Nos balades à vélo
Texte à méditer :  

Le Vélo est un Véhicule Emprunt de Liberté Optimale

  
Inconnu
Texte à méditer :  

Le vélo permet à un enfant de devenir adulte et à un adulte de devenir enfant   Claude Marthaler

Texte à méditer :  

une fois en chemin, tout se simplifie   Alexandra David Neel

Texte à méditer :   "les voyages à vélo, c'est comme être une cuillère dans un café, elle est imbibée de café"   Marc
Texte à méditer :  

Même un chemin de mille lieues commence par un pas   Proverbe Japonais

Texte à méditer :  

C'est parce que le vélo est un remarquable engin de perception du monde que le cyclotourisme est une source d'enrichissement perpétuel.   Jacques Vicart

Texte à méditer :  

Peu importe la lenteur de ta course. Tu seras toujours plus rapide que ceux qui restent sur le divan.   Inconnu

Texte à méditer :  

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse. Je vous propose d'essayer la routine... elle est mortelle   Paulo Coelho

Texte à méditer :  

Le vélo est un jeu d'enfant qui dure longtemps   Eric Fottorino

Texte à méditer :  

Un cyclotouriste n'a pas de palmares, il n'a que des souvenirs.   Jean Taboureau

Texte à méditer :  

Juché sur une simple bicyclette, vous aurez vite l'impression de rouler sur l'échine de la terre.   Pierre Sansot

Texte à méditer :   Qui écoute trop la météo reste au bistrot   proverbe breton
Calendrier
Texte à méditer :  

Le Vélo est un Véhicule Emprunt de Liberté Optimale

  
Inconnu
Texte à méditer :  

Le vélo permet à un enfant de devenir adulte et à un adulte de devenir enfant   Claude Marthaler

Texte à méditer :  

une fois en chemin, tout se simplifie   Alexandra David Neel

Texte à méditer :   "les voyages à vélo, c'est comme être une cuillère dans un café, elle est imbibée de café"   Marc
Texte à méditer :  

Même un chemin de mille lieues commence par un pas   Proverbe Japonais

Texte à méditer :  

C'est parce que le vélo est un remarquable engin de perception du monde que le cyclotourisme est une source d'enrichissement perpétuel.   Jacques Vicart

Texte à méditer :  

Peu importe la lenteur de ta course. Tu seras toujours plus rapide que ceux qui restent sur le divan.   Inconnu

Texte à méditer :  

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse. Je vous propose d'essayer la routine... elle est mortelle   Paulo Coelho

Texte à méditer :  

Le vélo est un jeu d'enfant qui dure longtemps   Eric Fottorino

Texte à méditer :  

Un cyclotouriste n'a pas de palmares, il n'a que des souvenirs.   Jean Taboureau

Texte à méditer :  

Juché sur une simple bicyclette, vous aurez vite l'impression de rouler sur l'échine de la terre.   Pierre Sansot

Texte à méditer :   Qui écoute trop la météo reste au bistrot   proverbe breton
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://nosvoyagesavelo.ocinquieme.ch/data/fr-docsrss-28

Le 28 janvier, après déjà 1700 km de parcourus, nous avons revu une fois encore notre trajet et avons décidé de repasser un peu de temps par la Thaïlande. Nous allons donc partir demain matin pour la frontière Laos-Thaïlande, avec une route au sud-est nous amenant près du lac de Sakhon Nakhon, puis à l'est toute, pour retraverser la frontière mais dans le sens Thaïlande-Laos, puis la frontière Laos-Vietnam. Nous prévoyons de nous retrouver au Vietnam autour du 5 février prochain et ainsi profiter de ce 3ème pays pendant une vingtaine de jours. La carte suivante a été modifiée ce jour.

Lundi 29 Janvier de Vientiane (Laos) à Phen (Thaïlande) 70 km

Nous sommes dans la région Nord Est de la Thaïlande qui s'appelle L'ISAN.

Départ de nuit vers 6h, car on a peur de la chaleur et de perdre trop de temps à la frontière. Vientiane étant vide, tout le monde passe au feu rouge, du coup il faut redoubler de vigilance. Je vous jure les laotiens et la conduite sur route, c'est tout un poème.... Bref Martine roule vite pour rejoindre sa Thaïlande qu'elle préfère. On a passé le 6ème pont de l'amitié comme ils disent et maintenant que nous connaissons par coeur le passage des frontières,  cela se fait "the fingers in the nose". Il y a juste eu un moment de flottement, quand il a fallu repasser à la conduite à gauche...comment savoir exactement où ça commence et où ça finit !!

Une fois en Thaïlande on a vite trouvé un café et une banque sans quoi Marc a des angoisses (il lui faut sa liasse de billets , "capitaliste" dit Martine) et cap vers le sud-est. Le gps nous fait un joli tracé à travers la campagne. A midi, petite bouffe dans le hamac, grâce à une marchande qui nous a proposé ses produits pour un pique nique.  C'est tellement facile de voyager à vélo en Thaïlande, les gens, la route, les villages traversés sont tellement agréables. Et déjà nous avons reçu des cadeaux : un moine nous propose des bananes et de l'eau, puis revient avec 5 dessins sur papyrus (dont 2 représentant des scènes égyptiennes ?!) et nous fait comprendre qu'on mérite bien ça car il trouve génial qu'on circule à vélo dans son pays. Arrivés à Phen, une guesthouse très jolie s'offre à nous. Après une ballade au village, et un petit repas pris au bord de la route, nous profitons de notre soirée du 29 janvier 2018 sur la terrasse en mangeant du raisin frais.  GH_29-01.JPGFin du voyage à 14h ce qui plaît à Martine.

Mardi 30 Janvier de Phen à Sawang Daen Din 82 km

Nous voilà partis à 6h30 pour éviter la chaleur... mais aujourd'hui il fait frais! Nous nous arrêtons une première fois pour voir une femme utilisant un rouet et voilà qu'elles nous paient le café.

tisseuse.JPG Son travail : tissage.JPG Essai de discussion et Marc sort la carte et leur montre tout le chemin déjà parcouru..cela les fait rire bien sûr ! 

Ensuite nous nous arrêtons pour boire un café frais. Le propriétaire qui parle bien l'anglais est tout content et nous pose plein de questions et nous offre un nouveau café. Toute la famille nous rejoint pour la photo. groupe1.JPG C'est sympa mais les km n'avancent pas . Non on rigole.....

Ensuite un berger avec son troupeau : berger.JPG Comment voulez vous que l'on avance. Puis une belle entrée de village village.JPG

Beaucoup de kms sur des pistes mais heureusement faites de sable grossier et on arrive à faire des moyenne de 20 km... si il n'y a pas de trou. Par contre, comme dans le désert , les pistes ont formé de la tôle ondulée qui sont impossibles à rouler dessus en vélo. Heureusement les bords des pistes sont praticables.

Voilà une petite vidéo pour montrer un trajet sur une piste.

Arrivés vers 14h à Sawang Daen Din on a trouvé un hôtel étrange, très grand et désert. Mais les prix sont corrects alors ... vive les vacances ! Au repas du soir, on a ressorti la carte géographique pour expliquer notre périple au patron du bistrot (il avait été appelé par son staff...tu penses des touristes (des farangs comme ils disent) ça court pas les rues dans la région !

Mercredi 31 janvier de Sawang Daen à  Sakon Nakhon, 120 km avec un vent de face et 35 km de pistes

C'est pas la Thaïlande, c'est la Caïlande... Incroyable il fait de nouveau moche et froid ! Déjà hier le temps était maussade mais aujourd'hui un petit vent froid a soufflé toute la journée et on a même eu de la pluie ! Le Sud n'est plus ce qu'il était (et c'est pas Ivann qui va me contredire !)

31-01Buffle.JPGSinon belle étape à nouveau. Nous avons trouvé des petites routes qui nous ont permis d'éviter la nationale pendant 85 km et ainsi de faire le plein de nature avec des oiseaux, des buffles,         des fleurs, des rizières, des champs des potagers et plein de magnifiques villages.

31-01patesrevue.JPG

Comme il n'y a a quasiment jamais de touristes dans cette région, partout nous créons des rires, des sourires et des essais de parler anglais ou de nous faire parler thaï ! A midi, comme d'hab il n'y a qu'un plat dans les bistrots de campagne, c'est une soupe, préparée en début de matinée, qui reste au chaud, et  chaque arrivant choisi le riz ou les pâtes qui y seront rajoutés.

Finalement, après 85km on avait l'impression que plus on faisait des kils, moins on se rapprochait de notre destination et donc on est retourné sur la nationale (faut vraiment être fatigué car c'est clairement moins drôle, c'est plus un voyage, c'est du sport ;  ).

Arrivée dans le froid et le bruit ! Nous resterons 2 jours à Sakon Nakhon pour récupérer !

Jeudi 1er et vendredi 2 février Sakon Nakhon et environs

Deux journées dans la nature, prés du lac de Nong Han Reservoir qui se jette dans le Mékong. A nouveau un lac qu'on ne trouve dans aucun guide, donc sans touriste et qui pourtant vaut vraiment le détour ! Nous avons observé les oiseaux, les plantes, regardé 2-3 pêcheurs jetés leurs filets ou simplement avancer tranquillement sur le lac à la force de leurs bras, sans bruit, sans remous, nous nous sommes promenés dans des beaux parcs aménagés et avons fait des tours à vélos sur des pistes cyclables ou autres routes sans voiture ! Par contre, pas de soleil, du vent, voir même un peu froid le matin jusqu'à 10h et dès 16h.. Martine qui avait peur d'avoir trop chaud durant ce voyage se demande si c'est pas un peu sa faute : )

Des lotus, en veux-tu en voilà..magique !02-02lotus.JPG02-02lotusrose.JPG

02-02lotusviolet.JPG02-02flamboyants.JPG Des flamboyants qui flamboient même sans soleil !!

On la cherchait depuis longtemps : notre première fleur de bananier. 02-02fleur_banane.JPG

On a aussi cherché à photographier des oiseaux...mais c'est un métier.. donc peu de photos si ce n'est une magnifique ... volant au ras des lotus ! DEVINETTE NO 2 OU 3 (on ne sait plus..) quel est ce bel oiseau bleu ? facile car on le trouve aussi chez nous. Le 1er qui a trouvé peut l'inscrire sur notre Livre d'or ! Merci!01-02hirondelle.JPG

01-02elephantrose.JPGPour finir cette page colorée, et parce que nous avons vu que le temps allait être maussade en Europe : un bel éléphant rose pour vous souhaiter un beau week end !

Autre question, à votre avis ou a t on vu cet éléphant rose ?

petit a) dans un parc pour enfant,

petit b) dans un jardin d'une maison

petit c) lors d'une animation de supermarché

petit d) dans un monastère-

Samedi 3 Février : Environs de Sakon Nakon à Nakhon Phanom, 100 km

Réveil et départ prévus assez tôt mais à 5h30 déjà, une voiture hurlait les informations suivi de musique folklorique. Ceci est une coutume dans les campagnes thaïlandaises, afin de tenir les paysans soient au courant des nouvelles du pays. On imagine cela dans notre région avec France inter à fond en pleine campagne....

Il continue à faire froid on part avec la polaire et le joli blouson des bornes en VTT. Martine avait trouvé une petite route qui a rallongé de plus de 30 km le trajet mais qui  nous évitait la nationale. Nous avons donc roulé de village en village, sur des routes magnifiques, des routes à trous, d'autres en béton et sur des pistes. Sur une route qui nous secouait comme Orangina avec sa bouteille, Martine s'exclama qu'elle espérait que celui qui avait fait cette route, soit plutôt en train de vendre des aspirateurs aujourd'hui....

Sur cette route justement, nous sommes aarbre.JPGrrivés face à un arbre magnifique, dans un monastère, qui mesurait plus de 40 m d'envergure.

Quand les Mar-Mar rencontrent les Cor-Cor : arrivés à Nakon Phanom, nous tombons sur un jeune belge, Corentin, rencontré la veille sur la route. Il voyage avec sa compagne Coralie. Ils sont au début d'un long périple de 8 mois, 4 mois en Asie du Sud et 4 mois en Amérique centrale. Nous nous retrouvons le soir pour discuter voyage et autre autour d'un plat de nouilles au porc. Comme tout est écrit en thaï ici et que personne ne parle anglais, on mange souvent les mêmes choses...

Dimanche 4 Février Repos avec petite visite de la ville et préparation de notre retour au Laos puis de la traversée vers le Vietnam. En tout 340 km que nous pensons faire en 4 étapes.

Les Thaïlandais font la fête tout le temps et les monastères sont des lieux qui ont, entre autre fonction, d'offrir la place pour s'amuser. Ce matin en passant dans un des nombreux monastères un camion passe, dessus un groupe de 8 ou 9 personnes avec leurs instruments et les amplis et ...

camionamusique.JPG du coup ça danse de partout ... regardez le nombre de personnes dans le pickup

Et avant de quitter la Thaïlande un petit clin d'oeil à leur humour et leur joie de vivre !

dysneyland.JPG

 dysneyland2.JPG

Le 28 janvier, après déjà 1700 km de parcourus, nous avons revu une fois encore notre trajet et avons décidé de repasser un peu de temps par la Thaïlande. Nous allons donc partir demain matin pour la frontière Laos-Thaïlande, avec une route au sud-est nous amenant près du lac de Sakhon Nakhon, puis à l'est toute, pour retraverser la frontière mais dans le sens Thaïlande-Laos, puis la frontière Laos-Vietnam. Nous prévoyons de nous retrouver au Vietnam autour du 5 février prochain et ainsi profiter de ce 3ème pays pendant une vingtaine de jours. La carte suivante a été modifiée ce jour.

Lundi 29 Janvier de Vientiane (Laos) à Phen (Thaïlande) 70 km

Nous sommes dans la région Nord Est de la Thaïlande qui s'appelle L'ISAN.

Départ de nuit vers 6h, car on a peur de la chaleur et de perdre trop de temps à la frontière. Vientiane étant vide, tout le monde passe au feu rouge, du coup il faut redoubler de vigilance. Je vous jure les laotiens et la conduite sur route, c'est tout un poème.... Bref Martine roule vite pour rejoindre sa Thaïlande qu'elle préfère. On a passé le 6ème pont de l'amitié comme ils disent et maintenant que nous connaissons par coeur le passage des frontières,  cela se fait "the fingers in the nose". Il y a juste eu un moment de flottement, quand il a fallu repasser à la conduite à gauche...comment savoir exactement où ça commence et où ça finit !!

Une fois en Thaïlande on a vite trouvé un café et une banque sans quoi Marc a des angoisses (il lui faut sa liasse de billets , "capitaliste" dit Martine) et cap vers le sud-est. Le gps nous fait un joli tracé à travers la campagne. A midi, petite bouffe dans le hamac, grâce à une marchande qui nous a proposé ses produits pour un pique nique.  C'est tellement facile de voyager à vélo en Thaïlande, les gens, la route, les villages traversés sont tellement agréables. Et déjà nous avons reçu des cadeaux : un moine nous propose des bananes et de l'eau, puis revient avec 5 dessins sur papyrus (dont 2 représentant des scènes égyptiennes ?!) et nous fait comprendre qu'on mérite bien ça car il trouve génial qu'on circule à vélo dans son pays. Arrivés à Phen, une guesthouse très jolie s'offre à nous. Après une ballade au village, et un petit repas pris au bord de la route, nous profitons de notre soirée du 29 janvier 2018 sur la terrasse en mangeant du raisin frais.  GH_29-01.JPGFin du voyage à 14h ce qui plaît à Martine.

Mardi 30 Janvier de Phen à Sawang Daen Din 82 km

Nous voilà partis à 6h30 pour éviter la chaleur... mais aujourd'hui il fait frais! Nous nous arrêtons une première fois pour voir une femme utilisant un rouet et voilà qu'elles nous paient le café.

tisseuse.JPG Son travail : tissage.JPG Essai de discussion et Marc sort la carte et leur montre tout le chemin déjà parcouru..cela les fait rire bien sûr ! 

Ensuite nous nous arrêtons pour boire un café frais. Le propriétaire qui parle bien l'anglais est tout content et nous pose plein de questions et nous offre un nouveau café. Toute la famille nous rejoint pour la photo. groupe1.JPG C'est sympa mais les km n'avancent pas . Non on rigole.....

Ensuite un berger avec son troupeau : berger.JPG Comment voulez vous que l'on avance. Puis une belle entrée de village village.JPG

Beaucoup de kms sur des pistes mais heureusement faites de sable grossier et on arrive à faire des moyenne de 20 km... si il n'y a pas de trou. Par contre, comme dans le désert , les pistes ont formé de la tôle ondulée qui sont impossibles à rouler dessus en vélo. Heureusement les bords des pistes sont praticables.

Voilà une petite vidéo pour montrer un trajet sur une piste.

Arrivés vers 14h à Sawang Daen Din on a trouvé un hôtel étrange, très grand et désert. Mais les prix sont corrects alors ... vive les vacances ! Au repas du soir, on a ressorti la carte géographique pour expliquer notre périple au patron du bistrot (il avait été appelé par son staff...tu penses des touristes (des farangs comme ils disent) ça court pas les rues dans la région !

Mercredi 31 janvier de Sawang Daen à  Sakon Nakhon, 120 km avec un vent de face et 35 km de pistes

C'est pas la Thaïlande, c'est la Caïlande... Incroyable il fait de nouveau moche et froid ! Déjà hier le temps était maussade mais aujourd'hui un petit vent froid a soufflé toute la journée et on a même eu de la pluie ! Le Sud n'est plus ce qu'il était (et c'est pas Ivann qui va me contredire !)

31-01Buffle.JPGSinon belle étape à nouveau. Nous avons trouvé des petites routes qui nous ont permis d'éviter la nationale pendant 85 km et ainsi de faire le plein de nature avec des oiseaux, des buffles,         des fleurs, des rizières, des champs des potagers et plein de magnifiques villages.

31-01patesrevue.JPG

Comme il n'y a a quasiment jamais de touristes dans cette région, partout nous créons des rires, des sourires et des essais de parler anglais ou de nous faire parler thaï ! A midi, comme d'hab il n'y a qu'un plat dans les bistrots de campagne, c'est une soupe, préparée en début de matinée, qui reste au chaud, et  chaque arrivant choisi le riz ou les pâtes qui y seront rajoutés.

Finalement, après 85km on avait l'impression que plus on faisait des kils, moins on se rapprochait de notre destination et donc on est retourné sur la nationale (faut vraiment être fatigué car c'est clairement moins drôle, c'est plus un voyage, c'est du sport ;  ).

Arrivée dans le froid et le bruit ! Nous resterons 2 jours à Sakon Nakhon pour récupérer !

Jeudi 1er et vendredi 2 février Sakon Nakhon et environs

Deux journées dans la nature, prés du lac de Nong Han Reservoir qui se jette dans le Mékong. A nouveau un lac qu'on ne trouve dans aucun guide, donc sans touriste et qui pourtant vaut vraiment le détour ! Nous avons observé les oiseaux, les plantes, regardé 2-3 pêcheurs jetés leurs filets ou simplement avancer tranquillement sur le lac à la force de leurs bras, sans bruit, sans remous, nous nous sommes promenés dans des beaux parcs aménagés et avons fait des tours à vélos sur des pistes cyclables ou autres routes sans voiture ! Par contre, pas de soleil, du vent, voir même un peu froid le matin jusqu'à 10h et dès 16h.. Martine qui avait peur d'avoir trop chaud durant ce voyage se demande si c'est pas un peu sa faute : )

Des lotus, en veux-tu en voilà..magique !02-02lotus.JPG02-02lotusrose.JPG

02-02lotusviolet.JPG02-02flamboyants.JPG Des flamboyants qui flamboient même sans soleil !!

On la cherchait depuis longtemps : notre première fleur de bananier. 02-02fleur_banane.JPG

On a aussi cherché à photographier des oiseaux...mais c'est un métier.. donc peu de photos si ce n'est une magnifique ... volant au ras des lotus ! DEVINETTE NO 2 OU 3 (on ne sait plus..) quel est ce bel oiseau bleu ? facile car on le trouve aussi chez nous. Le 1er qui a trouvé peut l'inscrire sur notre Livre d'or ! Merci!01-02hirondelle.JPG

01-02elephantrose.JPGPour finir cette page colorée, et parce que nous avons vu que le temps allait être maussade en Europe : un bel éléphant rose pour vous souhaiter un beau week end !

Autre question, à votre avis ou a t on vu cet éléphant rose ?

petit a) dans un parc pour enfant,

petit b) dans un jardin d'une maison

petit c) lors d'une animation de supermarché

petit d) dans un monastère-

Samedi 3 Février : Environs de Sakon Nakon à Nakhon Phanom, 100 km

Réveil et départ prévus assez tôt mais à 5h30 déjà, une voiture hurlait les informations suivi de musique folklorique. Ceci est une coutume dans les campagnes thaïlandaises, afin de tenir les paysans soient au courant des nouvelles du pays. On imagine cela dans notre région avec France inter à fond en pleine campagne....

Il continue à faire froid on part avec la polaire et le joli blouson des bornes en VTT. Martine avait trouvé une petite route qui a rallongé de plus de 30 km le trajet mais qui  nous évitait la nationale. Nous avons donc roulé de village en village, sur des routes magnifiques, des routes à trous, d'autres en béton et sur des pistes. Sur une route qui nous secouait comme Orangina avec sa bouteille, Martine s'exclama qu'elle espérait que celui qui avait fait cette route, soit plutôt en train de vendre des aspirateurs aujourd'hui....

Sur cette route justement, nous sommes aarbre.JPGrrivés face à un arbre magnifique, dans un monastère, qui mesurait plus de 40 m d'envergure.

Quand les Mar-Mar rencontrent les Cor-Cor : arrivés à Nakon Phanom, nous tombons sur un jeune belge, Corentin, rencontré la veille sur la route. Il voyage avec sa compagne Coralie. Ils sont au début d'un long périple de 8 mois, 4 mois en Asie du Sud et 4 mois en Amérique centrale. Nous nous retrouvons le soir pour discuter voyage et autre autour d'un plat de nouilles au porc. Comme tout est écrit en thaï ici et que personne ne parle anglais, on mange souvent les mêmes choses...

Dimanche 4 Février Repos avec petite visite de la ville et préparation de notre retour au Laos puis de la traversée vers le Vietnam. En tout 340 km que nous pensons faire en 4 étapes.

Les Thaïlandais font la fête tout le temps et les monastères sont des lieux qui ont, entre autre fonction, d'offrir la place pour s'amuser. Ce matin en passant dans un des nombreux monastères un camion passe, dessus un groupe de 8 ou 9 personnes avec leurs instruments et les amplis et ...

camionamusique.JPG du coup ça danse de partout ... regardez le nombre de personnes dans le pickup

Et avant de quitter la Thaïlande un petit clin d'oeil à leur humour et leur joie de vivre !

dysneyland.JPG

 dysneyland2.JPG

Fermer Fermer


Date de création : 13/02/2018 • 23:30


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » L'Isan : 28.01-04.02.18
 
 
Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
edH2X
Recopier le code :


  3478 visiteurs
  65 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 4 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
edH2X
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 ↑