. Par contre magnifique route, très étroite mais sans trop de voiture. A 3km du sommet, en pleine montée : un village hypra touristique et, pour corser encore la difficulté, plein de touristes à pied grimpant la même pente que nous et que les 4x4. Certains 4x4 restant coincés en pleine montée (comme lors des routes enneigées!).  ! A 1km du sommet, mais encore 150m de dénivelé à 25%, nous nous sommes résignés à arrêter 02-01monteeespickup.JPG un pick up pour lui demander de nous pousser un bout ! C'est pas si grand que ça ces voitures..Martine tenait Marc qui lui tenait les vélos!!

A 15h30, le pick up s'est arrêté..dans un petit village perdu au milieu de la jungle, mais avec un home stay  02-01GH.JPG.

La  proprio ne parlait pas anglais, mais elle avait tellement envie de nous parler, ça faisait mal au coeur. Nous avons alors partagé l'ambiance familiale à défaut de paroles.

02-01GHfamille.JPG

Mercredi 3 janvier

De Ban Pa Miang à  un coin paumé sur la 1035 entre Chae Hom et Huang Nua, 45km et un peu moins de 1000m de dénivelé

GH02-03-01.JPGAprès un nouvel échange plein de tendresse et de sourires, nous repartons à l'assaut du sommet. Ouf, il n'est pas trop loin ! Par contre toujours des belles pentes et pour certaines finies à pied en poussant le vélo ( vous allez finir par croire qu'on aime ça...mais en fait pas du tout, du tout !!).

La route est toujours aussi, belle, il y a encore moins de voiture (tu m'étonnes pour arriver là, faut le vouloir !). Belles descentes (mais on est à fond sur les freins, car ça dérupe!).vue03-01.JPG Nous nous arrêtons au Parc de Chaeson Ill, et nous y promenons un moment. Sources d'eau chaude ou plutôt bouillante et chutes d'eau. 

Devinette : que font tous ces gens au bord de ces bassins d'eau bouillante ? Vous pouvez répondre directement sur le blog. Le ou la première qui aura trouvé (sans l'aide de google bien sûr..) gagnera d'être le premier à avoir trouvé ! et toutes nos félicitations pour sa perspicacité ou sa connaissance de la Thaïlande.devinette.JPG

Nous finissons dans un motel avec un look bien à lui ! Et 2ème devinette mais trop facile.. quelle chambre est la nôtre ?GH03-01.JPG

Jeudi 4 janvier

Du coin paumé sur la 1035 entre Chae Hom et Huang Nua à Phayao, 102 km et 1700 m de dénivelé !!! bouddha04-01.JPG

Le matelas était dur comme du béton et comme Martine est une digne héritière de la princesse sur un pois, elle a mal dormit et quand elle sait qu'il y a de l'effort devant...ouh...l'ambiance se rafraîchit. Mais, impossible de rester dans ce trou à rats..donc départ vers 7h30. Première partie sur une jolie route avec pas  trop de voiture.

Un Bouddha rencontré en pleine campagne explique à Martine que ce n'est pas grave une nuit sans dormir.

Arrêt à midi dans le seul vrai bled traversé et décision prise après relecture des cartes et constat que le trou à rats va continuer sur plusieurs km de rallier la deuxième ville du tronçon à plus de 60km de là. On prend pas le temps de digérer et hop en selles pour 60km avec un col à 1300 ! Ce qui nous a décidé et qui du coup a réchauffé l'atmosphère c'est que la ville de Phayao est au bord d'un grand lac et que nous comptons y rester 2 ou 3 jours.

vue_04-01.JPGLa route aura été tout du long magnifique. La température est fraîche, nous aurons même de la pluie et le sommet sera dans la brume.

Arrivés au lac, fourbus mais la première guesthouse visitée est sympa, belle et au calme. Nous nous y installons pour quelques jours.gh05.jpg

On ne peut finir cette nouvelle sans faire de la pub ! En effet, pour trouver notre route, vérifier les dénivelés, trouver les guesthouses et nous repérer tout au long de notre voyage nous utilisons outre le GPS avec sa carte intelligente Navitrax (et non les cartes Garmin, qui ont de la peine à enregistrer que nous sommes à vélos et qui ne nous font passer que sur des grands axes), l'application Maps.me (merci Christelle qui a convaincu son aventurière maman de la télécharger !) et bien sûr les cartes routières. Avec tout ce matos, on s'en sort, même en dehors des sentiers battus !!

Vendredi 5 janvier

Il n'est que 18h00 mais vu la journée de fous que nous sommes en train de réaliser nous ne risquons pas grand chose de s'en arrêter là : dormir, manger, visiter la ville, acheter des nouvelles chaussures "de sortie" (on met pas de photo...) pour Martine (les vieilles ont simplement pourris...), préparer notre route au Laos, massage à l'huile, manger, dormir. Parfait.

Samedi 6 janvier

Nous avons prévus de faire le tour du lac avec nos vélos mais sans les bagages . Ouf super, le vélo est léger et le pays est plat. De plus nous avons commencé par une piste cyclable. Et oui ici ils font un peu de vélo, pas beaucoup à nos goûts.  Et puis un , et deux dragons sortent de l'eau, non ce n'était pas Nessie il n'est pas d'ici.

Phayao06-01.JPG. Ensuite quelques horribles personnages qui ont voulu semer la zizanie dans la tête de bouddha mais n'y sont pas arrivés . Pour  Martine non plus, ces monstres ne l'ont pas impressionnée.

martine_forte.jpgNous continuons ce tour qui serait un plaisir pour des ornithologues car le lac est une merveille. Zones humides avec aigrettes blanches, grandes aigrettes, sorte de gallinacées bleues à crête rouge, serpents, et puis des pêcheurs qui se fondent au calme du lac.

Ici les gens ne semblent pas risquer l'infarctus. De plus, le sourire étant une source de vie pour soi même, ils l'utilisent à chaque moment. Comme ces pêcheurs qui nous ont appelé à partager leurs joies de leur pêche miraculeuse. Et quand je dit miraculeuse, elle l'était car ils posaient leur filet et 2 à 3 mn après ils remontait environ 3 à 4 poissons. Un poisson vivant de 700 grammes est vendu environ 120 bt soit 3 €.

peecheurs06-02bis.JPGpeecheurs06-01ter.JPG

 Ici, il n'y a pas que les poissons et les serpents dans l'eau il y a aussi des buffles, qui vivent en harmonie avec le lac :

buffleetlac.jpg

Dimanche 7 janvier

De Phayao à Thoeng, 95 km

Etape facile, toute plate. Quelques longueurs sur les nationales sinon de jolies routes avec des gens souriants et qui comme d'hab, nous saluent en rigolant (pourtant on a vérifié ...y a pas un gros gag sur nos casques!).

Jolie pause de midi dans le hamac près d'un lac.

hamac07-01.JPG

Lundi 8 Janvier

Thoeng Chiang Khong 77 km  ( frontière du Laos )

Départ tranquille vers 8h et route plate n° 1020 tout le long. La motivation était peu présente jusqu'au moment où une guesthouse avec café nous a  accueilli avec une petite musique douce, des allées de fausses fleurs et une décoration très sympa et originale. Ensuite petite halte à midi avec un porteur de bananes bien costaud. Ensuite la route n'était pas bucolique, assez ligne droite , plate mais rapide , on circule facilement avec une moyenne de 23 à 25 km/h on n'a jamais fait cela avec les autres vélos et le chargement . Nous sommes arrivés à une guesthouse au bord du Mékong avec le Laos en face de nous, on les entends chanter et les chiens aboyer.  Je ferai un petit film demain. Demain c'est journée repos.

1227 km ont été parcourus jusqu'à ce jour ........

Fermer Fermer


Date de création : 10/01/2018 • 12:17


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Chiang mai à la frontière du Laos : 1 -8 janvier 2018
 
 
Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
GRbB
Recopier le code :


  366994 visiteurs
  99 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 4 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
GRbB
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 ↑