Nos balades à vélo
Texte à méditer :  

Le Vélo est un Véhicule Emprunt de Liberté Optimale

  
Inconnu
Texte à méditer :  

Le vélo permet à un enfant de devenir adulte et à un adulte de devenir enfant   Claude Marthaler

Texte à méditer :  

une fois en chemin, tout se simplifie   Alexandra David Neel

Texte à méditer :   "les voyages à vélo, c'est comme être une cuillère dans un café, elle est imbibée de café"   Marc
Texte à méditer :  

Même un chemin de mille lieues commence par un pas   Proverbe Japonais

Texte à méditer :  

C'est parce que le vélo est un remarquable engin de perception du monde que le cyclotourisme est une source d'enrichissement perpétuel.   Jacques Vicart

Texte à méditer :  

Peu importe la lenteur de ta course. Tu seras toujours plus rapide que ceux qui restent sur le divan.   Inconnu

Texte à méditer :  

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse. Je vous propose d'essayer la routine... elle est mortelle   Paulo Coelho

Texte à méditer :  

Le vélo est un jeu d'enfant qui dure longtemps   Eric Fottorino

Texte à méditer :  

Un cyclotouriste n'a pas de palmares, il n'a que des souvenirs.   Jean Taboureau

Texte à méditer :  

Juché sur une simple bicyclette, vous aurez vite l'impression de rouler sur l'échine de la terre.   Pierre Sansot

Texte à méditer :   Qui écoute trop la météo reste au bistrot   proverbe breton
Calendrier
Texte à méditer :  

Le Vélo est un Véhicule Emprunt de Liberté Optimale

  
Inconnu
Texte à méditer :  

Le vélo permet à un enfant de devenir adulte et à un adulte de devenir enfant   Claude Marthaler

Texte à méditer :  

une fois en chemin, tout se simplifie   Alexandra David Neel

Texte à méditer :   "les voyages à vélo, c'est comme être une cuillère dans un café, elle est imbibée de café"   Marc
Texte à méditer :  

Même un chemin de mille lieues commence par un pas   Proverbe Japonais

Texte à méditer :  

C'est parce que le vélo est un remarquable engin de perception du monde que le cyclotourisme est une source d'enrichissement perpétuel.   Jacques Vicart

Texte à méditer :  

Peu importe la lenteur de ta course. Tu seras toujours plus rapide que ceux qui restent sur le divan.   Inconnu

Texte à méditer :  

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse. Je vous propose d'essayer la routine... elle est mortelle   Paulo Coelho

Texte à méditer :  

Le vélo est un jeu d'enfant qui dure longtemps   Eric Fottorino

Texte à méditer :  

Un cyclotouriste n'a pas de palmares, il n'a que des souvenirs.   Jean Taboureau

Texte à méditer :  

Juché sur une simple bicyclette, vous aurez vite l'impression de rouler sur l'échine de la terre.   Pierre Sansot

Texte à méditer :   Qui écoute trop la météo reste au bistrot   proverbe breton
Nouvelles de notre voyage

MARDI 6 FÉVRIER

le papa de Marc a décidé de faire son dernier voyage et donc nous arrêtons le nôtre afin d'être avec notre famille.

Nous mettons un terme prématuré à ce voyage en ASIE qui nous a rempli de joies et de bonheurs pendant 2 magnifiques mois de découvertes et de rencontres


Mardi 13 février 2018

Le retour en Europe a été difficile, tant en trajets qu'en émotions. Nous sommes arrivés juste à temps pour la cérémonie d'adieu au papa de Marc et avons eu un beau temps d'échanges en famille. Nous sommes soulagés d'avoir pu être là et d'avoir pu participer à cet au revoir familial.

Par contre, n'étant pas du genre à baisser les bras dans la difficulté, ça y est nous sommes de nouveau en route.

Résumé du parcours de cette dernière semaine  :

  • Nakon Phanom - Bangkok en car de nuit
  • Bangkok - Genève en vol de nuit
  • Evires pour enfiler et emmener des habits plus chauds...
  • Draguignan pour accompagner le papa de Marc jusqu'à sa dernière demeure
  • Rosas où nous avons profité de vivre son Carnaval
  • Et ce soir nous dormons à Madrid où nous sommes arrivés avec notre voiture et nos vélos

Mercredi 14 février

Madrid14-02.JPGLa voiture parquée dans les haut de Madrid et les billets de car en poche, nous avons du temps pour visiter Madrid à vélo et à pied C'est une ville vraiment magnifique et ..pas plate du tout. Il y a toujours ces petits commerces de toutes sortes de choses et ces bars ou restaurants très sympas. Ce jour il y avait beaucoup de français car il y avait le Match Real Madrid contre PSG.

Nous avons visité le palais royal qui est vraiment extraordinaire. Ce fut une très belle surprise, des meubles aux tapisseries, aux lampadaires à la vaisselle, tout y est grandiose et en très bon état car toujours utilisé par le roi et sa famille.

Départ vers 22h30 pour Lisboa. Petite comparaison entre les services de cars. Quand nous avons fait Nakon Phanonm - Bangkok nous avions un bus super confortable qui ne bougeait pas sur les bosses de la route, les sièges s'allongeaient, une hôtesse nous a donné un repas, eau et jus d'orange, une petite couverture et un casque pour écouter la musique. Un autre employé s'était occupé de nos bagages et vélos. Bref très professionnel. Sur le voyage Madrid Lisboa le chauffeur était seul et s'occupait de tout et de rien en même temps. Les sièges étaient peu confortables, chaque bosse faisait trembler tout le car et rien à boire...Et tout ça pour trois fois plus cher.....

Jeudi 15 février

Arrivés vers 7h du matin au nord de Lisbonne, nous avons traversé Lisbonne à vélo pour s'arrêter devant le Tage. Petit déjeuner et décision de rester la journée pour visiter. Visite des collines par le fameux tram, ascenseur du début du XXème siècle, repas de poisson au marché couvert, suivi d'une mega sieste et redépart à l'assaut de cette sympathique ville.

Lisbonne.JPG 2Lisbonne16-02.JPG 3Lisbonne16-02.JPG

Demain  nous descendrons tranquillement l'Algarve avec nos vélos jusqu'à se retrouver en Espagne.

Nous remercions toutes les personnes qui nous ont envoyé leurs encouragements et leurs condoléances ! Quelle chance nous avons d'être ainsi entourés !

Vendredi 16 février

Lisbonne - Comporta, 55km de vélo et 2 traversées en ferry

Brouillard17-02.JPGYahou ! Nous sommes repartis nos vélos et nous pour de nouvelles aventures ! Très belle étape entrecoupée de 2 traversées en ferry, avec de belles rencontres. Nous avons été vraiment surpris de tomber sur un voyageur à vélo qui achetait le même ticket pour le ferry ! Quoi ? Avec ce froid et ce brouillard ! Il est fou ce gars ; ))

Arrêt suffisamment tôt pour repartir directos (le brouillard s'est enfin estompé..), à pied cette fois, sur la plage de Comporta ! Magnifique océan avec une plage de sable blanc à perte de vue ! Le plaisir que nous ressentons à cette vue, nous met du baume au coeur et nous nous réjouissons de cette suite de voyage !

2oceean17-02.JPG plage17-02.JPG oceean17-02.JPG

Samedi 17 Février Comporta - Sines 63 km

Départ tranquille car il ne sert à rien de se rèveiller comme en Asie car il se lève plus tard le coquin de soleil. Départ sous les claquements de becs de cigognes car ici il y a plus de cigognes que de coqs en Asie et de plus elles sont toutes amoureuses. Tous les nids sont remplis de couples.cigognes.JPG Des rizières sans les travailleusesrizierre.JPG

La route fut bien sympathique avec pas trop de voitures, pas de vent mais un temps un peu frais (mais je crois que l'on est devenu un peu frileux). A midi nous nous sommes arrêtés à un marché et première crevaison du voyage (pneu arrière du vélo de Martine). Nous avions deux chambres à air de réserve et donc la réparation se fait vite. Sauf qu'après avoir mis 5 bars de pression, seconde crevaison du même pneu. Là Martine a bien faillit faire une crise, car cela lui rappelait fortement ces nombreuses crevaisons de ces dernières années (voir les autres voyages à vélo et surtout le "voyage en solo"!)  Nous avons utilisé notre deuxième chambre à air mais sans trop la gonfler, environ 2 bars. A voir..

Nous sommes arrivés à Sinès sines.JPG que nous connaissons déjà puisque nous y étions passés en 2009 alors que nous remontions le Portugal à la voile avec toute une équipe.port.JPGUne petite pension nous a ouvert les bras, ballade au port pour le plaisir des yeux et du rêve pour Marc.....que du bonheur !

Dimanche 18 février   Sines - Vila Nova de Milfontes 42km

Magnifique étape avec l'océan sur notre droite et la campagne de l'autre

ocean18-02.JPG devant_l_ocean18-02.JPG vue_Vilanova.JPG

.

On avance tout tranquillement  car nous nous sommes arrêtés plusieurs fois pour admirer, observer, faire des photos etc

Mais une autre raison, il faut bien l'avouer, c'est la faute à la sangria, le vino tinto, le queso et le jamon que nous avons retrouvé avec bonheur !! Alors que pendant 2 mois c'était régime riz-banane-eau !

Lundi 19 février   Vila Nova de Milefontes - Odeceixe, 56 KM

On n'avance pas. C'est trop beau : dunes.JPGMartine a envie de reprendre des pistes. Cette étape s'est donc passée sur au moins 46 km de piste sur les falaises face à la mer ou à la campagne.  souslesarbres.JPG  A midi, nous avons admiré un couple de cigognes ayant élu domicile sur une falaise. C'est la particularité d'ici, elles choisissent des falaises face au vent et font leurs nids comme celui-ci :cigogne2.JPGou cigogne3.JPG Ensuite pour tous les amoureux du camping car, de la vue sur la mer et de l'observation des oiseaux, panneaux.JPGnous avons trouvé l'endroit idéal campincar.JPG Marc leur donne le point gps. N 37°33.491' W 008°47.454'

Mardi 20 février Odeceixe - Sagres, 65 Km

On a commencé par visiter le village Odeceixe qui a un moulin à voile en état de marche. A votre avis , à qui servent tous les cordages ? moulin.JPG et moulin2.JPG

Ensuite nous avons rencontré un couple d'amis ami1.JPG et ami2.JPG . L'étape a été magnifique, Martine continuant à refuser d'avancer sur les nationales..comme lors de chaque voyage... on  a pas mal cherché mais avons fini par trouver des petites routes (parfois un peu pistes laotiennes sur les bords..) au milieu d'une magnifique campagne. C'est déjà le printemps ici, il y a des fleurs partout ! Arrivée sur Sagres par un beau paysage :paysage2.JPG.

Mercredi 21 février    Sagres -  Portimao  68 km

Nous avons commencé la journée en faisant un aller retour au point le plus à l'ouest de l'Europe, le cap Vicente, considéré comme étant le bout du monde durant plusieurs siècles par les Grecs et Les Romains, jusqu'au XVème siècle.capvincente.JPG Pour les cyclistes, il s'agit du km 0 de la véloroute no 1, qui monte du cap Vicente jusqu'au cap Nordkm0.JPG.

Pour continuer notre route direction Portimao nous avons dû remonter au nord sur unne dizaine de km avent un vent dans le nez d'environ force 4 (20 noeuds).  Comme nous souhaitons toujours prendre des petites routes et que le vent continuait à souffler nous sommes arrivés de nuit à Portimao.. Martine n'avait pas la forme et le vent c'est connu, ça fatigue et ça ...énerve...donc étape moyenne. Mais il en faut toujours une par voyage, et donc c'était ce jour !!  Et comble de tout, une panne d'électricité de tout le quartier, nous a obligé à finir notre repas et sortir du restaurant rapidement.

Jeudi 22 février    Portimao - Nave do Barao, 60 km.

Visite du port de Portimao avec une drôle de rencontre  rencontre.JPG

et la visite du musée de la sardine. Ce musée explique toute la production depuis la pêche jusqu'à la vente des boites de sardines. Qui n'a jamais mangé une boite de sardine ?boiteconserve.JPG C'était vraiment intéressant : l'industrialisation de toute cette chaîne depuis la pêche, la sortie du poisson dans des paniers,panier.JPG le nettoyage des poissons,  couper la tête et les viscères, les passer au four, les refroidir, faire des boites de conserves, mettre des images, faire des clés d'ouverture des boites, mettre les poissons dans les boites, mettre l'huile, fermer le tout, mettre dans des caisses en bois. Beaucoup de femmes travaillaient dans ces usines et les enfants étaient dans des crèches avec des femmes nourricières, le tout dans un vacarme incroyable.

Ensuite ce fut un voyage au milieu des orangers,oranger.JPG des amandiers,amandier.JPG

des figuiers, figuier.JPGdes caroubiers, un feu d'artifice de couleurs. feuxartifice.JPGUne étape de rêve Nous avons chapardé quelques oranges encore un peu amères mais excellentes = du producteur au consommateur.

 Comme nous sommes dans les terres, nous avons eu quelques côtes dont une à 13% , ce qui nous a rappelé l'Asie. Mais surtout au haut de ces nombreuses côtes, on s'est rendu compte que le GPS nous avait fait une farce... Au lieu de nous amener là où on voulait aller, il nous a amené dans un petit village perdu sans lieu d'hébergement.. ce coquin de GPS... Et la nuit qui tombe... Martine tient à soulever à ce moment précis du voyage, qu'elle a est quand même de bonne composition, car elle a rit au lieu d'engueuler "le GPS" : ))

Nous sommes donc arrivés de justesse à une guesthouse "la casa Tita" qui était heureusement ouverte (!) au milieu d'un village et nous avons eu un accueil super. Comme le restaurant était à 5 km ils nous ont amené et recherché ensuite. Quelle gentillesse. Nous avons passé un beau moment convivial.casatita.JPG.

Vendredi 23 février   Nave de Barao - Faro 38 km

Nous partons de plus en plus tard. En Asie c'était levé vers 6h du matin ici c'est petit dejeuner vers 9h, on se croirait en vacances. Le GPS et le reste nous donnait plus qu'une grande descente pour arrivé à Loulé et bien non, de belles montées nous attendaient.

Ensuite nous avons décidé de prendre des petites routes pour faire les 15 km restants, ce n'étaient que des pistes et nous sommes arrivés bien tard à Faro qui est une ville fortifiée.

faropaysage.JPG

Samedi 24 février Faro - Tavira 46 km

Martine devient la professionnelle du VTT en nous faisant emprunter que des pistes. Cela nous a permit de voir des flamands roses dans des salines.flamandrose.JPG

Belle étape et arrivés à Tavira, notre avant dernière étape et, selon la météo, notre dernière journée de soleil, nous réalisons la photo de fin de ce voyage de 3 mois qui nous a amené à visiter 3 pays étalés sur  7 fuseaux horaires !

MetM_Tavira_24-02.JPG

Dimanche 25 février   Tavira au Portugal - Ayamente en Espagne

Dernière étape vélo de ces 3 merveilleux mois. Très belle étape quasi que sur de la piste et en tout cas sans un seul kilomètre sur la nationale. Nous avons suivi l'Ecovia du littoral de l'Algarve et finir ainsi notre périple a été un vrai cadeau. De beaux villages, l'océan et le printemps partout nous ont accompagné toute la journée.

Arrivés à Vial Real de San Antonio, nous avons pris le bac pour traverser la rio Guadiana qui assure la frontière entre ces 2 beaux pays que sont l'Espagne et le Portugal. Sur le ferry, premier petit coup de mou en laissant derrière nous le Portugal ! Ces deux pays séparés par une fleuve nous fait vraiment penser à la Thaïlande et le Laos qui pareillement sont séparés sur des km par le Mékong.

Beaucoup d'émotions en cette fin de parcours. Mais un grand sentiment de reconnaissance que tout se soit si bien passé et pour toutes les belles personnes rencontrées.

MARDI 6 FÉVRIER

le papa de Marc a décidé de faire son dernier voyage et donc nous arrêtons le nôtre afin d'être avec notre famille.

Nous mettons un terme prématuré à ce voyage en ASIE qui nous a rempli de joies et de bonheurs pendant 2 magnifiques mois de découvertes et de rencontres


Mardi 13 février 2018

Le retour en Europe a été difficile, tant en trajets qu'en émotions. Nous sommes arrivés juste à temps pour la cérémonie d'adieu au papa de Marc et avons eu un beau temps d'échanges en famille. Nous sommes soulagés d'avoir pu être là et d'avoir pu participer à cet au revoir familial.

Par contre, n'étant pas du genre à baisser les bras dans la difficulté, ça y est nous sommes de nouveau en route.

Résumé du parcours de cette dernière semaine  :

  • Nakon Phanom - Bangkok en car de nuit
  • Bangkok - Genève en vol de nuit
  • Evires pour enfiler et emmener des habits plus chauds...
  • Draguignan pour accompagner le papa de Marc jusqu'à sa dernière demeure
  • Rosas où nous avons profité de vivre son Carnaval
  • Et ce soir nous dormons à Madrid où nous sommes arrivés avec notre voiture et nos vélos

Mercredi 14 février

Madrid14-02.JPGLa voiture parquée dans les haut de Madrid et les billets de car en poche, nous avons du temps pour visiter Madrid à vélo et à pied C'est une ville vraiment magnifique et ..pas plate du tout. Il y a toujours ces petits commerces de toutes sortes de choses et ces bars ou restaurants très sympas. Ce jour il y avait beaucoup de français car il y avait le Match Real Madrid contre PSG.

Nous avons visité le palais royal qui est vraiment extraordinaire. Ce fut une très belle surprise, des meubles aux tapisseries, aux lampadaires à la vaisselle, tout y est grandiose et en très bon état car toujours utilisé par le roi et sa famille.

Départ vers 22h30 pour Lisboa. Petite comparaison entre les services de cars. Quand nous avons fait Nakon Phanonm - Bangkok nous avions un bus super confortable qui ne bougeait pas sur les bosses de la route, les sièges s'allongeaient, une hôtesse nous a donné un repas, eau et jus d'orange, une petite couverture et un casque pour écouter la musique. Un autre employé s'était occupé de nos bagages et vélos. Bref très professionnel. Sur le voyage Madrid Lisboa le chauffeur était seul et s'occupait de tout et de rien en même temps. Les sièges étaient peu confortables, chaque bosse faisait trembler tout le car et rien à boire...Et tout ça pour trois fois plus cher.....

Jeudi 15 février

Arrivés vers 7h du matin au nord de Lisbonne, nous avons traversé Lisbonne à vélo pour s'arrêter devant le Tage. Petit déjeuner et décision de rester la journée pour visiter. Visite des collines par le fameux tram, ascenseur du début du XXème siècle, repas de poisson au marché couvert, suivi d'une mega sieste et redépart à l'assaut de cette sympathique ville.

Lisbonne.JPG 2Lisbonne16-02.JPG 3Lisbonne16-02.JPG

Demain  nous descendrons tranquillement l'Algarve avec nos vélos jusqu'à se retrouver en Espagne.

Nous remercions toutes les personnes qui nous ont envoyé leurs encouragements et leurs condoléances ! Quelle chance nous avons d'être ainsi entourés !

Vendredi 16 février

Lisbonne - Comporta, 55km de vélo et 2 traversées en ferry

Brouillard17-02.JPGYahou ! Nous sommes repartis nos vélos et nous pour de nouvelles aventures ! Très belle étape entrecoupée de 2 traversées en ferry, avec de belles rencontres. Nous avons été vraiment surpris de tomber sur un voyageur à vélo qui achetait le même ticket pour le ferry ! Quoi ? Avec ce froid et ce brouillard ! Il est fou ce gars ; ))

Arrêt suffisamment tôt pour repartir directos (le brouillard s'est enfin estompé..), à pied cette fois, sur la plage de Comporta ! Magnifique océan avec une plage de sable blanc à perte de vue ! Le plaisir que nous ressentons à cette vue, nous met du baume au coeur et nous nous réjouissons de cette suite de voyage !

2oceean17-02.JPG plage17-02.JPG oceean17-02.JPG

Samedi 17 Février Comporta - Sines 63 km

Départ tranquille car il ne sert à rien de se rèveiller comme en Asie car il se lève plus tard le coquin de soleil. Départ sous les claquements de becs de cigognes car ici il y a plus de cigognes que de coqs en Asie et de plus elles sont toutes amoureuses. Tous les nids sont remplis de couples.cigognes.JPG Des rizières sans les travailleusesrizierre.JPG

La route fut bien sympathique avec pas trop de voitures, pas de vent mais un temps un peu frais (mais je crois que l'on est devenu un peu frileux). A midi nous nous sommes arrêtés à un marché et première crevaison du voyage (pneu arrière du vélo de Martine). Nous avions deux chambres à air de réserve et donc la réparation se fait vite. Sauf qu'après avoir mis 5 bars de pression, seconde crevaison du même pneu. Là Martine a bien faillit faire une crise, car cela lui rappelait fortement ces nombreuses crevaisons de ces dernières années (voir les autres voyages à vélo et surtout le "voyage en solo"!)  Nous avons utilisé notre deuxième chambre à air mais sans trop la gonfler, environ 2 bars. A voir..

Nous sommes arrivés à Sinès sines.JPG que nous connaissons déjà puisque nous y étions passés en 2009 alors que nous remontions le Portugal à la voile avec toute une équipe.port.JPGUne petite pension nous a ouvert les bras, ballade au port pour le plaisir des yeux et du rêve pour Marc.....que du bonheur !

Dimanche 18 février   Sines - Vila Nova de Milfontes 42km

Magnifique étape avec l'océan sur notre droite et la campagne de l'autre

ocean18-02.JPG devant_l_ocean18-02.JPG vue_Vilanova.JPG

.

On avance tout tranquillement  car nous nous sommes arrêtés plusieurs fois pour admirer, observer, faire des photos etc

Mais une autre raison, il faut bien l'avouer, c'est la faute à la sangria, le vino tinto, le queso et le jamon que nous avons retrouvé avec bonheur !! Alors que pendant 2 mois c'était régime riz-banane-eau !

Lundi 19 février   Vila Nova de Milefontes - Odeceixe, 56 KM

On n'avance pas. C'est trop beau : dunes.JPGMartine a envie de reprendre des pistes. Cette étape s'est donc passée sur au moins 46 km de piste sur les falaises face à la mer ou à la campagne.  souslesarbres.JPG  A midi, nous avons admiré un couple de cigognes ayant élu domicile sur une falaise. C'est la particularité d'ici, elles choisissent des falaises face au vent et font leurs nids comme celui-ci :cigogne2.JPGou cigogne3.JPG Ensuite pour tous les amoureux du camping car, de la vue sur la mer et de l'observation des oiseaux, panneaux.JPGnous avons trouvé l'endroit idéal campincar.JPG Marc leur donne le point gps. N 37°33.491' W 008°47.454'

Mardi 20 février Odeceixe - Sagres, 65 Km

On a commencé par visiter le village Odeceixe qui a un moulin à voile en état de marche. A votre avis , à qui servent tous les cordages ? moulin.JPG et moulin2.JPG

Ensuite nous avons rencontré un couple d'amis ami1.JPG et ami2.JPG . L'étape a été magnifique, Martine continuant à refuser d'avancer sur les nationales..comme lors de chaque voyage... on  a pas mal cherché mais avons fini par trouver des petites routes (parfois un peu pistes laotiennes sur les bords..) au milieu d'une magnifique campagne. C'est déjà le printemps ici, il y a des fleurs partout ! Arrivée sur Sagres par un beau paysage :paysage2.JPG.

Mercredi 21 février    Sagres -  Portimao  68 km

Nous avons commencé la journée en faisant un aller retour au point le plus à l'ouest de l'Europe, le cap Vicente, considéré comme étant le bout du monde durant plusieurs siècles par les Grecs et Les Romains, jusqu'au XVème siècle.capvincente.JPG Pour les cyclistes, il s'agit du km 0 de la véloroute no 1, qui monte du cap Vicente jusqu'au cap Nordkm0.JPG.

Pour continuer notre route direction Portimao nous avons dû remonter au nord sur unne dizaine de km avent un vent dans le nez d'environ force 4 (20 noeuds).  Comme nous souhaitons toujours prendre des petites routes et que le vent continuait à souffler nous sommes arrivés de nuit à Portimao.. Martine n'avait pas la forme et le vent c'est connu, ça fatigue et ça ...énerve...donc étape moyenne. Mais il en faut toujours une par voyage, et donc c'était ce jour !!  Et comble de tout, une panne d'électricité de tout le quartier, nous a obligé à finir notre repas et sortir du restaurant rapidement.

Jeudi 22 février    Portimao - Nave do Barao, 60 km.

Visite du port de Portimao avec une drôle de rencontre  rencontre.JPG

et la visite du musée de la sardine. Ce musée explique toute la production depuis la pêche jusqu'à la vente des boites de sardines. Qui n'a jamais mangé une boite de sardine ?boiteconserve.JPG C'était vraiment intéressant : l'industrialisation de toute cette chaîne depuis la pêche, la sortie du poisson dans des paniers,panier.JPG le nettoyage des poissons,  couper la tête et les viscères, les passer au four, les refroidir, faire des boites de conserves, mettre des images, faire des clés d'ouverture des boites, mettre les poissons dans les boites, mettre l'huile, fermer le tout, mettre dans des caisses en bois. Beaucoup de femmes travaillaient dans ces usines et les enfants étaient dans des crèches avec des femmes nourricières, le tout dans un vacarme incroyable.

Ensuite ce fut un voyage au milieu des orangers,oranger.JPG des amandiers,amandier.JPG

des figuiers, figuier.JPGdes caroubiers, un feu d'artifice de couleurs. feuxartifice.JPGUne étape de rêve Nous avons chapardé quelques oranges encore un peu amères mais excellentes = du producteur au consommateur.

 Comme nous sommes dans les terres, nous avons eu quelques côtes dont une à 13% , ce qui nous a rappelé l'Asie. Mais surtout au haut de ces nombreuses côtes, on s'est rendu compte que le GPS nous avait fait une farce... Au lieu de nous amener là où on voulait aller, il nous a amené dans un petit village perdu sans lieu d'hébergement.. ce coquin de GPS... Et la nuit qui tombe... Martine tient à soulever à ce moment précis du voyage, qu'elle a est quand même de bonne composition, car elle a rit au lieu d'engueuler "le GPS" : ))

Nous sommes donc arrivés de justesse à une guesthouse "la casa Tita" qui était heureusement ouverte (!) au milieu d'un village et nous avons eu un accueil super. Comme le restaurant était à 5 km ils nous ont amené et recherché ensuite. Quelle gentillesse. Nous avons passé un beau moment convivial.casatita.JPG.

Vendredi 23 février   Nave de Barao - Faro 38 km

Nous partons de plus en plus tard. En Asie c'était levé vers 6h du matin ici c'est petit dejeuner vers 9h, on se croirait en vacances. Le GPS et le reste nous donnait plus qu'une grande descente pour arrivé à Loulé et bien non, de belles montées nous attendaient.

Ensuite nous avons décidé de prendre des petites routes pour faire les 15 km restants, ce n'étaient que des pistes et nous sommes arrivés bien tard à Faro qui est une ville fortifiée.

faropaysage.JPG

Samedi 24 février Faro - Tavira 46 km

Martine devient la professionnelle du VTT en nous faisant emprunter que des pistes. Cela nous a permit de voir des flamands roses dans des salines.flamandrose.JPG

Belle étape et arrivés à Tavira, notre avant dernière étape et, selon la météo, notre dernière journée de soleil, nous réalisons la photo de fin de ce voyage de 3 mois qui nous a amené à visiter 3 pays étalés sur  7 fuseaux horaires !

MetM_Tavira_24-02.JPG

Dimanche 25 février   Tavira au Portugal - Ayamente en Espagne

Dernière étape vélo de ces 3 merveilleux mois. Très belle étape quasi que sur de la piste et en tout cas sans un seul kilomètre sur la nationale. Nous avons suivi l'Ecovia du littoral de l'Algarve et finir ainsi notre périple a été un vrai cadeau. De beaux villages, l'océan et le printemps partout nous ont accompagné toute la journée.

Arrivés à Vial Real de San Antonio, nous avons pris le bac pour traverser la rio Guadiana qui assure la frontière entre ces 2 beaux pays que sont l'Espagne et le Portugal. Sur le ferry, premier petit coup de mou en laissant derrière nous le Portugal ! Ces deux pays séparés par une fleuve nous fait vraiment penser à la Thaïlande et le Laos qui pareillement sont séparés sur des km par le Mékong.

Beaucoup d'émotions en cette fin de parcours. Mais un grand sentiment de reconnaissance que tout se soit si bien passé et pour toutes les belles personnes rencontrées.

Fermer Fermer


Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles de notre voyage
 
 
Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
tt3rrA
Recopier le code :


  3472 visiteurs
  64 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 4 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
tt3rrA
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 ↑