Le Japon
Texte à méditer :  

Le Vélo est un Véhicule Emprunt de Liberté Optimale

  
Inconnu
Texte à méditer :  

Le vélo permet à un enfant de devenir adulte et à un adulte de devenir enfant   Claude Marthaler

Texte à méditer :  

une fois en chemin, tout se simplifie   Alexandra David Neel

Texte à méditer :   "les voyages à vélo, c'est comme être une cuillère dans un café, elle est imbibée de café"   Marc
Texte à méditer :  

Même un chemin de mille lieues commence par un pas   Proverbe Japonais

Texte à méditer :  

C'est parce que le vélo est un remarquable engin de perception du monde que le cyclotourisme est une source d'enrichissement perpétuel.   Jacques Vicart

Texte à méditer :  

Peu importe la lenteur de ta course. Tu seras toujours plus rapide que ceux qui restent sur le divan.   Inconnu

Texte à méditer :  

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse. Je vous propose d'essayer la routine... elle est mortelle   Paulo Coelho

Texte à méditer :  

Le vélo est un jeu d'enfant qui dure longtemps   Eric Fottorino

Texte à méditer :  

Un cyclotouriste n'a pas de palmares, il n'a que des souvenirs.   Jean Taboureau

Texte à méditer :  

Juché sur une simple bicyclette, vous aurez vite l'impression de rouler sur l'échine de la terre.   Pierre Sansot

Texte à méditer :   Qui écoute trop la météo reste au bistrot   proverbe breton
Texte à méditer :   Voyager à vélo est plus qu'une expérience, c'est un mode de vie.   Aline Guignard et Olivier Forney
Texte à méditer :   C'est lorsque nos pieds prennent des cors, que nos corps prennent leur pied.   Aline Guignard et Olivier Forney
Texte à méditer :   Voyager à vélo, c'est accepter sa vulnérabilité.   Aline Guignard et Olivier Forney
Nos balades à vélo
Calendrier
Texte à méditer :  

Le Vélo est un Véhicule Emprunt de Liberté Optimale

  
Inconnu
Texte à méditer :  

Le vélo permet à un enfant de devenir adulte et à un adulte de devenir enfant   Claude Marthaler

Texte à méditer :  

une fois en chemin, tout se simplifie   Alexandra David Neel

Texte à méditer :   "les voyages à vélo, c'est comme être une cuillère dans un café, elle est imbibée de café"   Marc
Texte à méditer :  

Même un chemin de mille lieues commence par un pas   Proverbe Japonais

Texte à méditer :  

C'est parce que le vélo est un remarquable engin de perception du monde que le cyclotourisme est une source d'enrichissement perpétuel.   Jacques Vicart

Texte à méditer :  

Peu importe la lenteur de ta course. Tu seras toujours plus rapide que ceux qui restent sur le divan.   Inconnu

Texte à méditer :  

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse. Je vous propose d'essayer la routine... elle est mortelle   Paulo Coelho

Texte à méditer :  

Le vélo est un jeu d'enfant qui dure longtemps   Eric Fottorino

Texte à méditer :  

Un cyclotouriste n'a pas de palmares, il n'a que des souvenirs.   Jean Taboureau

Texte à méditer :  

Juché sur une simple bicyclette, vous aurez vite l'impression de rouler sur l'échine de la terre.   Pierre Sansot

Texte à méditer :   Qui écoute trop la météo reste au bistrot   proverbe breton
Texte à méditer :   Voyager à vélo est plus qu'une expérience, c'est un mode de vie.   Aline Guignard et Olivier Forney
Texte à méditer :   C'est lorsque nos pieds prennent des cors, que nos corps prennent leur pied.   Aline Guignard et Olivier Forney
Texte à méditer :   Voyager à vélo, c'est accepter sa vulnérabilité.   Aline Guignard et Olivier Forney
Nouvelles du Japon 2019
Direction le Japon - le 03/04/2019 • 18:37

Voici l'itinéraire

Capture_japon.png

Mercredi 3 Avril 2019 Cela fait une année que nous souhaitions partir en Asie. Pourquoi le Japon ? D'abord nous souhaitions revenir en Asie car en 2018 nous avions été amputé d'un mois au Vietnam.

De plus au Laos nous avions voyagé en vélo avec des Coréens et un Japonnais et  ils nous avaient convaincus de venir dans leurs pays. Alain le baroudeur en vélo couché était tombé amoureux du Japon en y restant 4 mois. Et voilà on s'est décidé.....

Aujourd'hui les bagages faits , les vélos dans des sacs et non dans des cartons, tout s'est bien passé.

Ce soir nous sommes à Abou Dhabi après 3000 km sans effort et déjà nous sommes tout entourés de Japonnais dont une cinquantaine de gamins tous connectés à leur smartphone .

Voilà un bon départ car tout s'est bien passé à l'aéroport de Genève contrairement aux dernières fois où les cartons étaient soit trop lourds soit trop hauts.

Demain arrivée à Tokyo à 13h heure locale soit 17 heures de vol et 13000 km il me semble.


 

Jeudi 4 Avril

Trop top le voyage, Bon un peu long mais arrivé à Tokyo, les vélos étaient sur un caddy à nous attendre comme des sages. Incroyable. Nous sommes allés voir une agence qui les a pris en charge jusqu'à l'adresse que nous avions à Kyoto. Et nous sommes partis à l'aventure de Tokyo avec deux sacs à dos seulement.

Objectif le centre de Tokyo pour rejoindre un bus de nuit. Première confrontation avec les panneaux.martine_panneau.jpegmartine_panneau.jpeg Il faut faire confiance aux japonnais qui nous indiquent le train. Arrivés à la gare de Shinjuku, on peine à trouver une sortie et parfois à contre-courant des autres passagers, on ..ne bouge plus ! Normal, puisque plus de 3 Mio de personnes  passent dans cette gare chaque jour. Pour en sortir, 51 sorties sont à disposition .....pour trouver la bonne : konnichiwa (bonjour en japonnais)

Bref on trouve le bus, les tickets, un super resto et à 23h10 on embarque. Quel bus! chacun sa couverture, des rideaux qui séparent les sièges et les sièges s'allongent mieux que dans votre salon et avant pour 7h de route to Kyoto.

tokyo_night.jpg

Vendredi 5 avril

La gare de Kyoto ressemble à un château de manga tellement elle est folle en volume et en architecture.

Après un bon petit café, nous prenons la route de notre ryokan et là tout de suite nous savons que nous avons bien choisi nos dates de voyages. Les cerisiers sont en fleurs "Sakura" et nous ne nous lassons pas de les admirer. On en parle beaucoup mais il est vrai que c'est d'une beauté incroyable. Le soir, nous avons rendez-vous sous un cerisier pleureur dans un parc de Kyoto avec Diane, la filleule de Marc et son amoureux.  Retrouvailles et petite bouffe sous les cerisiers et tout va bien.

cerisier_pleureur.jpg


Samedi et dimanche 6 et 7 avril : Kyoto

Depuis notre ryokan, nous partons à la découverte de cette jolie ville, pleine de surprises : beaucoup de jeunes filles sont en kimono et même des jeunes hommes. Pour cette fête de Sakura, cela se fait beaucoup : location de kimonos pour déambuler et visiter la ville et surtout se faire prendre en photo et se prendre en photo ! sinon des cerisiers en fleurs cerisier2.jpgpartout et nos premières expériences culinaires sont parfaites !

Le dimanche préparation des vélos (ils étaient arrivés avant nous et étaient toujours dans leurs sacs). La visite de sites touristiques n'est pas notre fort, nous arrivons toujours à la fermeture, ou alors les files d'attentes à rallonge nous découragent..

Lundi 8 Avril : Kyoto - en principe Nara, mais finalement ce sera Ikoma .. 66km

Départ vers 10h pour aller visiter le château Nijo-jo en plein centre de Kyoto (on l'avait loupé la veille):  de très jolis jardins mais sans plus.

Bon cette fois on enfourche nos vélos et on est très content d'être dessus! Yaouh..cap sur Nara!  Mais sortir de ces villes de plus de 9 mio de personnes cela demande du temps. Surtout qu'il y a des feux rouges partout que nous ne souhaitons pas les griller, ici ça ne se fait pas, nous ne sommes pas chez nous !!

Comme d'hab nous sommes les rois de la planification. Avec notre GPS et mon smartphone, on va trouver la route pour Nara, sans problème ! Beaucoup de possibilités d'être en dehors des flux de voiture : sur les trottoirs qui sont là autant pour les piétons que les cyclistes, et des vrais pistes cyclables (qui sont autant pour les piétons que pour les vélos !)tobogan_velo.jpg. Un orage assez fort nous oblige passer nos capes de pluie. Puis ça commence à grimper, et à grimper, Martine ne se rappelle pas avoir lu que Nara était sur une colline mais bon si GPS dit...on obéit... De plus le GPS le dit clairement : toutes les guesthouse et hôtels se trouvent là haut alors on ne rouspète pas et on monte ...Surtout que la nuit est arrivée..mais là nous trouvons des pentes de plus 25% (c'est à dire que là on descend du vélo et on le pousse...) sur près de 200 m de dénivelé et pour finir ...des marches d'escalier. Bref arrivée vers 20h, accueil par deux femmes dans une sorte d'hôtel très typique japonnais,kimono.jpg avec  bains chauds, thé servis à même le sol et tatamis ... La journée finissait bien. 66 km pour une première journée...Aie.Mais le plus comique de l'histoire c'est qu'après questionnement à nos hôtesses, nous apprenons que nous sommes à Ikoma et non à Nara (les deux villes sont dans la même préfecture mais à env 20km)

Un premier constat suite à cette première journée? nous allons mieux préparer notre route, un GPS et un smartphone, ça aide mais ça comprend rien (district et ville c'est pas pareil),

Mardi et mercredi 9 et 10 avril

Mardi fut une journée plus cool, commencée par la visite de Ikoma, puisqu'on y est... qui a priori n'est pas trop connu des touristes et qui comporte un magnifique temple incrusté dans la montagne. Puis descente sur la ville de Ikoma, parce que nous, nous nous étions montés sur la colline, les hauts d'Ikoma ou normalement les touristes montent à l'aide d'un funiculaire... Après un bout de plaine, notre GPS qui a bien compris cette année que nous ne voulons pas prendre les autoroutes nous a  orienté vers un très beau chemin...dans les montages avec des pointes à 25% de dénivelé et donc a repoussé nos vélos. Après 20km... Nara...enfin. avec des cerisiers en fleurs le long de la rivière et une visite du parc de Nara très agréable au milieu des daims et d'un million de fleurs. daims_cerisier.jpgLa vie est plus calme ici.

Mercredi, il pleut, il vente et il fait froid nous restons sur place : visites du musée, du temple Todai-ji avec un magnifique boudha de presque 50 mètres, sieste, lessive etc..

Jeudi 11 Avril Nara Katsuragi 73 km

Partis à 8h30 le matin avec un petit vent froid et nous faisons la sortie de Nara durant 20 km de trafficpuis cela s'ameliore avec des plus petites routes quand le cable de vitesse de Marc casse.Martine, grâce à son gps et Mapsme et Osman trouve un mecanicien vélo qui nous change le câble et gaine rapidement.

Objectif un camping sur une digue que l'on trouve mais personne pour nous inscrire. Donc on squate...

Vendredi 12 Avril Katsuragi Tokushima 60 km plus ferry

On a presque dormi 11h, reveil et petit dej devant la rivière.Départ sur une superbe voie cyclablepiste_cyclable_bleue.jpg Objectif prendre le ferry à Wakayama. A Wakahama, nous avions le choix des différents ponts possible. choisir_pont2.jpgArrivé à 16 h à Tokushima, il était temps de s'arréter au premier hotel proche de la gare.

Samedi 13 Avril 80 km de Tokushima à Takamatsu .

Après un petit déjeuner très copieux les M&M étaient prêts à tout. Nous traversons un parc rempli de hérons et de grandes aigrettes blanches. Ensuite nous visitons le premier temple d'un long pèlerinage de 88 temples sur l'île de Shikoku. Ce pèlerinage japonnais est le pendant de celui de saint Jacques de Compostelle. Les pèlerins sont habillés en blanc avec un chapeau en paille et un bâton. Ils vont de temples en temples effectuer le même rituel et faire signer leur passage. Le tout représente 280 km et 88 temples.

Ensuite, nous attaquons la montagne et le GPS nous propose un chemin très jolie mais qui devient une grimpée d'enfer dans les bois avec encore des pentes de 20% sur des pavés. Une bonne rigolade.Arrivés au sommet , nous avons fait une descente extraordinaire avec vue sur la mer. 

Le reste de l'étape fut du vélo efficace afin d'arriver pas trop tard car demain nous souhaitons aller à Naoshima.

Dimanche 14 avril : il pleut il pleut bergère ...rentre tes supers vélos... Comme prévu et donc nous nous rendons à Naoshima l'"art island".

naoshima_nature.jpgNaoshima_courge.jpg

Avec le plaisir de contempler du Niki de Saint Phalle (Martine est une fan..) naoshima-chameau.jpg

correns_sake.jpgLa soirée s'est finie au saké avec une bande de coréens très sympa à la guesthouse .

Lundi 15 Avril Takamatsu à Kotoira 40 km

Départ pour visiter le parc de Ritsurin, magnifique. Avec des pins en Bonzaï incroyable.park.jpg Vers 11h départ sur une route peu sympa remplie de camions au odeurs de gasoil et des zones commerciales à perte de vue. Je suis sûr qu'ici il y a un stock de voitures d'occasion incroyable.....

Après 40 Km, des chants de moines nous ont arrêtés pour voir une procession shintoïst assez hors du temps. Nous avons alors décidé de rester ici afin de voir la ville. Et par hasard le soir nous avons visité le sanctuaire shintoiste Kompira-san avec plus de 700 marches à grimper. Dans la dernière partie du sanctuaire un bateau solaire qui a traversé le pacifique est exposé au pavillon L'éma-do. Ce lieu est dédié aux marins et aux pécheurs. Il y a plein de photos de bateaux, des pubs de moteurs marins, de casiers de pêcheurs exposés, afin de leur garantir une sauvegarde.

Mardi 16 avril Kotoira - Kasurabashi.... 63 km avec de beaux dénivelés et donc environ 8 km/h de moyenne. Pour les voyageurs à vélo : lmonter dans la vallée de l'Iya par la route 32 est magnifique !!!

Après à nouveau 20 km de routes avec camions, dont un premier beau col, nous bifurquons enfin sur une petite route de montage pour 40 km enchanteurslia_road.jpg lia_vallee.jpgdans un défilé le long d'une rivière. Par contre quant il s'est agit de trouver un lieu pour dormir et manger..ce fut plus difficile. Un premier camping : trop tôt pour s'arrêter et dans 10km il y en a un deuxième, on monte on descend on monte, on monte fort mais le camping est fermé les thuesday...à côté une guesthouse à 130 frs la nuit..on redescend en cherchant un coin plat..y en a pas..on se retrouve au village et là on cherche, puis on trouve. A savoir qu'au Japon, à part les coiffeurs il est très difficile de repérer les autres petits commerces : pas d'enseigne et portes fermées !

On trouve un ryokan parfait avec un accueil charmant, un confort et surtout un rapport qualité-prix !!

Mercredi 17 Avril Takuta à Tosa 54 km             

Petit retour en arrière et montée très raide avec plein de voitures et des tunnels avec une belle descente vers Otoyo. Nous avons suivi une rivière profonde et magnifique et ensuite grâce à Mapsme nous avons trouvé des petites routes hors des camions et des voitures, très campagnarde.route 32.indication_piste.jpg

Le camping était prévu en hauteur mais nous ne l’avons pas trouvé et personne ne le connaissait et donc nous avons bivouaqué devant le lac. Le repas fut composé des dons de la cérémonie des shintoistes (Sorte de pates de riz) de quelques jours en arrière et des algues offertes par les corréens.

Jeudi 18 Avril De Tosa à Kurushima 95 km            Pour les voyageurs à vélo route 17 pour redescendre de la vallé de l'Iya (pourquoi dans ce sens et pas 17 puis 32 : à cause du tunnel de 5km de long car il est tout en descente dans ce sens et sinon...tout en montée...vos poumons  et vos nerfs ne vont pas aimer !!!

Belle journée en montagne le long des rivières sans voiture, cela monte tout le temps mais assez tranquillement. Après la pause hamac et repas , passage dans un tunnel de 5km tout en descente heureusement, mais c’est long , très long. Puis la descente continue jusqu’à la mer. Ensuite nous décidons de continuer jusqu'au prochain camping prés de la mer : plus de 35 km nous attend. Le camping ou ce qu'il en reste n'est pas un grand moment, sans douche et sans restaurant, mais face à la mer.

Vendredi 19 Avril de Kurishima à l’ile du mont Washigato 51km sur la piste Shimanami Kaido

Nous souhaitons prendre cette célèbre piste cyclable de 70 km qui passe par un chapelet d’îles grâce à 9 ponts suspendus au dessus de la mer, entre Imabari et Onomichi.. C’est à couper le souffle-

Un des pont fait plus de 5km de long. Nous profitons pour visiter les deux premières îles et nous trouvons un camping sur la troisième , sans douche mais près d'un onsen. Première expérience...sans aucune explication en anglais...assez drôle et comme c'est non mixte, on a vécu des expériences différentes !! Vive le japon.

Samedi 20 Avril toujours sur la piste de shimanami Kaido. Objectif Hiroshima mais on s'est perdu : donc lieu d'arrivée petit village en montagne !  65 KM

Nous continuons cette piste cyclable magnifique qui passe par des îles. Pour comprendre , l'autoroute passe à 70 m au dessus du sol pont2.jpget sur chaque île, la piste à vélo descends sur l'ile en prenant des petites routes au bord de mer. Puis nous remontons sur un pont de l'autre côté de l'île.

Chaque île à son charme. L'archipel est rempli de chantiers navals: des sous traitants avec des barges énormes qui transportent des pièces de bateaux. C'est très impressionnant. C'est ici que se faisait les bateaux de guerre de l'armée japonaise.

Arrivée sur Shimanami, nous prenons une direction nord à la place de l'ouest car il est difficile de se repérer par ici, malgré nos différents moyens !!!Nous pensons arriver à un camping "it's closed" alors nous prenons le cap sur un hôtel. Son manager ne souhaitant pas trop travailler nous propose de dormir dans un parc, il part demander au maire si cela est possible et nous offre le repas du soir. Le tout est assez drôle et bien sympa !manager.jpg

Dimanche 21 Avril 68km

Objectif Hiroshima encore ! Mais nous nous perdons avec des erreurs de routes inexistantes sur le GPS. A 11h nous voyons qu'il nous sera impossible d'atteindre Jiroshima et on se resigne pour .......

De plus le derailleur avant de Martine ne passe plus. Il faut lui donner un coup de pied pour passer sur le petit plateau, ce qui est très genant sur des routes à fort dénivelé.A midi le moral n'était pas au beau fixe et la température frisait les 28°.

Heureusement, un scouteur voyant la difficulté de Martine à passer les vitesses, nous propose de le suivre vers un atelier vélo et le mecanicien avec un peu d'huile nous répare tout cela, gratuitement.

La route est belle avec peu de voitures et un pique nique hamac nous fait du bien. Nous finissons dans un hotel moderne mais heureux de trouver un lit après une semaine de bivouac.

Lundi 22 Avril 40 km ....... Hiroshima

maison_fl.jpgNous savons que nous avons peu de km à fair emais toujours beaucoup de relief. Les jambes sont un peu fatiguées et notre objectif est de passer trois nuits à Hiroshima, ville martyre. Une belle descente sur Hiroshima nous fait du bien mais c'est une ville de plus d'un million d'habitants. Nous trouvons une guesthouse très bien au 4ème étage. durdur pour les jambes.
 

Voici l'itinéraire

Capture_japon.png

Mercredi 3 Avril 2019 Cela fait une année que nous souhaitions partir en Asie. Pourquoi le Japon ? D'abord nous souhaitions revenir en Asie car en 2018 nous avions été amputé d'un mois au Vietnam.

De plus au Laos nous avions voyagé en vélo avec des Coréens et un Japonnais et  ils nous avaient convaincus de venir dans leurs pays. Alain le baroudeur en vélo couché était tombé amoureux du Japon en y restant 4 mois. Et voilà on s'est décidé.....

Aujourd'hui les bagages faits , les vélos dans des sacs et non dans des cartons, tout s'est bien passé.

Ce soir nous sommes à Abou Dhabi après 3000 km sans effort et déjà nous sommes tout entourés de Japonnais dont une cinquantaine de gamins tous connectés à leur smartphone .

Voilà un bon départ car tout s'est bien passé à l'aéroport de Genève contrairement aux dernières fois où les cartons étaient soit trop lourds soit trop hauts.

Demain arrivée à Tokyo à 13h heure locale soit 17 heures de vol et 13000 km il me semble.


 

Jeudi 4 Avril

Trop top le voyage, Bon un peu long mais arrivé à Tokyo, les vélos étaient sur un caddy à nous attendre comme des sages. Incroyable. Nous sommes allés voir une agence qui les a pris en charge jusqu'à l'adresse que nous avions à Kyoto. Et nous sommes partis à l'aventure de Tokyo avec deux sacs à dos seulement.

Objectif le centre de Tokyo pour rejoindre un bus de nuit. Première confrontation avec les panneaux.martine_panneau.jpegmartine_panneau.jpeg Il faut faire confiance aux japonnais qui nous indiquent le train. Arrivés à la gare de Shinjuku, on peine à trouver une sortie et parfois à contre-courant des autres passagers, on ..ne bouge plus ! Normal, puisque plus de 3 Mio de personnes  passent dans cette gare chaque jour. Pour en sortir, 51 sorties sont à disposition .....pour trouver la bonne : konnichiwa (bonjour en japonnais)

Bref on trouve le bus, les tickets, un super resto et à 23h10 on embarque. Quel bus! chacun sa couverture, des rideaux qui séparent les sièges et les sièges s'allongent mieux que dans votre salon et avant pour 7h de route to Kyoto.

tokyo_night.jpg

Vendredi 5 avril

La gare de Kyoto ressemble à un château de manga tellement elle est folle en volume et en architecture.

Après un bon petit café, nous prenons la route de notre ryokan et là tout de suite nous savons que nous avons bien choisi nos dates de voyages. Les cerisiers sont en fleurs "Sakura" et nous ne nous lassons pas de les admirer. On en parle beaucoup mais il est vrai que c'est d'une beauté incroyable. Le soir, nous avons rendez-vous sous un cerisier pleureur dans un parc de Kyoto avec Diane, la filleule de Marc et son amoureux.  Retrouvailles et petite bouffe sous les cerisiers et tout va bien.

cerisier_pleureur.jpg


Samedi et dimanche 6 et 7 avril : Kyoto

Depuis notre ryokan, nous partons à la découverte de cette jolie ville, pleine de surprises : beaucoup de jeunes filles sont en kimono et même des jeunes hommes. Pour cette fête de Sakura, cela se fait beaucoup : location de kimonos pour déambuler et visiter la ville et surtout se faire prendre en photo et se prendre en photo ! sinon des cerisiers en fleurs cerisier2.jpgpartout et nos premières expériences culinaires sont parfaites !

Le dimanche préparation des vélos (ils étaient arrivés avant nous et étaient toujours dans leurs sacs). La visite de sites touristiques n'est pas notre fort, nous arrivons toujours à la fermeture, ou alors les files d'attentes à rallonge nous découragent..

Lundi 8 Avril : Kyoto - en principe Nara, mais finalement ce sera Ikoma .. 66km

Départ vers 10h pour aller visiter le château Nijo-jo en plein centre de Kyoto (on l'avait loupé la veille):  de très jolis jardins mais sans plus.

Bon cette fois on enfourche nos vélos et on est très content d'être dessus! Yaouh..cap sur Nara!  Mais sortir de ces villes de plus de 9 mio de personnes cela demande du temps. Surtout qu'il y a des feux rouges partout que nous ne souhaitons pas les griller, ici ça ne se fait pas, nous ne sommes pas chez nous !!

Comme d'hab nous sommes les rois de la planification. Avec notre GPS et mon smartphone, on va trouver la route pour Nara, sans problème ! Beaucoup de possibilités d'être en dehors des flux de voiture : sur les trottoirs qui sont là autant pour les piétons que les cyclistes, et des vrais pistes cyclables (qui sont autant pour les piétons que pour les vélos !)tobogan_velo.jpg. Un orage assez fort nous oblige passer nos capes de pluie. Puis ça commence à grimper, et à grimper, Martine ne se rappelle pas avoir lu que Nara était sur une colline mais bon si GPS dit...on obéit... De plus le GPS le dit clairement : toutes les guesthouse et hôtels se trouvent là haut alors on ne rouspète pas et on monte ...Surtout que la nuit est arrivée..mais là nous trouvons des pentes de plus 25% (c'est à dire que là on descend du vélo et on le pousse...) sur près de 200 m de dénivelé et pour finir ...des marches d'escalier. Bref arrivée vers 20h, accueil par deux femmes dans une sorte d'hôtel très typique japonnais,kimono.jpg avec  bains chauds, thé servis à même le sol et tatamis ... La journée finissait bien. 66 km pour une première journée...Aie.Mais le plus comique de l'histoire c'est qu'après questionnement à nos hôtesses, nous apprenons que nous sommes à Ikoma et non à Nara (les deux villes sont dans la même préfecture mais à env 20km)

Un premier constat suite à cette première journée? nous allons mieux préparer notre route, un GPS et un smartphone, ça aide mais ça comprend rien (district et ville c'est pas pareil),

Mardi et mercredi 9 et 10 avril

Mardi fut une journée plus cool, commencée par la visite de Ikoma, puisqu'on y est... qui a priori n'est pas trop connu des touristes et qui comporte un magnifique temple incrusté dans la montagne. Puis descente sur la ville de Ikoma, parce que nous, nous nous étions montés sur la colline, les hauts d'Ikoma ou normalement les touristes montent à l'aide d'un funiculaire... Après un bout de plaine, notre GPS qui a bien compris cette année que nous ne voulons pas prendre les autoroutes nous a  orienté vers un très beau chemin...dans les montages avec des pointes à 25% de dénivelé et donc a repoussé nos vélos. Après 20km... Nara...enfin. avec des cerisiers en fleurs le long de la rivière et une visite du parc de Nara très agréable au milieu des daims et d'un million de fleurs. daims_cerisier.jpgLa vie est plus calme ici.

Mercredi, il pleut, il vente et il fait froid nous restons sur place : visites du musée, du temple Todai-ji avec un magnifique boudha de presque 50 mètres, sieste, lessive etc..

Jeudi 11 Avril Nara Katsuragi 73 km

Partis à 8h30 le matin avec un petit vent froid et nous faisons la sortie de Nara durant 20 km de trafficpuis cela s'ameliore avec des plus petites routes quand le cable de vitesse de Marc casse.Martine, grâce à son gps et Mapsme et Osman trouve un mecanicien vélo qui nous change le câble et gaine rapidement.

Objectif un camping sur une digue que l'on trouve mais personne pour nous inscrire. Donc on squate...

Vendredi 12 Avril Katsuragi Tokushima 60 km plus ferry

On a presque dormi 11h, reveil et petit dej devant la rivière.Départ sur une superbe voie cyclablepiste_cyclable_bleue.jpg Objectif prendre le ferry à Wakayama. A Wakahama, nous avions le choix des différents ponts possible. choisir_pont2.jpgArrivé à 16 h à Tokushima, il était temps de s'arréter au premier hotel proche de la gare.

Samedi 13 Avril 80 km de Tokushima à Takamatsu .

Après un petit déjeuner très copieux les M&M étaient prêts à tout. Nous traversons un parc rempli de hérons et de grandes aigrettes blanches. Ensuite nous visitons le premier temple d'un long pèlerinage de 88 temples sur l'île de Shikoku. Ce pèlerinage japonnais est le pendant de celui de saint Jacques de Compostelle. Les pèlerins sont habillés en blanc avec un chapeau en paille et un bâton. Ils vont de temples en temples effectuer le même rituel et faire signer leur passage. Le tout représente 280 km et 88 temples.

Ensuite, nous attaquons la montagne et le GPS nous propose un chemin très jolie mais qui devient une grimpée d'enfer dans les bois avec encore des pentes de 20% sur des pavés. Une bonne rigolade.Arrivés au sommet , nous avons fait une descente extraordinaire avec vue sur la mer. 

Le reste de l'étape fut du vélo efficace afin d'arriver pas trop tard car demain nous souhaitons aller à Naoshima.

Dimanche 14 avril : il pleut il pleut bergère ...rentre tes supers vélos... Comme prévu et donc nous nous rendons à Naoshima l'"art island".

naoshima_nature.jpgNaoshima_courge.jpg

Avec le plaisir de contempler du Niki de Saint Phalle (Martine est une fan..) naoshima-chameau.jpg

correns_sake.jpgLa soirée s'est finie au saké avec une bande de coréens très sympa à la guesthouse .

Lundi 15 Avril Takamatsu à Kotoira 40 km

Départ pour visiter le parc de Ritsurin, magnifique. Avec des pins en Bonzaï incroyable.park.jpg Vers 11h départ sur une route peu sympa remplie de camions au odeurs de gasoil et des zones commerciales à perte de vue. Je suis sûr qu'ici il y a un stock de voitures d'occasion incroyable.....

Après 40 Km, des chants de moines nous ont arrêtés pour voir une procession shintoïst assez hors du temps. Nous avons alors décidé de rester ici afin de voir la ville. Et par hasard le soir nous avons visité le sanctuaire shintoiste Kompira-san avec plus de 700 marches à grimper. Dans la dernière partie du sanctuaire un bateau solaire qui a traversé le pacifique est exposé au pavillon L'éma-do. Ce lieu est dédié aux marins et aux pécheurs. Il y a plein de photos de bateaux, des pubs de moteurs marins, de casiers de pêcheurs exposés, afin de leur garantir une sauvegarde.

Mardi 16 avril Kotoira - Kasurabashi.... 63 km avec de beaux dénivelés et donc environ 8 km/h de moyenne. Pour les voyageurs à vélo : lmonter dans la vallée de l'Iya par la route 32 est magnifique !!!

Après à nouveau 20 km de routes avec camions, dont un premier beau col, nous bifurquons enfin sur une petite route de montage pour 40 km enchanteurslia_road.jpg lia_vallee.jpgdans un défilé le long d'une rivière. Par contre quant il s'est agit de trouver un lieu pour dormir et manger..ce fut plus difficile. Un premier camping : trop tôt pour s'arrêter et dans 10km il y en a un deuxième, on monte on descend on monte, on monte fort mais le camping est fermé les thuesday...à côté une guesthouse à 130 frs la nuit..on redescend en cherchant un coin plat..y en a pas..on se retrouve au village et là on cherche, puis on trouve. A savoir qu'au Japon, à part les coiffeurs il est très difficile de repérer les autres petits commerces : pas d'enseigne et portes fermées !

On trouve un ryokan parfait avec un accueil charmant, un confort et surtout un rapport qualité-prix !!

Mercredi 17 Avril Takuta à Tosa 54 km             

Petit retour en arrière et montée très raide avec plein de voitures et des tunnels avec une belle descente vers Otoyo. Nous avons suivi une rivière profonde et magnifique et ensuite grâce à Mapsme nous avons trouvé des petites routes hors des camions et des voitures, très campagnarde.route 32.indication_piste.jpg

Le camping était prévu en hauteur mais nous ne l’avons pas trouvé et personne ne le connaissait et donc nous avons bivouaqué devant le lac. Le repas fut composé des dons de la cérémonie des shintoistes (Sorte de pates de riz) de quelques jours en arrière et des algues offertes par les corréens.

Jeudi 18 Avril De Tosa à Kurushima 95 km            Pour les voyageurs à vélo route 17 pour redescendre de la vallé de l'Iya (pourquoi dans ce sens et pas 17 puis 32 : à cause du tunnel de 5km de long car il est tout en descente dans ce sens et sinon...tout en montée...vos poumons  et vos nerfs ne vont pas aimer !!!

Belle journée en montagne le long des rivières sans voiture, cela monte tout le temps mais assez tranquillement. Après la pause hamac et repas , passage dans un tunnel de 5km tout en descente heureusement, mais c’est long , très long. Puis la descente continue jusqu’à la mer. Ensuite nous décidons de continuer jusqu'au prochain camping prés de la mer : plus de 35 km nous attend. Le camping ou ce qu'il en reste n'est pas un grand moment, sans douche et sans restaurant, mais face à la mer.

Vendredi 19 Avril de Kurishima à l’ile du mont Washigato 51km sur la piste Shimanami Kaido

Nous souhaitons prendre cette célèbre piste cyclable de 70 km qui passe par un chapelet d’îles grâce à 9 ponts suspendus au dessus de la mer, entre Imabari et Onomichi.. C’est à couper le souffle-

Un des pont fait plus de 5km de long. Nous profitons pour visiter les deux premières îles et nous trouvons un camping sur la troisième , sans douche mais près d'un onsen. Première expérience...sans aucune explication en anglais...assez drôle et comme c'est non mixte, on a vécu des expériences différentes !! Vive le japon.

Samedi 20 Avril toujours sur la piste de shimanami Kaido. Objectif Hiroshima mais on s'est perdu : donc lieu d'arrivée petit village en montagne !  65 KM

Nous continuons cette piste cyclable magnifique qui passe par des îles. Pour comprendre , l'autoroute passe à 70 m au dessus du sol pont2.jpget sur chaque île, la piste à vélo descends sur l'ile en prenant des petites routes au bord de mer. Puis nous remontons sur un pont de l'autre côté de l'île.

Chaque île à son charme. L'archipel est rempli de chantiers navals: des sous traitants avec des barges énormes qui transportent des pièces de bateaux. C'est très impressionnant. C'est ici que se faisait les bateaux de guerre de l'armée japonaise.

Arrivée sur Shimanami, nous prenons une direction nord à la place de l'ouest car il est difficile de se repérer par ici, malgré nos différents moyens !!!Nous pensons arriver à un camping "it's closed" alors nous prenons le cap sur un hôtel. Son manager ne souhaitant pas trop travailler nous propose de dormir dans un parc, il part demander au maire si cela est possible et nous offre le repas du soir. Le tout est assez drôle et bien sympa !manager.jpg

Dimanche 21 Avril 68km

Objectif Hiroshima encore ! Mais nous nous perdons avec des erreurs de routes inexistantes sur le GPS. A 11h nous voyons qu'il nous sera impossible d'atteindre Jiroshima et on se resigne pour .......

De plus le derailleur avant de Martine ne passe plus. Il faut lui donner un coup de pied pour passer sur le petit plateau, ce qui est très genant sur des routes à fort dénivelé.A midi le moral n'était pas au beau fixe et la température frisait les 28°.

Heureusement, un scouteur voyant la difficulté de Martine à passer les vitesses, nous propose de le suivre vers un atelier vélo et le mecanicien avec un peu d'huile nous répare tout cela, gratuitement.

La route est belle avec peu de voitures et un pique nique hamac nous fait du bien. Nous finissons dans un hotel moderne mais heureux de trouver un lit après une semaine de bivouac.

Lundi 22 Avril 40 km ....... Hiroshima

maison_fl.jpgNous savons que nous avons peu de km à fair emais toujours beaucoup de relief. Les jambes sont un peu fatiguées et notre objectif est de passer trois nuits à Hiroshima, ville martyre. Une belle descente sur Hiroshima nous fait du bien mais c'est une ville de plus d'un million d'habitants. Nous trouvons une guesthouse très bien au 4ème étage. durdur pour les jambes.
 

Fermer Fermer


Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles du Japon 2019
 
 
Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
gCCk
Recopier le code :


  11320 visiteurs
  1 visiteur en ligne

  Nombre de membres 4 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
gCCk
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 ↑